Analysis

Israel Vows to ‘Eliminate’ Assad if He Keeps Letting Iran Operate From Syria

The beast is naked !  Israel is the main beligerent in the Syrian war from the very start.  
Israel Vows to ‘Eliminate’ Assad if He Keeps Letting Iran Operate From Syria

https://sputniknews.com/middleeast/201805071064206900-israel-assad-syria/

Advertisements

Catégories :Analysis

6 réponses »

  1. BSM/N’est ce pas un peu bizarre tout de même d’entendre des responsables politiques d’un petit État menacer publiquement d’assassiner le chef d’un autre Etat souverain ?

  2. Sauf erreur de ma part, il me semble que la dernière attaque sur Hama a tué 26 iraniens, cela me semble beaucoup s’il n’y a pas de troupes mis uniquement ds conseillers militaires.

  3. traduction :
    Israël promet d ‘«éliminer» Assad s’il continue de laisser l’Iran opérer depuis la Syrie
    moyen-Orient 11:04 07.05.2018 (mis à jour 11:58 07.05.2018)
    Israël a exprimé à plusieurs reprises son inquiétude quant à la présumée présence militaire iranienne en Syrie et a affirmé que la République islamique a construit une base dans le pays, tandis que Téhéran a fermement réfuté les accusations. Cependant, l’Iran a admis avoir envoyé des conseillers militaires en Syrie afin d’aider Damas à combattre les terroristes.

    Le ministre israélien de l’Énergie, Yuval Steinitz, a prétendu qu’Israël était prêt à “éliminer” le président syrien Bashar Assad si celui-ci continuait à “permettre à l’Iran d’opérer” depuis son pays.

    “Il est inacceptable qu’Assad siège tranquillement dans son palais et reconstruise son régime tout en permettant à la Syrie d’être transformée en base pour des attaques contre Israël”, a déclaré M. Steinitz, cité par Ynet.

    Le ministre a affirmé que, même si Israël n’a pas été impliqué dans le conflit syrien, il est prêt à renverser le gouvernement syrien.

    “Si Assad laisse l’Iran transformer la Syrie en une base militaire contre nous, pour nous attaquer du territoire syrien, il devrait savoir que ce sera la fin de lui”, a déclaré Steinitz.
    Ce développement intervient seulement un jour après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré que son pays ne tolèrerait pas la présumée présence militaire iranienne sur ses frontières nordiques, même si cela implique le recours à des actions militaires.

    Netanyahu a affirmé que ces derniers mois, le corps des gardiens de la révolution iranienne avait envoyé des armes modernes en Syrie, y compris des drones, des systèmes de défense aérienne et des missiles sol-sol.

    Plus tôt le 9 avril, deux avions de combat israéliens F-15 ont effectué une frappe aérienne contre la base aérienne T-4 en Syrie, tuant sept Iraniens opérant dans le pays.

    Les autorités iraniennes ont promis une réponse à cette attaque, incitant les médias israéliens à spéculer sur le fait que l’Iran pourrait mener une attaque de missiles contre Israël à partir de sites en Syrie.

    Malgré les affirmations israéliennes et américaines, l’Iran a nié avoir une présence militaire en Syrie, bien qu’il ait admis avoir envoyé des conseillers militaires pour aider Damas à combattre le terrorisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.