Analysis

US Promises « Firm » Measures if Damascus Breaks Ceasefire in Daraa

Daraa, درعا, is a in South Western Syria, near the Golan heights…Do you follow my eyes? 

US Promises « Firm » Measures if Damascus Breaks Ceasefire in Daraa

https://sputniknews.com/middleeast/201805261064839163-syria-leaflets-reaction-daraa-ceasefire/

Publicités

Catégories :Analysis

33 réponses »

  1. La méthode de fabrication des protocoles des Sages de Sion ne vous a pas servi de leçon. Il est annoncé que la revue Kivunim provient de l’organisation sioniste mondiale (avec hyperlien) et quand on clique sur l’hyperlien en question, on a une page 404. L’auteur Oded Yinon n’a écrit qu’un article (le même) qui est en version française et anglaise, la version anglaise parle de Yinon Plan. Bref cet article n’a pas de source traçable..

  2. Alors que les Russes ont proclamé à plusieurs reprises et sur tous les tons, que les troupes étasuniennes étaient entrée illégalement en Syrie et qu’elles devaient quitter le plus rapidement possible le sol syrien :
    Le criminel raciste, Lieberman, accompagné d’un soi-disant conseiller pour la sécurité nationale sioniste, est attendu ce mardi 29 mai à Moscou, pour discuter du Golan…

    Alors que les Russes ne reconnaissent pas la présence illégale des troupes étasuniennes en Syrie, ils invitent les étasuniens ainsi que les jordaniens à participer à une réunion pour y discuter d’une zone de désescalade dans le sud de la Syrie, et aussi du Golan :
    « … Réunion russo-américano-jordanienne à propos du sud de la Syrie
    Le vice-ministre russe des Affaires étrangères a fait part de la tenue d’une réunion tripartite entre la Russie, les États-Unis et la Jordanie portant sur la zone de désescalade dans le sud de la Syrie.
    « Je poursuivrai mes contacts avec les États-Unis et la Jordanie sur la zone de désescalade dans le sud de la Syrie », a affirmé ce mardi 29 mai Mikhaïl Bogdanov, vice-ministre russe des Affaires étrangères, a rapporté Fars News. … »

  3. @Kremlin’ Bot. A la différence de Tsahal l’auto-critique vous semble inaccessible.

    • toi, t’auras le droit de ‘nous’ donner des leçons le jour où tu arrêteras de nous traiter de complotistes, de conspirationnistes parce que, ce nous (Bartleby, Roc..) expliquons sur des évènements historiques va à l’encontre de la doxa du Système: 11 septembre 2001, guerre en Syrie fomentée depuis des années, le fait que le sionisme est bien plus que le simple colonialisme et nettoyage ethnique de la Palestine, qu’il a pour objectif la destruction des États-nations Arabes.

      c’est publié par Réseau Voltaire, mais c’est extrait d’un article de la revue Kivunim (Orientation) du 14 février 1982.

      http://www.voltairenet.org/article9888.html

      le sionisme est né en Angleterre, qui cela étonne encore?
      et les révoltes Arabes de 1916 ne sont que des actions subversives du mi6 (lawrence d’arabie agent du mi6)

      le maccarthysme 2.0? à la fin c’est nous qu’on va gagner! 🙂

      • Cher la Cariatide,
        on ne peut faire entendre raison à cette tique tenace, vorace et inhumaine, elle parle de nettoyage lorsqu’il s’agit d’un assassinat de civils désarmés, de femmes et d’enfants, à coup de bombes au phosphore blanc ou à fragmentation ; ce pleutre et sa sinistre et criminelle idole (Il s’agit bien d’Idolâtrie), c’est à dire cette bande de lâches appelée tSAHAL, reconnaissent maintenant, 16 ans après les faits, qu’ils se sont trompés sur tout en 2006 ; — attendez le prochain round, nous vous montrerons d’autres ajouterai-je pour paraphraser Alfred Jarry . Que voulez-vous, il faut de tout pour faire un monde, et aussi bien pour le défaire. Quant à nous, nous tenons ferme sur notre rocher complotiste, confiants en la raison qui est de notre côté, et souriant devant l’image que renvoie de nous l’inversion médiatique du réel, nous n’aurons jamais honte de nous regarder dans une glace. Voilà toute la différence ; si jamais l’histoire resurgit de cet abîme dans lequel nous vivons, nos enfants seront fiers de nous et c’est bien là l’essentiel.

