Publicités

8 commentaires

  1. Lol un Max de fadas ce soir ici. Fo rester réaliste, regardez les bagnoles US et européennes, et les bagnoles chinoises. Y a pas foto. Et bien c’est la même chose pour les avions. Ils bossent les chinois, mais ils ont encore un train de retard sur les occidentaux au niveau technologie.

    1. Lone,
      En retard par rapporte à la technologie oxydée-tale qui n’arrive pas bander comme les F-22/35? C’est pourquoi leur armée crie ´´Bandes-tu ou bandes-tu pas?´´ mes cheris d’amour?

  2. J’avoue ne pas très bien comprendre ce que vient faire l’antipsychiatrie sur un film documentaire sur l’aviation chinoise de pointe !… ( Moi, je pensais plutôt au « Triangle Bleu » , le premier épisode de la série bd « Dan Cooper » , créée par Albert Weinberg en 1955 …)
    Enfin, en lisant cet espèce d’essai mental sur les relations entre les médecins et les services secrets , pourquoi l’auteur omet-il « Vol au-dessus d’un nid de coucou » ?… Ce serait sans doute plus crédible que cette resucée partisane du « Dossier 51″ !…  » I comme Icare » serait plus intéressant, dans cette plongée sur les pulsions des services secrets !.. ( Ceci dit, les « Mengele » étaient allés bien plus à Auschwitz et compagnie !…

  3. La psychiatrie et l’antipsychiatrie dans le maintien de l’ordre humain.

    Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province colonisée de l’Empire mondial israélo-US en voie de désagrégation rapide, le 20 novembre 2018.

    http://www.aredam.net/la-psychiatrie-et-l-antipsychiatrie-dans-le-maintien-de-l-ordre-humain.html

    Illustrations :

    a) Extraits du livre de David Cooper Psychiatrie et anti-psychiatrie1967.
    http://www.aredam.net/david-cooper-psychiatrie-et-antipsychiatrie.pdf

    b) 5 captures d’écran du film de Michel Deville, 1978, adaptation cinématographique fidèle du roman documentaire-fiction de Gilles Perrault éponyme.
    1 – La sous-section psychologique d’esculape.
    2 – Cela dépend,d comment le sujet réagit, moi-même par exemple, je suis issu d’un milieu puissamment névrogène, et alors ?
    3 – Bien nous en arrivons à 51 lui-même.
    4 – Le plaisir sans la faute.
    5 – Ce qui est intéressant c’est l’usage que va faire 51 de ce viol pour s’autoriser un authentique défoulement scriptural puis verbal qui sera thérapeutique de substitution … il tire une jouissance …
    http://www.aredam.net/le-dossier-51.pdf

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.