Analysis

Generations of betrayal: US presidents have trend of scrapping predecessors’ deals/ des générations de traîtrise: la propension des  présidents US à déchirer les Accords de leurs prédécesseurs (RT. Eng)

Publicités

Catégories :Analysis

2 réponses »

    • Le lobby n’a qu’une allégeance et elle ne saurait souffrir d’aucune ambiguïté. Les USA pour eux ne sont qu’un hôte, l’hôte le plus puissant de l’ère. Une fois usé, le lobby ira parasiter la prochaine puissance.
      A défaut d’une autre puissance, le lobby peut toujours compter sur d’anciennes puissance de second ordre en décomposition avancée à l’instar du Royaume-Uni et depuis l’arrivée au pouvoir de présidents vrp de la même fausse douzième tribu en France.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.