Le prochain attentat en France se fera a coup d’arquebuse et sera revendiqué par une obscure agence daechienne dénommée « Aamaq » (profondeurs) via le réseau sioniste « Site ». Ce dernier prétend surveiller sur le net les activités propagandistes des groupes terroristes dans le monde alors qu’il les crée lui même de toutes pièces. C’est du pain béni ! 

Fin 2018, un revolver type 1892 de calibre 8 mm peut-il servir à un braquage ou être utilisé dans une fusillade contre des Glocks et des Sig et autres Beretta ? 

Comment se procurer des munitions de 8mm Lebel dans une société obsédée par une législations anti-arme à feu et où même les collectionneurs éprouvent des difficultés à obtenir leur permis ? 

image

La France aurait donc tremblé devant un bon vieux revolver type 1892, arme réglementaire de l’Armée française à la fin du 19ème siècle et c’est avec ça qu’on veut réduire les revendications des Gilets Jaunes ?

Étrange mise en scène du cadavre d’un moderne près d’un revolver ayant équipé les troupes d’infanterie de 1914 il y a plus d’un siècle.

Le revolver est une anomalie.

image

Le tireur aurait ainsi- si l’on en croit le petit capo mafieux Castaner, menteur comme un arracheur de dents-tiré un coup de 8 mm Lebel pour recevoir du 9 mm parabellum en vrac!

Les puristes apprécieront. 

La DGSI aurait pu mieux trouver. Mais où diable ont-ils pu trouver des munitions 8mm Lebel encore fonctionnelles ?

D’ailleurs que faisaient les éléments de la DGSI sur place ?  Mise en scène avec un revolver type 92 ! 

Que ce serait-il passé si le tireur s’était servi d’un MAS-36 CR39 ou d’un MAT-49?

Trop risqué. Donc il fallait un bon vieux revolver d’antiquaire.   

Petit rappel sur ce revolver.

Le revolver modèle 92 a été adopté par l’Armée en Française en 1892 pour la doter d’une arme de poing plus moderne à l’époque. D’un calibre de 8 mm Lebel, le même que celui du fusil Lebel. Ce calibre était supérieur au calibre Allemand.

Ce revolver avait la particularité d’avoir un barillet basculant à droite pour le rechargement (alors que pour tous les autres modèles, le basculement du barillet était à gauche)

image

C’était une arme à simple ou double action.

C’était l’arme d’un Arsène Lupin, pas d’un « soldat de Daech » moderne armé d’un CZ-75 des forces spéciales  ou d’un énorme Desert Eagle…(on sombre ici dans le ridicule institutionnel).

image

Le gouvernement francais se fout carrément de nos gueules.

 

Publicités

22 commentaires


  1. Le révolver 8 mm 1892 de la Manufacture d’Armes des Saint-Etienne est une excellente arme qui n’a été déclassée qu’en 1958, avec l’avénement du MAC 50. (Une copie civile dans le même calibre est parallèlement fabriquée sous licence à l’usage des coloniaux et des bourgeois par la Manufacture d’Armes (civile) de St Etienne (future Manufrance), à ne pas confondre avec la manufacture militaire. C’est pourquoi on en trouve encore beaucoup.

    Il tire une munition de révolver chemisée de couleur cuivrée un peu anémique qu’il ne faut pas confondre avec la puissante munition de fusil 8 mm Lebel de 1886.

    Le choix du petit calibre de 8 mm est à la mode à l’époque à cause de l’arrivée des poudres sans fumée qui permettent des vitesses élevées. (E = M.V2). C’est pourquoi le fusil Lebel tire une 8 mm et le Mauser allemand une 7, 92, qui est une vraie 8, 2 mm à fond de rayures. C’est un excellent choix pour les fusils, qui utilisent une grosse charge de poudre et percent 1, 20 mètre de sapin à la bouche pour tirer à 300 m, un moins bon choix pour les révolvers, qui manquent ainsi de puissance d’arrêt.

    (Les Américains ne font pas la même erreur, pour les révolvers desquels le calibre 44 -44 centièmes de pouce soit 11 mm- et 45, -45 centièmes de pouce, soit 11,43 mm- sont monnaie courante lors de la conquête de l’Ouest. Puis les Allemands lancent le premier pistolet automatique, le Mauser 1896 en 7,63 mm, mais avec une cartouche suffisamment énergique, dont la charge lui assure une vitesse de plus de 400 m/seconde qui lui confère un très grand pouvoir de pénétration).

    Facteur d’archaïsme, le barillet du 8mm/92 tombe à droite, car il est tenu de la main gauche : à l’époque, l’arme principale de l’officier est encore le sabre, tenu de la main droite.

    Où le terroriste a-t-il pu se procurer des munitions ?

    La 8mm/92 est encore fabriquée pour les tireurs : elle est très précise ;
    Il existe des douilles rechargeables économiques pour les tireurs ;
    Le barillet du 8mm/92 chambre la cartouche 32/20 Winchester, très puissante, qui doit être délestée d’une partie de sa charge sous peine de voir l’arme vous exploser à la figure.
    