  4. @zardoz. Ce qu’il y a de décevant de la part de quelqu’un fréquentant un blog géopolitique c’est que vous semblez incapable d’avoir un avis mieux pensé que celui de base de l’opinion publique, à savoir que Tsahal a perdu pour ne pas avoir franchement gagné et le Hezbollah a gagné parce qu’il n’a pas été écrasé. Cet échec incontestable de Tsahal qui n’a réalisé aucun des objectifs a interpelé beaucoup d »analystes et il y a une floppée de livres sur le sujer permettant une analyse bien plus poussée et pertinente que votre opinion à la mords-moi-le noeud.

    • mais non @cosworth11/09/2001
      vous embrouillez tout :
      Tsahal a perdue une bataille car elle n’a réalisé aucun de ses objectifs et elle a perdu la guerre car elle n’ose même pas y retourner pour contre attaquer !

      • Zardoz prétendait exagérément que Tsahal s’était prise une branlée (avec au moins moitié moins de morts que pour le Hezbollah) Votre argument s’inverse aisément. Le Hezbollah s’est absteu de toute nouvelle action telle que celle ayant motivé l’action israélienne, la surprise tactique des souterrains est un fusil à un coup qui ne ressert pas une fois connu, les tunnels du Hamas ayant disparu, sur les 72 ruptures du cessez-le-feu après août 2006, seules 4 ont eu le Hezbollah pour origine. Je viens de terminer le livre Israël contre le Hezbollah : Chronique d’une défaite annoncée. En sus de la qualité de l’infanterie du Hezbollah qui a résisté tout en ayant reçu plus de bombes que les armées arabes lors de la guerre du Kippour, il y a des causes internes à Israël et à Tsahal qui sont pour le moins étonnante : l’incompétence militaire des politiques (Premier ministre et ministre de la défense) qui n’avaient pas d’autres expériences que celles de leur service militaire, l’erreur stratégique consistant à croire que tout peut être traité par l’aviation, Le CEMA d’alors ayant été mauvais jusqu’au bout puisqu’en 2002 et en tant que chef d’état-major de l’IAF, il a refusé l’achat de bombes GBU28 proposées par les américains, perte de savoir-faire (les check-points en Cisjordanie dans des opérations de police n’entraînent pas au combat), déficit en entraînement (budget ramené au coût d’un F16)incapacité à imaginer un adversaire hybride entre guérilla palestinienne et armée conventionnelle, incapacité de certains généraux à prendre des décisions en cas de difficultés – limogeage du chef de la 7ème brigade blindée, manque d’investissement des officiers généraux sur le terrain – pas un seul divisionnaire n’a franchi la frontière libanaise, organisation logistique par établissements régionaux en dessous de tout, conception d’offensive terrestre avec trop peu de moyens. A cette lecture, j’ai appris que je faisais plutôt partie des « classiques » (offensive terrestre massive jusqu’au Litani, fermeture des portes par rapport au reste du Liban, nettoyage du Sud Liban par l’infanterie. Pour mémoire c’est plutôt l’option classique qui a été utilisée à Gaza en 2014, le nettoyage consistant pour l’essentiel en la destruction des tunnels.

        Peu d’armées sont aussi capables que Tsahal pour une remise en cause. Dans le Neguev, il y a des reconstitution d’un villages libanais avec ses souterrains et d’une petite ville arabe avec sa mosquée, ses ruelles, sa casbah, etc… pour servir de lieux d’entraînement aux forces spéciales.

        • J’oubliais aussi des dysfonctionnements majeurs dans la communication entre renseignement militaire et troupes sur le terrain, les coordonnées d’une infrastructure du Hezbollah étant imaginées comme débouchant sur une tente avec 3 kalaschnikovs alors qu’il s’agissait d’une porte en acier et des souterrains très bien organisés, le renseignement étant classifié trop haut pour être transmis en détail aux troupes d’intervention. Pour mémoire, le renseignement militaire s’était déjà vautré pour la guerre du Kippour.

        • Strategika, faites quelques chose, ce n’est plus possible là!!
          cosworth-11-09-2001 en est arrivé à faire la promotion des forces armées israéliennes, c’est de l’apologie du terrorisme! 😤

          pis, de l’incitation à la haine!

          le témoignage d’un Libanais non affilié au Hezbollah..

          https://twitter.com/asadabukhalil/status/1000006228544708608

          (son site internet: http://angryarab.blogspot.fr/2017/02/amnesty-internation-report-on-syria.html)

    • Merdre, je me suis trompé dans mon like en l’attribuant à cet apologiste de l’assassinat des femmes et enfants ! Ah ! ce S.A ! Qu’il est vil et trompeur !

