Analysis

Syrian Center Struck in US Missile Attack Specialized in Cancer Drugs – Employee

Syrian Center Struck in US Missile Attack Specialized in Cancer Drugs – Employee

https://sputniknews.com/middleeast/201804191063718327-syria-center-destruction-cancer/

Publicités

Catégories :Analysis

4 réponses »

  1. traduction :
    Le Centre syrien victime d’une attaque aux missiles américains était spécialisée dans les médicaments contre le cancer – Employé
    moyen-Orient 16h36 19.04.2018 (mis à jour 16:37 19.04.2018)
    DAMAS (Russie) – Le Centre de recherche scientifique syrien de Barzeh, laissé en ruine par les frappes de missiles américaines la semaine dernière, s’est spécialisé dans la recherche sur les médicaments anticancéreux et la production de médicaments vitaux qui du fait des sanctions occidentales font cruellement défaut Saeed Saeed, le chef de l’une des unités du centre, a déclaré à Sputnik.

    « Notre institut de recherche a travaillé dans deux directions: [tout d’abord, le centre] spécialisé dans le développement de formules chimiques pour les médicaments anticancéreux car, en raison de l’embargo américain et européen, la Syrie n’a pas pu importer de médicaments anticancéreux ». .

    Il a noté que le centre s’est également spécialisé dans la production d’antidotes de venin de serpent et de piqûres de scorpions et a également fourni les médicaments vitaux aux pays voisins.

    « La deuxième direction était la production de médicaments pour les hôpitaux en Syrie, ainsi que des sérums et des antidotes pour les piqûres de venin de serpent et de scorpions.Ce centre était le seul dans la région à produire ces médicaments depuis 20 ans. Le Liban les achetait à [la Syrie] « , a-t-il souligné.

    En 2013, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a inspecté le centre à cinq reprises et publié deux rapports confirmant que le centre n’était impliqué dans aucun programme d’armes chimiques, a souligné M. Saeed.

    Le centre a été complètement détruit à la suite de l’attaque, at-il ajouté. Parmi les pertes, on trouve un laboratoire d’analyse chimique de haute technologie, certifié ISO et utilisé pour délivrer des certificats de qualité pour l’ensemble du pays.
    Le 14 avril, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé plus de 100 missiles sur un certain nombre de cibles en Syrie en réponse à l’attaque chimique présumée à Douma, située dans la banlieue de Ghouta orientale de Damas. Un total de 71 missiles sur 103 ont été interceptés avec succès par les défenses aériennes syriennes, selon le ministère russe de la Défense.

    Le gouvernement syrien a nié les accusations d’utilisation d’armes chimiques et a déclaré que le groupe terroriste Jaish al-Islam avait organisé une attaque pour justifier une éventuelle intervention étrangère en Syrie.

    • Il y avait aussi une maternité et une crèche non ? Attention à la désinformation, elle fonctionne des deux côtés, désolé.

      • une institution contrôlé par l’organisme de contrôle des armes chimique contrôle un laboratoire de production de médicament !
        pourquoi remettre en cause sans preuve ou argument ?

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.