    En synthèse, le révolver 8mm/92, très intelligemment conçu et magnifiquement fabriqué, arme de l’encadrement pendant la guerre de 14, est une arme très sérieuse, dont il convient de parler avec respect et attachement.

    1. Tout a fait.

      Je n’ai jamais fait d’amalgame entre les deux munitions.

      Pour le revolver modèle 92, c’est une arme qui tue.

      Il est quand même étrange qu’un gars dont des parents éloignés ont échangé avec l’une des mafias italiennes les plus féroces avec des Mac-10 et des Skorpio en soit réduit à utiliser une arme de collection.


  2. De quel calibre/specs sont le balles retrouvees dans les victimes lors de l’autopie? tout est la….Imaginez la tempete de merde si on y retrouvait du 9mm administratif…

    1. Aucune autopsie ne sera effectuée.

      Le dossier est clos.

      Il est classé sous secret « défense ».

      Il n’y a aucun impact de balle à l’entrée de l’immeuble.

      On ne sait pas avec quel calibre les victimes ont été atteintes. Cela a été officiellement classé secret défense.

      Concernant le tireur présumé, il aurait été abattu par une arme collective, une mitrailleuse FN Minimi ou Maximi selon certaines sources. (5.56 ou 7.62 selon le modèle)

      Toute la version officielle est basée sur un mensonge.

      1. Aaaah, le « Secret Defonce », J’oubliais….De ce cote-ci de l’Atlantique on nous sert du « National Security Classified » a tous les repas. Je pensais naivement qu’au royaume de « L’Etat De Droit » on allait au moins se fendre d’une fausse autopsie pour un cas de meurtre…Visiblement, on ne prend meme plus cette peine-la…Restriction budgetaires je presume, du false flag en solde.


  3. Fausse piste : les « brigades du Tigre », elles aussi, manqueront de limpidité dans leurs actions, notamment contre celles de la Bande à Bonnot !…

    1. Bonnot !

      Je ne remercierai jamais assez Évhèmère de me l’avoir rappelé.

      Cela fait 24 heures que j essayer de me rappeler la bande à Bonnot !

      1. Un trou de mémoire ?… Je connais aussi !…

  4. Vous n’y êtes pas du tout, vous fabulez. Le Chéri(f) de ces dames a usiné tout seul ses munitions avec des boîtes de Whiskas Poulet® vides, des attaches-trombones, du poivre noir en guise de poudre et le cuivre d’une lampe à pétrole récupérée au cimetière Koenigshoffen sur le squelette d’un porion. Il a probablement fabriqué son « 1892 » avec un rail de chemin de fer tordu à mains nues et cisaillé avec les dents, ― et même le false flag avec une Playstation 1002-2.0, L’Histoire de France pour les nuls et le contenu de ladite boîte de Whiskas en guise de bulbe rachidien.

    C’est mathématique. D’ailleurs Christophe « Gina Haspel » C++ vient d’attraper une balle dans le canon, à hauteur de la veine bleue, entre la Gainsbar-barbe et les harpions qui frétillent.



  5. « Un couteau sans lame auquel manque seulement le manche » (Lichtenberg)
    « L’imbécillité croit que tout est clair, quand la télévision a montré une belle image, et l’a commentée d’un hardi mensonge. La demi-élite se contente de savoir que presque tout est obscur, ambivalent, « monté» en fonction de codes inconnus. Une élite plus fermée voudrait savoir le vrai, très malaisé à distinguer clairement dans chaque cas singulier, malgré toutes les données réservées et les confidences dont elle peut disposer. C’est pourquoi elle aimerait connaître la méthode de la vérité, quoique chez elle cet amour reste généralement malheureux. (…) Ils ressemblent au fac simile d’une arme célèbre, où manque seulement le percuteur. » (Debord)
    Je suis maintenant persuadé que l’on cherche à mesurer scientifiquement le degré de crédulité, d’hébétude, d’abrutissement, d’illogisme, de crétinisme, d’imbécilité, de passivité, atteint par ce qui reste de l’esprit public. Après les innombrables pièces d’identité providentielles, il fallait en arriver au moderne massacre des innocents commis à l’aide d’une arme antédiluvienne. C’est le pendant des cutters du 11/9. Je subodore que bientôt quelque salapiste, surgi de la préhistoire qui n’en comptait pourtant pas, se servir d’un biface ou d’un chopper.

  6. et que dire des infos (ci dessous) de Xavier Raufer (toujours bien informe a la source) sur les trop classiques « cafouillages » des forces du désordre qui on laisse glisser Chekatt a travers un filet plus que lâche !?

    je viens de rouler d´Allemagne en France cette après midi (14/12/18) pour passer mon WE en région parisienne et ai vu environ une vingtaine de véhicules avec feux de penetration bleus en direction de Strasbourg (par groupes de deux ou plus), mais n´ai vu aucun contrôle aux péages…comprenne qui pourra!

    Vivement plus tard (et désolé pour les accents, clavier allemand).

    1. Bonjour, qu’appelez vous « véhicules avec feux de pénétration bleus »?

Répondre à niagaradelyon Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.