Analysis

Des milliers de volontaires rejoignent les forces populaires syriennes [École militaire de Lattaquié]

Les forces populaires syriennes est une nouvelle force auxiliaire de l’Armée Arabe Syrienne aux côtés des Forces de la Défense syrienne, une milice populaire ayant participé à tous les engagements armés contre les groupes terroristes depuis 2015.  

Cette nouvelle force formée de citoyens soldats est destinée à se battre contre une force d’occupation étrangère. 

86 000 personnes ont été mobilisées par le gouvernement syrien depuis le 10 février 2018. 

Vidéo: Sputnik (YouTube) 

Publicités

Catégories :Analysis

16 réponses »

  1. l’article intitulé :
    << Voici les rebelles modérés que les capitales occidentales et l’ONU veulent sauver >>
    a disparu du site et sa page est déclarée non trouvé !
    cet article se composait seulement d’une vidéo :

        • ce soit disant contre projet c’est du pipeau !
          au mieux ils pourront tenter de la couper, mais la route de la soie a un atout essentiel : la géographie !
          Les Quads ne sont donc rien d’autre qu’une tentative de crée une alliance militaire .
          imaginez l’Australie se mettre a mal avec son principal partenaire économique …

  2. Une question me taraude : de quoi vivent tous ces gens ? Car enfin, se battre, ok, mais il faut bien manger aussi ! Moi pas tout comprendre…

    • Excellente question!

      L’économie syrienne est sous perfusion. Le gouvernement syrien arrive à payer les salaires et les pensions et règles ses approvisionnements en carburants.
      L’Iran à consenti d’immenses sacrifices pour relever l’économie syrienne, au détriment de sa propre économie.
      Les banques russes y sont sur place puisque Moscou a accordé des lignes de crédit à des termes préférentielles.
      Les crédits au développement chinois sont plus conséquents et les Chinois attendent avec impatience la phase reconstruction.
      A Damas et dans les grandes villes sous contrôle gouvernemental, la vie fonctionne. L’inflation y est importante mais la guerre économique et monétaire a été résorbée.
      Les agents de change sont tres surveillés.

        • Erratum de ma part. La Syrie est un pays sans dette extérieure et dispose de 22 milliards USD de réserves de change au 15 jan 2018.

      • Depuis le début des hostilités la Chine et la Russie ont toujours financé la Syrie ! (en pariant bien évidemment sur sa/leur victoire !)

      • « …mais la guerre économique et monétaire a été résorbée. »
        Avec un sous sol qui vaut son pesant de cacahuètes, la Syrie et l’Irak deviendront demain les eldorados. Des nouveaux Koweit. De plus avec une population jeune, la Syrie et l’Irak ont tout pour réussir. On ne peut que noter l’ « intelligente » anticipation des leaders français. Comme d’hab ils passent à coté de la plaque. En 1991, les dirigeants se gauche avaient parié sur les Etats Unis, ils n’ont eu que les miettes du gateau, et l’étiquette de traitre, ainsi qu’une immense rancoeur envers les Etats Unis, qui s’en tapent. La France avait vendu le système de defense anti aérienne Kari à l’Irak. Ce système aurait pu faire de trés gros dégats aux avions US. Ce qui a grandement facilité la tache aux américains en 1991, on ne le dira jamais assez, c’est le fait que les dirgeants français -socialistes* bien sûr- avaeint balancé tous les secrets. Au final ils avaient gagné le discredit, puis la crise économique en France.
        Chirac avait redonné une partie du prestige français en 2002-2003, puis Sarkozy, Hollande et Macron se sont ingéniés à tout détruire.
        Apparement les leçons de l’histoire ne se retiennent pas chez les dirigeants français et surtout quand c’est la gauche qui est aux affaires. La catastrophe est garantie. Parier sur Israèl et les Etats Unis, sera de toute façon un choix perdant.
        Au moins l’Allemagne va gagner un petit quelque chose.

        • Au moins l’un des seuls dirigeants qui valaient quelque chose J.P Chevenement avait démissionné, en signe de protestation. C’était en 1991.
      • ‘Les crédits au développement chinois sont plus conséquents et les Chinois attendent avec impatience la phase reconstruction. »

        Très juste – d’expérience (Damas 2009) : les chinois très discrets mais très présents partout où c’est possible en Syrie.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.