Analysis

Le site de l’attaque chimique supposée à la Ghouta orientale détruit-Elimination des preuves de l’implication de la Grande Bretagne dans les activités terroristes

Deux missiles de croisière se sont abattus sur le site “marqué et balisé” où a eu  lieu l’attaque chimique supposée mise en scène par l’organisation terroriste des “Casques Blancs” (Mi6 britannique). 

Il semble que la coalition a tenu a détruire les preuves compromettantes indiquant le degré d’implication des pays soutenant le terrorisme en Syrie dans les opérations sous fausse bannière. 

Publicités

Catégories :Analysis

9 réponses »

  1. Même si le lieu est bombardé, les experts peuvent toujours faire des prélèvement des produits supposés toxiques.

  2. encore en plein dans le mille et sans filet! (vous avez la science infuse, ma parole STRATEGIKA51! et vous avez gagné en crédibilité sans transparence!… Bravo l’artiste!) Bis, bis… et j’ajouterai les pisses froid son d’un ennui… ennuyeux, c’est ça ! ennuyeux

    • D’accord avec vous sur ce fait : Aucune source n’est citée.
      Stratégika51 gagnerai en crédibilité s’il adoptais un fonctionnement plus transparent …

    • Non du thé à infusion.
      Allez demander à Macron ou Mattis de vous fournir des preuves tangibles sur ce qu’ils avancent.
      Du vent aussi !
      C’est l’époque qui le veut.
      On a réussi à nous vendre du vent au prix fort.

      • << C’est l’époque qui le veut.
        On a réussi à nous vendre du vent au prix fort. >>
        absolument et c’est pas près de s’arrêter car il parait que c’est du renouvelable 🤓

  3. Ces russes sont de vrais devins. La porte parole du ministère des affaires étrangères russe a annoncé cela à l’avance. Elle doit être en contact avec Dieu, ou avec le MI6 ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.