144 phénomènes aériens non identifiés depuis 2004 répertoriés par un programme dédié du Pentagone

Statistics

  • 7 960 602 Views

21/05/2022

Strategika51 Intelligence

 Πάντα ῥεῖ…

Guerre mondiale économique: Moscou et Beijing tentent de diminuer leur dépendance au dollar US

La guerre financière fait rage entre les États-Unis, la Russie et la Chine. En quelques mois, la Banque centrale russe a abaissé sa part de réserves de change en dollars à un niveau historiquement bas, en remplaçant l’équivalent d’environ 100 milliards de dollars par des euros, des yens nippons et des yuans chinois.

Moscou a entamé cette opération, en se débarrassant d’obligations du Trésor étasunien, à partir du mois de mai 2018, lorsque Washington accentua ses pressions sur la Russie.

Une vente de 81 milliards de dollars a suivi la sanction prononcée par les États-Unis contre des hommes d’affaires, des sociétés, des banques et des représentants du gouvernement russes au moment présidentielles russes.

Ce qui est assez remarquable est qu’entre les seuls mois de mars et juin 2018, le dollar est passé de 43,7% à 21,9% des réserves de devises de la Banque centrale de Russie selon son dernier bulletin trimestriel. Ce qui explique la montée des tensions entre Washington et Moscou tout au long de l’année 2018.

La somme tirée des réserves en dollars a été redistribuée pour porter la part de l’euro de 25% à 32% et celle du yuan chinois de 0 à 14,7%. Moscou et Beijing ont en effet signé une dizaine d’Accords bilatéraux pour exclure complètement le dollar de leurs échanges commerciaux.

Les données concernant la Chine font défaut mais Beijing a convenu avec Téhéran d’exclure toute transaction en dollar dans leurs échanges commerciaux bilatéraux comme le fait déjà avec la Corée du Nord au profit du yuan chinois.

Une petite révolution est en marche!

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating 0 / 5. Vote count: 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

%d blogueurs aiment cette page :