Des objets en orbite autour de la terre tirant des projectiles vers le sol: le combat orbital est l'enjeu de l'année 2022

Stats

  • 7 191 780 Hits
29/11/2021

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Les rebelles utilisent des gaz de combat à Alep, silence radio des médias dominants

Des quartiers d’Alep ont été bombardés par des roquettes et des obus à gaz toxiques lancés par des rebelles syriens sans que cela n’émeuve des pays occidentaux et arabes, très prompts à brandir la menace d’une intervention armée en cas d’usage avéré d’armes chimiques. Et pourtant, c’est le silence. 118 roquettes et obus de mortier sont tombés sur des zones d’habitation en plein milieu d’Alep causant une centaine de victimes civiles. Aucune condamnation lorsqu’il s’agit de faits de forces supplétives. Les forces aérospatiales russes ont bombardé les sites de lancement des roquettes.  Les forces de la coalition utilisent des bombes au phosphore blanc et des bombes à sous-munitions à Deir Ezzor et dans l’Est de la Syrie. Les rebelles syriens utilisent des armes chimiques à Alep. Pire encore, les forces terroristes retranchées dans la province rebelle d’Idleb stockent de grandes quantités de gaz de combat. Ni l’OIAC (la pseudo organisation sur l’Interdiction des Armes Chimiques) à La Haye, ni aucune capitale de la vertu droit-de-l’hommiste à géométrie trés variable n’a bronché. Quand c’est un pays de l’OTAN qui livre des substances chimiques aux rebelles pour les utiliser contre des populations civiles ou militaires, les médias dominants passent sous silence l’information et accusent les lanceurs d’alerte de complotistes. Il faut toujours applaudir sinon on est exclu du circuit. C’est cela la nouvelle vertu!

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :