Stats

  • 6 156 352 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
19/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Il est incompréhensible, voire contradictoire de se revendiquer d’une quelconque mouvance alternative ou d’opposition au système mis en place par la propagande universelle et utiliser Facebook comme vecteur ou plate-forme.
Les centaines de pages ou de comptes supprimées par Facebook ne constituent nullement une exeception :  Facebook est non seulement politisé mais appartient à une idéologie mortifère, anti-humaine, anti-spirituelle  connue pour son allergie à toute forme de liberté d’expression ou d’opinion.
Les détenteurs des pages supprimées aux USA ne semblent pas avoir saisi ce facteur.
Celles et ceux qui ne veulent pas encore admettre cela sont dans le déni de réalité ou en train de se leurrer en boucle.
Facebook n’est plus le premier réseau social qu’il prétendait être. Il n’a plus la côte auprès des jeunes, qui lui préfèrent d’autres réseaux. De plus, sa réputation souffre de plus en plus de multiples scandales à répétition. Autre facteur aggravant :  le rôle de Facebook dans le déclenchement de révolutions colorées dans certains pays d’Eurasie ou dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord l’ont rendu le premier réseau social le plus surveillé par les forces de sécurité et les autres organismes chargés de la collecte du renseignement intérieur.
Résultat :  depuis 2015, plus de 300 millions de personnes ont définitivement abandonné Facebook dans l’hémisphère Nord.
Le réseau social aux couleurs officielles du drapeau israélien ne reste utilisé en masse que dans certains pays du Tiers-Monde où la population demeure sous-développée intellectuellement (ou maintenue délibérément dans un tel état par les pouvoirs ayant l’autorité de l’état). 
Certains États encouragent même et se félicitent de l’utilisation massive ou intensive de Facebook par leurs ressortissants. Cela facilite au plus haut point le travail de leurs appareils sécuritaires.
 

%d blogueurs aiment cette page :