Analysis

Syrie : objectif Idleb !

La rencontre entre les présidents iranien Hassan Rouhani, russe Vladimir Poutine et turc Tayep Recep Erdogan a Téhéran n’a pu aboutir à une solution négociée sur l’enclave rebelle d’Idleb en Syrie.

Fait remarquable, malgré leur détermination à achever la guerre en Syrie,  les russes et les iraniens ont écouté le plaidoyer d’Erdogan en faveur d’une solution politique afin d’éviter un afflux de réfugiés en Turquie ou vivent déjà plus de trois millions de réfugiés syriens.

Il est très peu probable que des dizaines de milliers de rebelles retranchés dans une sorte d’Émirat indépendant soutenu par l’Occident et Israël puissent envisager de déposer les armes face à ce qu’ils considèrent comme leur pire ennemi.

Sur le terrain, la province d’Idleb est survolée en permanence par un nombre record et croissant de drones de reconnaissance russes et l’armée syrienne et ses alliés comme le Hezbollah libanais, des milices iraniennes et irakiennes, des factions palestiniennes, des volontaires afghans et des unités de l’Armée Syrienne Libre (rebellion) ayant rejoint l’Armée gouvernementale après l’avoir combattue, renforcent leurs positions à la frontière entre Idleb et Alep, Hama, Lattaquié.

Plus discrètement des Spetsnaz russes ainsi que des mercenaires du Groupe Wagner balisent déjà le terrain à l’intérieur de la province rebelle.

Des “observateurs” militaires chinois, nombreux cette fois-ci, assistent aux préparatifs aussi bien du côté iranien que syrien.

La Russie a renforcé son dispositif naval en Méditerranée et a dépêché des renforts en Syrie ces deux dernières semaines pour faire face aux consequences de la chute de la province rebelle d’Idleb, que soutiennent l’OTAN, Israël et certains pays Arabes. 

 

Publicités

Catégories :Analysis

40 réponses »

  1. remember: après lecture de certains posts (Bernardo1871, Strategika51) rectificatif(s) (c’est le second) quant aux membres exacts de la Résistance :
    avant rectificatif, il était question de : « il s’agit bien entendu des forces de la Résistance dans leur ensemble (Russie-Iran-Syrie-Hezbollah libanais (en tête) -Chine et leurs alliés respectifs… quant à la Turquie… mystère?) »
    ainsi que:
    Russie- (plutôt les militaires russes (antisioniste) que la Direction-gouvernement Poutine russe (pro-sioniste) Iran-Syrie et Hezbollah libanais (et très certainement le Hezbollah irakien ?) toujours en tête de peloton… la Chine et leurs alliés respectifs (très intéressant article – concernant l’exercice gigantesque (paru sur le site Strategika51, sous le titre: «Préparatifs de Vostok 2018 avec la participation des Armées chinoise et mongole») Russie-Chine-Mongolie plus 3 ou 4 vidéos qui l’accompagne (la seconde est d’environ 15 minutes), à cette adresse Internet: https://southfront.org/chinese-and-russian-troops-jointly-participate-in-large-scale-military-drills-videos/
    quant à la Turquie… c’est toujours le mystère?!

    qui dit quoi, qui fait quoi?! etc., etc., etc.

    quant à la Turquie… c’est toujours le mystère?!…
    en ce qui concerne la Turquie, donc, et plus précisément, son Président, Erdogan-him-self!… oui, oui, il parade de rencontres en sommets, y déclarant tout… et son contraire !, mais cela n’a jamais vraiment été un mystère pour vous, lecteurs-rices de ce site, n’est-ce pas? (total euphémisme quant aux contradictions du Président Erdogan-him-self!…), car en lisant ce qui suit, cela éclairera peut-être votre lanterne?:
    « … Plusieurs centaines de terroristes étrangers se sont positionnés sur la frontière de Hama avec Idlib dont la plupart est lié au groupuscule terroriste de Jaïch al-Ezza et au parti du Turkistan qui sont entré sur le territoire syrien en passant par la frontière turque. … »
    PS : en ce qui concerne le *Président Vladimir Poutine… et son équipe gouvernementale ( notamment: Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou) nous aurons (souvent?) l’occasion d’y revenir…
    *les bombardements à répétitions de l’aéroport international de Damas par l’aviation israélienne (le dernier date d’hier au soir, samedi 15 sept. 2018), se positionnant au-dessus du Liban (certains parlent de provocations permanentes de la part des gouvernants sioniste-israéliens, pour essayer de provoquer “une confrontation générale”), posent de nombreuses questions, quand au positionnement (réel ou supposé) des uns et des autres, mais, mais, mais…

