Les premières législatives afghanes depuis 2010 se transforment en kermesse sanglante. Et les commanditaires des nombreux attentats visant les candidats et les bureaux de vote ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Des candidats abattus ou mitraillés, des bureaux de vote qui sautent très haut dans les airs quandContinue Reading/Continuer à lire

Publicités