Stats

  • 6 172 527 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
27/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Un haut fonctionnaire soupçonné d’espionnage pour la Corée du Nord : quand le ridicule devient une norme sociétale et politique

En France, le ridicule y est de mise. Un haut fonctionnaire du Sénat est soupçonné d’espionnage au profit de la Corée du Nord, excusez du peu et pardonnez nous notre indigence en matière de renseignement.

Hallucinant ? C’est de l’acide pur sans buzz psychédélique. On savait que les services de renseignement français ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes (le temps béni de la piscine est mort et enterré depuis quelques années) mais en arriver à jouer à Don Quichotte dans un style proche du Vaudeville, c’est que Mesdames et Messieurs, les services n’existent plus !  La privatisation est passée par là aussi.

Benoît Quennedey, administrateur principal du patrimoine et des jardins, n’est qu’une autre victime d’un excès de zèle d’un petit bureaucrate à l’esprit bien tordu pour confondre l’inclusion d’une offre émanant d’un cabinet d’architecture supposé proche de Pyongyong  (qui a été retenu pour rénover un site architectural en Allemagne) suite à un avis d’appel d’offres et intelligence avec une puissance étrangère.

Quand de pareils idiots finis travaillent au sein du renseignement français, il n’est point étonnant que tout va mal. 

Il n’est point étonnant aussi que le renseignement est de plus en plus confié à des sous-traitants privés…proches de certains gros bonnets (bonjour la corruption).

Espionnage pour la Corée du Nord susceptible de porter atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation?  Vraiment ? Kim Jong Un menace de copier le Louvre ?  Ou mieux le Château de Versailles peut-être ?  

Plus grave, Kim Jong-Un menace de copier le palais du Luxembourg, une bâtisse construite entre 1 615 et 1631 pour Maria de Médicis et il semble que l’intérêt suprême du leader nord-coréen pour ce palais découle du fait qu’il avait une fois servi de quartier général pour la Luftwaffe secteur occidental en 1940…

Une véritable menace d’invasion nord-coréenne portée à bout de bras par les gilets jaunes ?  Nos bureaucrates zélés et casaniers qui se la jouent James Bond 007 derrière un clavier sont capables de monter un dossier de la sorte.

Encore heureux qu’il n’existe aucune forme de représentation consulaire ou commerciale Nord-coréenne en France (Paris n’a jamais reconnu la Corée du Nord) sinon ce fonctionnaire du Sénat aurait été accusé du pire.

Benoît Quennedey est innocent. Il est victime d’une cabale de bas étage montée de toutes pièces par des affairistes du cénacle. 

Nous sommes dans un monde pleins d’imbéciles et de cons ! 

%d blogueurs aiment cette page :