Analysis

Le retour au combat d’infanterie

Les stratèges US se sont rendu compte que ni la force aérienne, ni la marine ou la force de frappe balistique ne peuvent faire gagner une guerre. 

Après 17 ans de guerre en Afghanistan, les généraux US sont catégoriques :  les Armées US sont en retard dans un domaine qu’ils avaient totalement délaissé depuis la guerre du Vietnam :  le combat d’infanterie. 

Cette lacune est apparue de façon très flagrante en Syrie où des forces spéciales de l’OTAN ont eu de très serieux  déboires avec les soldats de l’infanterie mecanisée syrienne, les commandos de choc du Hezbollah ou les redoutables combattants russes du groupe privé Wagner. 

A chaque accrochage avec les forces spéciales de l’OTAN , les éléments du groupe Wagner parvenaient non seulement à séparer les combattants kurdes ou arabes de leurs « conseillers » occidentaux mais les réduisaient avec une facilité déconcertante sans l’intervention des moyens aériens de l’OTAN (F-15, A-10, EC-130 Gunship,  Branco, Ah-1 Cobra, Ah-64 Apache Long Bow, drones d’attaque, etc.) 

En Afghanistan, le constat est sans aucun appel ou rappel puisque les forces des talibans ont pris un ascendant si irrésistible qu’aucune solution tactique ne semble arrêter.  L’Armée Nationale Afghane, pourtant pléthorique et formée par les américains, ne peut plus faire face à la guérilla sans les moyens lourds de l’ensemble de l’OTAN. Cette situation a créé un monde kafkaïen où pour parcourir trois kilomètres près de l’aéroport de Kaboul, des officiels étrangers sont obligés d’être escortés par des hélicoptères fort onéreux et des convois blindés très lourds.   

Plus de 25 ans après la guerre du Golfe où l’arme aérienne et les missiles high tech furent mis en avant, le Pentagone a fini par recentrer tous ses efforts sur le soldat d’infanterie. 

C’est d’ailleurs le principal changement en cours au sein de l’ensemble des forces armées US.    

Publicités

Catégories :Analysis

36 réponses »

  1. Bonsoir
    MBS est il toujours de ce monde ? Retour de flamme de la purge dans l armée, clergé et noblesse saoudienne ?

  2. @Strategika, vous nous direz ce que vous savez sur cette affaire dans quelques temps, si c’est vrai, si les mercenaires fronssais se sont fait tués avant leur arrestation.

    si l’histoire fausse alors soit!

    http://parstoday.com/fr/news/middle_east-i64570-syrie_des_snipers_fran%C3%A7ais_arr%C3%AAt%C3%A9s!

    Selon le site russe, Mail.ru, 60 militaires français auraient été arrêtés à un poste de contrôle dans le nord-est syrien. Cité par l’agence de presse iranienne Fars, le site russe affirme que c’est l’armée syrienne qui aurait mis la main sur ce groupe de militaires français au nombre desquels figurent des snipers.

    « Il s’agit de 60 snipers de nationalité française qui se trouvaient à bord d’un convoi composé de 20 véhicules Toyota Land Cruiser 200 et qui avaient franchi les frontières syriennes depuis l’Irak voisin. Le convoi se dirigeait vers la province de Hassaké. L’incident daterait du premier mai, affirme le site. Toujours selon cette information, « le convoi se serait dirigé par erreur vers un poste de contrôle de l’armée syrienne ». (les cons! :D)

     » Les forces syriennes ont alors procédé à un contrôle des véhicules et ont découvert une importante quantité d’armements placés dans des boîtes ainsi que des dispositifs de localisation thermique et des fusils. Le commandant en chef de ce groupe, un Français, a été soumis à des interrogatoires. Il a avoué avoir eu l’instruction de se rendre à Hassaké avec ses soldats pour « soutenir les FDS (Forces démocratiques syriennes) dans leur guerre contre Daech ».

    Selon le site, c’est la première fois que l’armée syrienne met la main sur un groupe de soldats français ayant été chargé par l’OTAN d’intervenir illégalement sur le sol syrien. Des informations concordantes avaient fait auparavant état de la présence des forces françaises à Deir ez-Zor où des heurts violents ont déjà eu lieu entre les forces de l’armée syrienne et leurs alliés d’une part et les FDS soutenues par les Américains de l’autre.

    Mohamad Abou Adel, président du Conseil militaire de Manbij avait démenti auparavant toute présence française à Manbij, mais n’avait pas écarté un déploiement possible de la France dans cette ville.

  3. Cosworth 57200 . Les, Daech , al nostra , al quaïda et autres appellations contrôler et homologués par la coalition atlantique ne connaissent rien où relativement rien à la religion musulmane. Ce sont tous quasiment des ignorent des paumés.
    Tout humain normalement constitué mentalement psychologiquement physiquement à le devoir de servir sa patrie en cas d’agressions d’un ennemi hostile.
    Idem pour défendre ta famille contre toutes menaces qu’elle quel soit d’où qu’elle vienne.
    Défendre ces biens, ces droits, son intégrité.
    Si tu me parle de vierges ou de verges je te dirai tu doit être un membre de la gay pride ou un pervers où même les deux à la fois.
    Alors je te dis : Veröffentlichung nähert sich mir nicht dem Perversen.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.