Analysis

L’Armée syrienne avance dans la province de Homs

Les syriens sont devenus tellement habitués à la guerre que les automobilistes passent au milieu et devant des canons de chars ouvrant le feu sans aucun problème !  

Hallucinant !  

Publicités

Catégories :Analysis

15 réponses »

  1. J’avais résumé rapidement l’intervention exceptionelle – comme à son habitude, les salapistes lui ont proposé des millions pour qu’il trahisse, peine perdue – de Bachar Al-Jaefari au C.S de l’O.N.U le 14 avril, la voici traduite par RT ( de 1h49′ à 2h13′) :

    • en visionnant cette vidéo, je constate que ces installations (souterraines ?) sont très sophistiquées, et à ce moment, on peut aisément imaginer que des « conseillers en chimie » (militaires ou pas, et étrangers ou pas) ont œuvré en collaboration avec les mercenaires-terroristes pour fabriquer des armes chimiques ?…

    • Tout la monde ara reconnu le T.A (Trio Autruchien), tête dans le sable et cul à l’air, soit, de droite à gauche Trumpette A Tweets, Micron Le Luciférien, Minette La Perfide.

      • Avec de belles plumes comme celles-là dans leur fondement, et ben ils vont faire fureur à la prochaine gay pride de Tel Aviv !

        • Je crains de ne pouvoir assister à cette grandiose parade, car certains gens paisibles comme votre serviteur risquent des heures d’interrogatoire puis l’expulsion à l’aéroport Ben Gourion juste à cause de certaines consonances de leur nom. Et on n’a pas honte de nier que Israel est la seule Démocrassie du Moyen-Orient !

        • Merdre, à force de vivre parmi nos contemporains, on oublie la grammaire et le reste, il fallait bien sûr écrire : « Et on n’a pas honte de nier que Israel soit la seule Démocrassie du Moyen-Orient ! ». Je crois que finalement, je vais m’exiler avec vous dans vos montagnes, déjà que Henry David Thoreau avait écrit dès le milieu du dix-neuvième siècle Walden ou la Vie dans les bois.

  2. Il est vrai que de voir passer des voitures à côté de chars en train de tirer n’est pas banal. Sans doute n’y-a-t-il pas le choix vu que le champ de bataille est 100 % syrien et la vie doit continuer. La circulation ne peut réellement s’envisager que si on est conscient que l’ennemi n’a plus d’artillerie. Se faire prendre dans une rafale de mitrailleuse relèverait du pas de chances mais les conducteurs ne doivent quand même pas traîner en route.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.