Stats

  • 6 228 997 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
23/10/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Les représentations diplomatiques et consulaires françaises en Afrique du Nord derrière une fraude massive de visas

Les services consulaires des ambassades et les consulats de France dans trois pays d’Afrique du Nord ont mis en place un vaste système illégal de fraude et d’escroquerie dans l’octroi de visas avec l’aide de sociétés douteuses de droit local plus ou moins liées à des intérêts d’individus gravitant dans l’ombre de « facilitateurs » dans les milieux d’affaires ou les pouvoirs locaux. 

Cette fraude massive inclut le faux et usage de faux, la fausse sous-traitance, le traitement fictif des dossiers de demandes de visas (plus de 60 %  des dossiers de demande de vis jetés à la poubelle avant  traitement), arnaque, escroquerie, vente illégale de visa d’entrée en territoire Schengen via des réseaux d’initiés, organisation de réseaux clandestins de vente de faux vrais visas, rejet systématique de demandes émanant d’individus non susceptibles de se « radicaliser », trafic d’influence, la communication de fausses statistiques à Paris et aux médias, corruption, pots-de-vin, déclarations mensongères, rejets de demandes suivant des motifs fallacieux et mensongers, octroi systématique et prioritaire de visas d’entrée en France aux islamistes radicalisés et la liste est loin d’être exhaustive. 

Il est assez exact que les services consulaires français dans ces pays subissent un véritable déluge de demandes de visa d’entrée en territoire français (en partie à cause des liens historiques forts entre la France et le Maghreb, traduits par la présence d’une importante communauté issue de cette region du monde) et qu’un nombre non négligeable de personnes bénéficiant d’un aval l’utilise pour demeurer dans un pays de l’espace Schengen dans le cadre de ce qui s’apparente à une forme d’immigration illégale « soft » mais il a été constaté que les agents consulaires français favorisent ce phénomène et refusent l’entrée au territoire européen à des personnes de passage ou n’ayant aucune raison de s’y installer. 

Les ambassadeurs de France au Maghreb, surtout en Algérie et en Tunisie, sont souvent très corrompus et invariablement issus des renseignements français et n’ayant que peu ou prou de compétences diplomatiques, semblent poursuivre d’étranges objectifs en favorisant la venue en France des éléments les plus radicaux de la mouvance salafiste ou des Frères musulmans et bloquant par un véritable enfer bureaucratique suivi d’un refus à motif fort fallacieux et outrancier toute demande émanant d’individus jugés « peu représentatifs des stéréotypes que l’on colle aux Nord-Africains », autrement dit l’exclusion délibérée de gens « bien ».

Au dela de la cupidite et du gain généré par ce véritable créneau économique, quel est l’intérêt de l’État francais a vouloir importer des salafistes à la pelle et des voyous sur son territoire (qui le plus souvent s’installent ! ) et à exclure les honnêtes gens de voyager ?  

La réponse à cette question implique une remise en cause des politiques suivies par les gouvernements français dans le domaine de la circulation des personnes et le bilan chaotique des politiques migratoires dont les conséquences se sont avérées désastreuses  pour favoriser le chaos et l’exploitation des elements radicaux aussi bien à des fins de politique interne que dans le domaine géopolitique. 

   

%d blogueurs aiment cette page :