    • mais, mais, mais…

      La conclusion de l’article de Thierry Meyssan (paru sur son site), et intitulé : «Sortir de la guerre contre la Syrie», concernant les derniers évènements en date au Proche-Orient, nous éclairera sans doute un peu plus sur les intentions réelles des uns et des autres ?!

      « … Il paraît stupide de vouloir reprendre à zéro une guerre déjà perdue par les jihadistes. La présence de l’armée russe rend désormais impossible toute confrontation directe. Loin d’être anéantie, la population syrienne est désormais aguerrie, prête à supporter plus encore, et beaucoup mieux armée. Surtout, elle a beaucoup réfléchi et est moins manipulable qu’en 2011. Pourtant, comme à l’époque, la rhétorique politique occidentale a repris son antienne du «Bachar doit partir».
      La logique voudrait donc que le conflit se poursuive sur un autre terrain. Si par le passé, l’amiral Cebrowski avait prévu de porter la guerre dans un second temps à l’Asie centrale et du Sud-Est, ses successeurs doivent d’abord en finir avec le Moyen-Orient élargi. Ils se donnent actuellement la possibilité de rallumer le foyer iraquien, comme on le voit avec le spectaculaire retournement de l’administration *Rohani et les émeutes à Bassorah. … »

      *une “petite” précision à apporter, quand même, suite à l’affirmation de Thierry Meyssan, concernant le retournement de veste de l’administration Rohani après (?) les émeutes à Bassorah : Après l’annonce par les principaux médias étasuniens (et repris bien entendu en chœur par les médias occidentaux) de énièmes” nouvelles” sanctions étasuniennes contre l’Iran, l’opposition réformatrice c’est rallié (comme un seul homme) publiquement… au gouvernement Iranien !

    • re-PS : en ce qui concerne le *Président Vladimir Poutine… et son équipe gouvernementale ( notamment: Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou) nous aurons (souvent?) l’occasion d’y revenir…
      c’est déjà le cas!
      extrait d’un article intitulé: «Interview d’Alexandre Douguine» Par Valérie Bugault − Septembre 2018. Adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/interview-dalexandre-douguine
      extrait: «… il y a une scission intérieure qui opère dans la figure de Poutine :
      Le côté patriotique, représenté par lui-même, par Lavrov et par Choïgou, par les personnalités qui s’occupent de la politique extérieure et militaire, qui est, bien sûr, patriote plus que libérale, plus que globaliste, qui est multipolaire

      et le côté libéral, plus voué aux valeurs du grand capitalisme et du monopole du capitalisme, plus ou moins limité par les limites de la nation politique, qui représente le côté économique, la politique intérieure de Poutine. …»

      • j’adore le côté railleur (la moquerie dévastatrice et subtile « des Bouffons de l’empire étasunien », tel que la pratique Andrei Martyanov, (c’est à crever de rire !), dans cet autre article, paru sous le titre: «…La Russie comme un chat…», sous-titre: Ma réponse à Paul Craig Roberts. Par Andrei Martyanov – Le 4 septembre 2018 – Source : Unz Review. Adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/la-russie-comme-un-chat

        Je précise que je ne suis absolument pas partisan du capitalisme finissant tel que nous l’avons hélas connu et surtout lourdement subit, et comme pourrai (soi-disant ?) l’être Vladimir Poutine (voir à ce sujet l’article cité plus haut et dont je vous rappelle l’adresse Internet: http://lesakerfrancophone.fr/interview-dalexandre-douguine), je suis plutôt très enthousiaste de la vie exemplaire de Petr Alekseevitch Kropotkine (et de son grand ami Élisée Reclus)…

        • Vive l’Anarchie !…. ( se serait écrié mon frère … )

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.