Analysis

France : le système mafieux ne changera pas

Il aurait suffit de la présence de quelques snipers clandestins bien positionnés à Paris pour que les manifestations des Gilets Jaunes se transforment en une sorte de révolution colorée du type que les médias nous ont vendu en Syrie ou en Libye.

Il suffirait d’une vidéo montrant des exactions sur des civils pour susciter l’émotion et des réactions passionnelles susceptibles de mener à un massacre sans fin. Le reste sera l’affaire des médias étrangers et leurs outils de focalisation. 

Trop d’impôt tue l’impôt. Les gouvernements de France et de Navarre ont depuis très longtemps oublié cette maxime.

Le régime politique français a toujours été un système fermé dans son fonctionnement et méprisant totalement toute forme de démocratie autre que la sienne, c’est à dire celle générée par son appareil de propagande et de contrôle.

Comme tout système bureaucratique se cachant derrière des barricades de règles et de lois, il est toujours vite submergé par une désobéissance civile non entièrement contrôlée ou infiltrée.

Une oligarchie totalitaire restreinte vieillissante représentée par un personnage relativement jeune sensé incarner l’esprit républicain ne peut survivre indéfiniment en soumettant les populations à l’impôt et à la division.

Le système économique fait fausse route. Les ressources africaines ne seront pas toujours acquises et l’argent des pétromonarchies Arabes ne peut sauver indéfiniment un système économique à bout de souffle pour cause d’exclusion des compétences et par phobie des innovations.

Emmanuel Macron est un fusible de la vieille oligarchie mafieuse. Il cristallise les haines de la France d’en-bas. C’est une victime collatérale d’un jeu en cours en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Ce n’est pas demain soir que le système politique français, phobique à toute forme de démocratie, changera.

   

Publicités

Catégories :Analysis

46 réponses »

  1. Aujourd’hui un salarié au SMIG
    ( 1188€+100€)×12=15.456€ >
    Rappel : 14.600€ est le seuil non imposable .
    Au delà vous êtes imposables > donc payerez des impôts.
    Résultat les salariés au SMIG qui ne payait pas d’impôts hier , qui était non imposable.
    Ils SERONT TOUS à partir du 1 er janvier 2019.
    Voilà comment ont se fait gentiment enfumer par Macron.
    Partager à vos amies.

  2. Discours incroyable de Micromégas. Il promet le beurre et l’argent du beurre ; par exemple 100 euros d’augmentation du smic — la belle affaire — sans que cela coûte un centime à l’employeur, mais qui va donc payer ? Les bouseux et autres déplorables tels que vous et moi. Tout le reste est à l’avenant. Nous allons bien nous amuser en cette fin d’année.

    • J’ai regardé RT en français ces derniers temps, c’est un véritable merdier, en ce moment même y officie une sorte de Tête de Mort, échappée de justesse au cancer et qui officiait avant à TF1, la chaine qui vend du temps de cerveau disponible, en compagnie d’Alain Minc, le MIT (Menteur Inintélligent Télégraphiste). Quelle horreur ! Je reviens à RT en Arabe ou à Al-Mayadeen où on ne voit pas ces tête de mort. Misère de misère.

      • RT France est un véritable cauchemar audiovisuel.

        J’ai eu le désagrément de la regarder durant une demi-journée et j’ai failli m’etouffer. Quel outrage !

        Les sujets abordés sont nuls.

        RT France n’a rien à voire avec RT et pourtant c’est la même chaîne.

        Larry King sur RT !

        Leur politique de recrutement a fini par les faire couler, surtout pour RT France !!!! Au secours !

        • quel intérêt auraient ils a aller au clash pour une cause perdue ?
          j’ose croire que le moment venu une réorientation de leur stratégie aura lieu . n’auront ils pas perdue toute crédibilité d’ici là ?
          leur action ne se situe pas tant dans l’information en temps de crise que dans la dénonciation des petites magouille des temps ordinaire, dans le rejet par la population du pouvoir au jour le jour .
          ils sont une voie RUSSE EN TERRITOIRE ENNEMIE .
          l’information des potentiels touristes Russes sur les réalités de la situation française est pour un pouvoir français aux abois sur le plan financier peut être très destructeur !
          le tourisme en France c’est 7% du PIB !

    • Non, il suffit de cliquer sur commentaires précédents en bas de cette page pour lire les iceulx. Sinon, crions avec Goethe que « Tout ce qui existe mérite de périr ».

    • @Someone : j’ai constaté un nombre croissant d’anomalies dans les discussions. Je ne suis plus notifié et cela me trouble au plus haut point.
      De plus je n’arrive plus a accéder au site.
      Je navigue en IFR en utilisant uniquement l’application Android de la plate-forme avec aucun moyen de vérifier le rendu.

