Stats

  • 6 166 425 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
23/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Mésopotamie : La Révolte de l’eau devient armée

La révolte de l’eau dans le sud de l’Irak tourne à l’émeute armée. Les manifestants qui protestaient sur le manque d’eau potable et l’absence de gouvernance s’attaquent désormais aux camps et bases paramilitaires et militaires pour se procurer des armes.

La colère des révoltés semble dirigée plus particulièrement vers l’Iran voisin, accusé de détourner les ressources hydriques du sud de l’Irak, puis vers le gouvernement irakien jugé incompétent et corrompu. Cependant, des manifestant armés auraient tenté d’attaquer des représentations consulaires dont celle des États-Unis et d’autres pays étrangers.

Les bases attaquées par les révoltés de l’eau semblent toutes appartenir à une milice soutenue par l’Iran et qui combat en Syrie dans le cadre de ce que l’on appelle l’Axe de la Résistance.

Pour le ministère iranien des renseignements, la sécheresse induite dans le sud de l’Irak et la révolte qui est en cours serait une énième tentative US de provoquer une sorte de révolution colorée dans les provinces occidentales de l’Iran dont la province d’Al-Ahwaz, par effet de contagion, en y favorisant un soulèvement « écologique » dans la province irakienne de Bassorah où la température a atteint au mois d’août des pics records avoisinant ou dépassant les 60° Celsius à l’ombre.

Des observateurs évoquent le nouveau concept d’arme écologique.

Les services de base assurés par le gouvernement irakien demeurent catastrophiques et ne répondent plus aux attentes d’une population abusant des ressources disponibles (usage intensif de la climatisation, gaspillage de l’eau et surconsommation de l’énergie électrique).

Le monde arabe dans son ensemble a connu en 2018 son été le chaud jamais enregistré avec des pics de température dépassant les 72° Celsius dans certaines régions désertiques. Des experts y voient le signe du réchauffement climatique tandis que d’autres évoquent l’expérimentation d’armes météorologiques.

Dans tous les cas de figure, la révolte en Irak méridional est déjà exploité à des fins géopolitiques contre l’Iran.

%d blogueurs aiment cette page :