    • Puisque ce S.A attribue fraudulesement un like de Bartleby au commentaire de ce 1192001, voyons de quoi il retourne, tâche lassante et fastidieuse, car il est mal-aisé de découvrir une seule idée dans ce fratras informe et mensonger ; mais essayons tout de même, — chers lecteurs, ouvrez vos yeux et observez l’infâme à l’oeuvre. « avoir un avis mieux pensé que celui de base de l’opinion publique », ça commence mal, cet énergumène écorche la grammaire et la logique, ah ! la belle langue de ce siècle ! Pas de panique, continuons notre mauvais pique-nique. «Tsahal a perdu pour ne pas avoir franchement gagné » Merdre, tSAHAL n’a pas gagné parce qu’elle n’a pas gagné ! Quelle pensée géostratégique profonde ! Ne désespérez-pas, le meilleur est pour la fin : « le Hezbollah a gagné parce qu’il n’a pas été écrasé. » Là, les bras m’en tombent parce que je ne comprends pas cette phrase — d’accord, je suis incapable de penser my self, mais tout de même… –. Ma compréhension très limitée me dit qu’il aurait fallu dire que le Hezbollah a gagné parce qu’il a réduit en miettes la réputation de cette armée invincible et a détruit le mythe de ses Merkava et mis à bas la pseudo-théorie qui consiste à dire que la supériorité aérienne suffit àgagner une guerre. Les sionistes en général et notre sioniste maison 1192001 en particulier ne sont pas au bout de leurs surprises.

  5. Avant de rêver en ayant les yeux plus gros que le ventre en évoquant le reste de la Palestine, qu’ils essayent déjà l’amuse-gueule des fermes de Chebaa.

    • non n’est pas un rêve c’est un cauchemar car la vengeance est aveugle et depuis le temps que l’on accuse tout les anti-sioniste d’anti-sémite, depuis le temps que l’on nous bassine avec sioniste = juif la shoa risque de passer pour un pique-nique sur une fourmilière !

  6. @Quadimoont330. Apparemment, la ligne de front lors de cessez-le-feu le 25 octobre 1973 vous a échappé. la pointe du saillant conquis par Tsahal étant très proche de Kafr Shams et remontant en diagonale jusqu’à Beit-Jinn, permettant des emplacements d’artillerie à moins de 45 kms de Damas. La Syrie ne pourra pas bénéficier des importants renforts arabes (au moins 3 divisions blindées) de l’époque.

  7. Tant que ce ne sont pas des iraniens ou affidés de l’Iran, Israël se fout de qui est à l’ouest de l’autoroute M5 à la latitude de Deraa. Il semblerait que cette option soit partagée par les USA, ce qui expliquerait le message concernant le cessez-le-feu dans la zone de Deraa. A défaut d’explication inspirée par Israël, il ne semble pas y en avoir d’autres logiques. Cette zone ne semble pas avoir été habitée par une des 12 tribus d’Israël, ce qui enlève toute éventuelle justification antique.

    • @ Cosworth57200
      « Tant que ce ne sont pas des iraniens ou affidés de l’Iran, Israël se fout de qui est à l’ouest de l’autoroute M5 à la latitude de Deraa. Il semblerait que cette option soit partagée par les USA »

      Je m’étonnes que tu dises que cette option soit partagée par les USA, c’est un pléonasme que tu viens de faire
      Ton Israël et ton USA ne sont qu’un

      La Syrie souveraine accueille qui elle veut sur son sol et le Joulan reviendra à la mère patrie. Au moment où j’écris je regarde les infos sur la tv syrienne et les druzes du Joulan sont encore et toujours avec leur patrie malgré les 5 décennies d’occupation

      • Je ne conteste pas la souveraineté de la Syrie sur la zone de Deraa, c’est pourquoi le message des USA m’étonne quelque peu. Quant à la reprise du Golan, certains peuvent toujours rêver. La dernière fois que la Syrie a essayé, Damas s’est retrouvée à portée de l’artillerie israélienne.

        • Tu ne contestes pas la souveraineté de la syrie sur Deraa, encore heureux que tu dises cela
          Mais sache qu’al Joulan, aussi, est syrien ad vitam æternam et que la rivière finit toujours par retrouver son lit
          Damas est peut-être a portée d’artillerie sioniste mais Tel Aviv est aussi à portée des missiles syriens

    • Ton Israël va se faire massacrer !
      une période noire de 70 ans de crimes en tout genre va prendre fin !
      ce seras en partie votre œuvre et celle de criminel et de leur complice de votre espèce !
      la vengeance est un plat qui se mange froid !
      la vengeance est aveugle !
      je plains tout ces juifs qui se sont fait embarquer ou pas dans cette histoire sordide de vol de terre, de purification ethnique, de génocide des palestiniens et de colonisation !