  3. Que désir l’homme ?

    Une heureuse vie et que ça dure. Une heureuse vie, une fin heureuse, pour la vie heureuse.

    Il a ça en lui, un désir ardent, créer pour le Bonheur, rien que le Bonheur. C’est normal, qu’il désir.

    Pour répondre convenablement à ce désir, pour le satisfaire définitivement, absolument, il faut nécessairement apprendre. Qu’il apprenne à vivre, à l’extérieur et à l’intérieur, pour vivre.

    Apprendre quoi ? Apprendre les bonnes manières, apprendre la bonne manière de vivre.

    La bonne manière qui colle à la vie, le professeur nous l’enseigne, au travers de l’exercice de la dictée ; et là, c’est curieux, on respecte l’autorité du professeur, mais parce qu’on se rend compte et accepte, qu’il sait et que nous nous ne savons pas.

    Mon Dieu ! c’est un véritable dictateur, ce professeur, qui dicte tout ce qu’on doit faire, pour rester en vie. Bah quoi, eh ben oui ! Le prof, il ne lui vient pas à l’esprit de demander un avis quant aux règles de l’orthographe, c’est absurde, il n’attend pas ça. Le sens de l’orthographe, oui, mais un avis… sous prétexte démocratique…Je suis allé voter une seule fois, je me sentais important, on me demandait mon avis, intelligent et tout et tout, flatté, mais j’y connais rien.

    Quelqu’un a un avis à donner sur la gravité, en bien, en mal ? C’est une loi qui se respecte, il faut vivre avec, en l’acceptant. Elle s’impose, invisible et effective, limité à ce qui lui convient, son domaine propre. Elle peut militer ou prétendre à plus, peu importe là aussi, ça ne pèse pas plus ou n’accélère que relativement même pied au plancher, ça change rien.

    Pas le choix de l’ignorer, à chacun sa façon, dans les risque et péril ; le grief fait mal. On s’en rend compte heureusement, si on ne respectait pas la loi de la gravité, il y aurait beaucoup de morts loin de la vie, c’est vrai qu’on enseigne l’ignorance, jusqu’à l’ignorance enseignante.

    La respecter c’est se préserver. La Loi fait autorité, quelle que soit sa place.

    La Loi est plus rapide que la vitesse. Si on ne la prend pour sauvegarde, le péril est plus rapide que la vitesse.

    Respecter la loi c’est préserver la vie, c’est respecter la vie. Que du bonus, la Récréation, après les devoirs, quand on aime on souhaite toujours la réussite, l’étude, pour ceux qui ont le sens de la responsabilité et du désir, un désir de Sens. C’est bien de pouvoir parler, mais pour faire quoi ?

    C’est l’école de la vie pour la vie.

    Si quelqu’un affirme qu’il n’y a pas de vérité, alors ça devient sa vérité, donc il y a une vérité. Le psychopate, il est dans cette contradiction, qu’il veut imposer, sa vérité, sa loi, et en toute occasion et là c’est l’époque; de la tyrannie, un tyrannosaure petit. En figure imposée, le mensonge, qui veut faire sa loi partout, toujours.

    Ca fait, mais mal ; contredire la loi de la gravité, c’est possible. La gravité n’ayant rien à démontrer – elle existe à son échelle, au contradicteur d’appliquer sa théorie, du TD au TP. Les débats peuvent durer, y a contact et sans rien faire, qu’à se laisser aller.

    Une époque que nous nous sommes imposés à nous-mêmes, nous sommes tous plus ou moins, chacun, des psychopates.

    Le psychopate veut imposer de force sa vérité sans force, comme solution pour tous, comme s’il faisait la loi, comme si c’était la loi qui convient, pourrir. Mais à quel profit ?

    La Seule difficulté est de taille : le mensonge ne peut pas se passer de la vérité ; la vérité se passe du mensonge, la mafia.

    La bonne monnaie d’échange, en bonne et due forme, qui répond au désir.

    • Que signifie le bonheur ? Le confort matériel ? L’accomplissement de son plan de vie ? Encore faut-il le connaître, « connais-toi toi même » dit Socrate. Les modernes ne veulent pas discuter de ces questions. Ils ne discutent que de chiffres où la qualité est absente. Le bonheur n’existe pas. La vie est est un effort, où la souffrance et la fatigue sont nécéssaires, et les seuls moments de bonheur se réduisent en somme aux moments oùl’on boit un verre de vin après une longue marche, ou bien, lorqu’on embrasse son nouveau-né, tout le reste est du bavardage.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.