Stats

  • 6 358 688 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
30/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Chine : l’ère des robots de combat

La Chine teste des drones terrestres

La Chine avance très vite dans la conception et le déploiement de robots de combat. Certains des prototypes testés ressemblent à s’y méprendre aux prototypes de la firme américaine Boston Dynamics qui sous-traite avec la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) US. 

La mule-robot chinoise en développement offre une ressemblance frappante avec le robot Big Dog de Boston Dynamics. 

Les progrès réalisés par la Chine en matière d’intelligence artificielle et de robots de combat sont imputés en partie à l’efficacité de leur outils d’intelligence et d’espionnage industriel et technologique à grande échelle et notamment leur extraordinaire capacité à pénétrer les systèmes et réseaux d’information les plus hermétiques pour la collecte de plans, schémas, programmes, codes, manuels et documents ultra-sensibles comme ceux, exhaustifs, du Dassault Rafale, de l’Eurofighter Typhoon, du F-35 A et B, du Reaper ou encore du B-2 Spirit. 

Les dirigeants chinois croient que celui qui maîtrise l’intelligence artificielle dominera le monde de demain et ne croient plus à la place centrale du fantassin dans les guerres du futur, lesquelles seront de plus en plus déshumanisées et automatisées.

La Chine populaire peut mobiliser des dizaines de millions d’hommes en cas de conflit et sa doctrine actuelle est basée sur un usage massif de missiles et de projectiles (tirs de saturation) pour dissuader tout ennemi potentiel. Cette doctrine est en train de connaître un changement radical avec l’automatisation à outrance des systèmes d’armes et une volonté réelle de trouver des substitutions viables aux faiblesses inhérentes de l’élément humain, jugé de moins en moins adapté aux guerres actuelles. 

L’hélicoptère d’attaque chinois CAIC Z-10 est doté depuis peu d’un casque de commande et de conduite de tir utilisant des techniques de pointe inédites. 

Les sanctions US visant la Chine pour ses acquisitions d’armes auprès de la Russie ont choqué le leadership chinois et l’ont convaincu de poursuivre ses efforts dans le domaine militaire et par dessus les recherches sur les armes anti-satellites, les matériaux furtifs, la miniaturisation des ogives nucleaires et les robots de combat

Des chasseurs furtifs J-20 en vol (forces aériennes de l’Armée de Libération de Chine)

%d blogueurs aiment cette page :