Analysis

Il ne reste qu’une option unique : se battre ! 

Maintenant que l’inévitable se confirme et que les psychopathes bellicistes et satanistes mis à nu devant le monde entier veulent une autre guerre mondiale, il ne reste qu’une seule option possible : se battre !  

Pour mémoire, l’Armée Arabe de Syrie, une modeste armée d’un pays du tiers-monde, n’aura nullement démérité durant ces sept années de conflit durant lesquelles elle a eu à faire face aux hordes terroristes de l’OTAN. 

Pour mémoire, c’est toujours l’Angleterre et la Judée qui poussent à la guerre comme ils l’avaient fait en 1938-1939 ou encore en déclenchant la grande et insoutenable boucherie-le seul et véritable holocauste-de 1914-1918. 

Pour mémoire, ce sont des valets sans aucun honneur, ni la moindre envergure et encore moins un semblant d’étoffe à l’instar de l’épouvantable Theresa May,   Mohamed Ben Salman, Angela Merkel, Emmanuel Macron, Donald Trump, Jared Kushner, Nikki Haley, l’immonde Bolton, Netanyahou, Liebermann, Soros  et bien d’autres figurants insipides du simulacre ostentatoire du totalitarisme de marché qui sont responsables et complices de cette dangereuse dérive.

Le jugement de l’histoire à l’égard de ces marionnettes psychopathes sera sans concessions. 

Pour l’honneur, d’autres hommes se battront jusqu’à la mort face à de nouvelles armes inconnues jusqu’ici.   

Nous sommes la génération de l’Armageddon ! 

Publicités

Catégories :Analysis

23 réponses »

  1. L’importance d’avoir l’air dangereux

    Par Dimitri Orlov

    Sauf au cours de l’étrange et tumultueux XXe siècle au cours duquel les Etats-Unis ont brièvement défilé sur la scène mondiale, ces trois pays sont passés par des noms différents, qui se sont tous terminés en « empire » : l’Empire russe, l’Empire ottoman et l’Empire persan. Parmi ces trois empires, les empires russe et ottoman étaient les héritiers du Saint Empire romain, dont la moitié orientale, avec sa capitale Constantinople, s’est poursuivie pendant des siècles après que Rome se soit transformée en une ruine dépeuplée et qu’un âge sombre soit descendu sur l’Europe. Après la chute de Constantinople au profit des Turcs et la prise de la région par l’Islam, le centre du christianisme orthodoxe a migré vers le nord à Moscou. Ajoutons maintenant la Chine, ou l’Empire chinois si vous voulez, qui est maintenant aligné avec la Russie, et complétons le tableau : tous les plus grands et les plus anciens empires eurasiens sont de retour et discutent et coopèrent, tandis que la startup has-been de l’autre côté de la planète n’est même pas invitée.

    En savoir plus sur

    https://reseauinternational.net/limportance-davoir-lair-dangereux/#MOPLofzZtfFDc0Re.99

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.