Nous sommes en plein science-fiction :  Washington se retire du Conseil des Nations Unies sur les Droits de l’Homme et Donald Trump tance ses généraux sur le nombre d’ogives nucléaires opérationnelles qu’il juge ridiculeusement bas.   Les responsables du Pentagone, eberlués et qui ne s’attendaient probablement pas à une telle sortieContinue Reading/Continuer à lire

Publicités