Analysis

White House: Trump Holds Russia and Syria Responsible for Douma Chemical Attack

White House: Trump Holds Russia and Syria Responsible for Douma Chemical Attack

https://sputniknews.com/us/201804111063458799-usa-russia-syria-douma-attack/

Publicités

Catégories :Analysis

7 réponses »

  1. Le discours commence à changer

    En campagne, Donald Trump prédisait « une formidable relation » avec la Russie et son président Vladimir Poutine. Près de 15 mois après son arrivée au pouvoir, il reconnaît que c’est un échec. Mais rejette la faute sur l’enquête du procureur spécial Robert Mueller. « Notre relation avec la Russie est pire aujourd’hui qu’elle n’a jamais été, y compris pendant la guerre froide », a-t-il reconnu mercredi dans un tweet.
    Comment les États-Unis en sont-ils arrivés là ? L’ingérence russe dans la campagne présidentielle, documentée par les services de renseignements américains ? L’empoisonnement en Angleterre de l’ex-agent double russe Sergueï Skripal ? Le soutien russe au régime du président syrien Bachar el-Assad accusé de mener des attaques à l’arme chimique ?
    la suite —–> https://www.lorientlejour.com/article/1109872/pour-trump-les-tensions-avec-moscou-cest-la-faute-a-mueller.html

    • Bon nous reste plus qu’a fabriquer des arcs composite à l’ancienne et des arbaletes avec des amortisseurs et compresseurs d’engins de chantier tirant des carreaux de 100 kg…

    • Ouais, et le Daily Telegraph parle-t-il aussi d’une journée « portes ouvertes » dans les sous-marins de sa gracieuse majestée la journée de vendredi ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.