Stats

  • 6 156 220 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
19/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Battisti: fin de cavale en…Bolivie!

Cesare Battisti a du lire au moins une autobiographie d’Ernesto Guevara dit le Che ou Che Guevara , capturé et exécuté sommairement en Bolivie par des escadrons de la mort conjoints constitués par l’Armée bolivienne et la CIA le 09 octobre 1967. Cela ne lui a pas servi de leçon puisqu’il a refait la même erreur monumentale d’aller se cacher en …Bolivie.

Battisti a été capturé (je vous laisse deviner par qui) en Bolivie le 12 janvier 2019. Il ne risque pas de subir le sort du Che, abattu à bout portant très peu de temps après sa capture. Le militant d’extrême gauche italien sera extradé en Italie à bord d’un avion civil militaire bourré de barbouzes de l’Agenzia informazioni e sicurezza esterna, de militaires et d’agents de liaison de l’OTAN, dont des membres du Gladio italien.

Rome nie tout aspect politique à cette affaire et affirme sans conviction que Battisti a été capturé non pas pour ses idées et opinions politiques mais pour quatre meurtres et complicité d’homicide commis durant les années 70 en Italie et pour lesquels il a été condamné en 1993 à perpétuité.

Cesare Battisti a depuis toujours clamé son innocence.

Battisti s’était d’abord réfugié en France grâce à l’ex-président François Mitterrand, qui entendait par ce geste exercer des représailles contre le voisin italien (officiellement pays voisins, alliés, et tous deux membre de l’OTAN, la France et l’Italie ne cessent d’échanger des coups bas de plus en plus tordus avec un net avantage pour la France depuis les années 50). Après 15 années passées en la France, Battisti se réfugie au Brésil en 2004 où il est arrêté en 2007. Après une longue bataille juridique et politique, la Cour suprême brésilienne autorise son extradition en Italie . Le président Da Silva parvint à bloquer cette décision mais la montée en puissance des conservateurs au Brésil et l’avènement de Michel Temer, qui signe son acte d’extradition en 2018 mettent fin aux espoirs de Battisti.

La Paz a précisé qu’il a été capturé portant une barbe et des moustaches factices…

Le Brésil de Bolsonaro a officiellement félicité les « responsables de la capture du terroriste Cesare Battisti ». Une unité spéciale du renseignement brésilien et une force issue de l’ex-Blackwater et probablement une unité de coordination américaine ont participé à l’opération.

Battisti est l’un des derniers « terroristes » de la gauche militante des années 70 ayant servi de cibles avant l’invention des « terroristes islamistes » par l’Empire.

Il est l’auteur de plusieurs romans policiers ou noirs comme entre autres « Jamais plus sans fusil » ou « Tempo da insetti » (trad. de l’italien par Gérard Lecas), collection Le Masque Jaune ou encore « L’Ultimo Sparo » (dernière cartouche) ou encore « Anno Nuovo, Vita Nuova »/ »Nouvelle année, nouvelle vie ».

C’est sûr qu’en ce début d’année 2019, Battisti entame pour la énième fois une nouvelle année et une nouvelle vie…pire que celle de concierge d’immeuble, d’auteur de polars ou d’ancien militant communiste.

%d blogueurs aiment cette page :