      • Pour mémoire, bien que prise par surprise, et alors qu’il y avait un front sud égyptien à assurer, Tsahal a résisté sur le front nord a un assaut de 5 divisions (2 blindées, 3 d’infanterie) + 2 brigades blindées indépendantes. A l’exception de la chute de l’observatoire du mont Hermon, le nord du plateau du Golan n’a pas été enfoncé. Au sud du plateau du Golan la brigade Barak s’est sacrifiée. Pour des raisons militairement inexlicables, l’armée syrienne s’est arrêtée à 1 km d’Al-Al alors que la route jusqu’au sud du lac de Tiberiade était ouverte. Hafez-El-Assad pensait qu’un cessez-le feu allait intervenir et il voulait négocier en ayant pris des gages territoriaux. Mauvaise pioche car il cédait aini l’initiative à Tsahal à qui il ne faut pas lui dire 2 fois pour qu’elle saute sur l’occasion, donc reconquête de terrain perdu jusqu’à la ligne pourpre et création du saillant de Sasa, saillant qu’il aurait été difficile de maintenir car une grosse offensive blindée (avec le renfort de 3 divisions blindées 2 irakiennes, 1 jordannienne) était prévue 48 heures après le cessez-le feu tel qu’il s’est décidé.

        • ‘ »Pour des raisons militairement inexlicables, l’armée syrienne s’est arrêtée à 1 km d’Al-Al alors que la route jusqu’au sud du lac de Tiberiade était ouverte.  »
          La menace de l’arme atomique…

        • on est plus en 1973.en 2006 l’armée en couche culotte a pris la raclée de sa vie par un petit groupe de miliciens.ont retrouve encore les traces au sud liban de leur diarhée

      • Vous avez sous la main 5 à 6 divisions blindées car c’est un strict minimum pour attaquer le Golan. Ne pas oublier de faire avanvcer la défense anti-aérienne au même rythme que les chars car le feu vriendra vraisemblablement du ciel (missiles air-sol, artillerie conventionnelle, pluie de roquettes.

        • si le Golan est imprenable ils pourraient se contenter de prendre le reste de la Palestine !

  8. traduction :
    Les États-Unis promettent des mesures « fermes » si Damas brise le cessez-le-feu à Daraa
    moyen-Orient 16h14 26.05.2018 (mise à jour 16h15 26.05.2018)
    La région de Daraa bénéficie d’un cessez-le-feu négocié après une rencontre entre le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine en juillet 2017. La région, connue comme le « berceau de la révolution » pendant le printemps arabe en 2011, est maintenant majoritairement contrôlée. par de nombreuses organisations anti-gouvernementales.

    Le département d’Etat américain a publié vendredi une déclaration disant qu’il était « préoccupé » par des tracts, qui auraient été largués par des avions du gouvernement dans la province de Daraa. Selon des informations circulant parmi les observateurs de l’opposition, les tracts ont appelé les militants à cesser de se battre et à se réconcilier avec le gouvernement syrien, sans quoi ils auraient «risqué leur vie» et provoqué «une mort inévitable».

    « Nous mettons également en garde le régime syrien contre toute action qui risque d’élargir le conflit ou de compromettre le cessez-le-feu », a déclaré la porte-parole, Heather Nauert, notant que le cessez-le-feu avait été réaffirmé en novembre dernier. « En tant que garants de cette zone de désescalade avec la Russie et la Jordanie, les Etats-Unis prendront des mesures fermes et appropriées en réponse aux violations du régime d’Assad », a-t-elle ajouté.
    Plus tôt cette semaine, un porte-parole du commandement général de l’armée syrienne a annoncé la libération complète de Damas après que les terroristes de Daesh * aient été chassés de leurs bastions restants dans le district d’Al-Yarmouk, dans la capitale syrienne.

    La province de Daraa, où les premières émeutes anti-gouvernementales ont commencé en 2011, n’est plus contrôlée que partiellement par Damas, alors que de nombreuses factions armées et organisations terroristes, y compris Daech, sont présentes dans la région.

    Daesh, également connu sous le nom ISIS, État islamique est un groupe terroriste interdit en Russie

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.