Un chasseur F-5 des forces aériennes tunisiennes participant à des exercices conjoints s’est abîmé en mer Méditerranée. Le pilote a pu s’ejecter et être localisé et  récupéré par la marine italienne et les gardes-côtes tunisiens.
Le Northrop F-5 est un chasseur léger conçu vers la fin des années 1950 et dont la version initiale fut développée à partir du T-38 Talon. Il a connu un grand succès commercial à l’export en raison des coûts peu élevés de son exploitation et sa maintenance. Les variantes du F-5 sont utilisées par des pays aussi divers que l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, le Brésil, le Canada, l’Éthiopie, le Honduras, l’Iran, le Kenya, le Maroc, le Soudan et la Turquie.
L’ex-Union Soviétique avait réussi à mettre la main sur des chasseurs F-5 « Freedom Fighter » sud-vietnamiens capturés par les nord-vietnamiens lors de la guerre du Vietnam (1964-1975). 
L’Armée de l’air tunisienne a reçu en 1989 cinq chasseurs légers F-5 E declassés par l’US Air Force et utilise encore quatre appareils F-5E et huit autres F-5F  Tiger II acquis entre 1984 et 1987.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.