Analysis

Des bombes à sous-munitions utilisées par la Coalition à Raqqa et à Mossoul en 2017

NB : le titre de cette vidéo publiée sur YouTube est totalement erronée et ce contenu a été utilisé à des fins de propagande lors de l’opération en cours à la Ghouta orientale. 

Que ce soit à Raqqa (Syrie) ou à Mossoul  (Irak), les forces de la coalition ont utilisé des bombes à sous munitions (cluster bombs) et au phosphore blanc sans la moindre protestation internationale. 

Publicités

Catégories :Analysis

7 réponses »

  1. Il est fâcheux que les pays (USA, Russie), déjà fort bien pourvus en armement n’aient pas signé et encore moins ratifié la convention d’Oslo. Israël et nombre de pays arabes sont dans le même cas.

  2. LES BOMBES À SOUS-MUNITIONS
    C’est la bombe des lâches.
    Les victimes sont principalement des civils notamment des enfants qui vont jouer dans les ruines.
    Minés les surfaces dans les zones urbaines pour paralysés les civils pour les laisser dépérir peux à peux par la crainte de circuler au milieu de champs de mines .

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.