Considérons un peu ce qui suit, extrait d’un article assez politiquement orienté du New York Times :

« Senior administration officials told The New York Times that several times over the course of 2018, Mr. Trump privately said he wanted to withdraw from the North Atlantic Treaty Organization. Current and former officials who support the alliance said they feared Mr. Trump could return to his threat as allied military spending continued to lag behind the goals the president had set. »

Le président Trump sait que l’OTAN n’a jamais servi réellement à la défense de l’Europe contre une éventuelle agression ou invasion soviétique ou russe mais que cette organisation surannée, dépassée, budgétivore et corrompue sert des intérêts privés.

L’OTAN a été détourné de sa vocation initiale à différentes reprises, notamment pour servir le tropisme colonial extrêmement fort de l’État profond français en Libye ou encore les ambitions néo-ottomanes de la Turquie en Syrie, en Irak et ailleurs en utilisant les ressources US.

En Libye, la France et la Grande-Bretagne, toujours prompts à sauter sur la moindre occasion pour agresser des pays plus faibles, n’avaient plus les moyens de leur politique. Ils echouèrent à neutraliser les maigres défenses aériennes d’une armée libyenne quasi-inexistante et épuisèrent très vite leur stocks de bombes et de missiles Air-Sol.

Cette situation amena les Américains à faire tout le boulot (suppression des défenses aériennes, des postes de commandement et de l’infrastructure des télécommunications) et passa très mal au Pentagone où la majorité des chefs militaires US furent ahuris et stupéfaits du degré de gabegie atteints par les européens dans une affaire supposée être fort aisée.  

L’administration Obama avait alors inventé le « leading from behind » pour pallier au plus pressé. 

C’est en Afghanistan que l’OTAN a perdu son âme, sa raison d’être et ses capacités.

L’OTAN est une sorte de Pacte de Varsovie rouillé qui n’aurait plus sa raison d’être.

Un retrait US de l’OTAN serait évidemment fatal pour cette alliance militaire d’un autre âge puisque ce sont les États-Unis qui supportent toujours, même à leur détriment, la part la plus grosse de l’effort de guerre.

Trump ne veut plus payer pour des pays disposant d’un Commonwealth et de colonies africaines comme au bon vieux temps de la traite négrière ou encore pour un pays voulant faire revivre l’affreux empire ottoman à une époque marquée par la montée en puissance de pays comme la Chine ou l’Inde.

Ce n’est pas le voeu de Vladimir Poutine, dont le pays a largement les moyens de faire face à l’OTAN.

C’est le voeu de Donald Trump qui veut tordre le cou à un système souterrain corrompu ayant conduit le monde à la banqueroute dans tous les domaines.

Donc oui, à bas l’OTAN ou mieux, bon débarras !    

Publicités

14 commentaires

  1. en 1870 , un boulanger de paris assiégé à inventé le patée de rat .
    en souhaitant que cela ne se reproduise pas , car cette fois çi , les rats se feront rare et si il y en a , alors ils seront infecté de nbc .
    et en ce qui concerne petain et vichy quel était le role de mitte errand à l’époque .

  2. et lors des voeux aux armées ,

    c comique , ils étaient tous droit comme un i .

  3. une question que tous le monde se pose : que risque israel si il a le malheur de lancer une attaque atomique ou tir de missile porteur d’ogive nucléaire sur d’autre pays .

    1. Que se passerait-il si Israël exécute l’option Samson?
      Je parie que Bernard Henry Lévy et la clique bobo bien-pensante trouveront des arguments nécessaires et convaincants pour justifier la vitrification des ennemis d’Israël, lesquels arguments seront relayés avec force publicité par l’ensemble de la presse et des médias prostitués.
      Le seul problème est qu’Israël ne pourra pas nucléariser ses voisins car les survivants de la première frappe et ils seront quand même nombreux, seront plus enragés que les zombies de l’apocalypse.
      Plus sérieusement, ce sera une guerre mondiale chaude!

      1. merci , mais que signifie une guerre mondiale chaude , peut etre du a la chaleur issu de la fission ou fusion de l’atome de ces armes de l’horreur , mais mondiale signifie quoi .


    1. C’est en peu de mots ce que Vichy avait fait.
      Macron collabo!
      Ses mentors veulent une fusion franco-Allemande totale pour trouver un nouveau canasson sur lequel ils peuvent continuer leurs guerres….Dans la foulée la souveraineté, l’esprit et l’histoire de France jetés aux oubliettes.
      C’est scandaleux!

      1. ce sera signé, entériné dans 10 jours? c’est simple, c’est haute-trahison.

        le texte dispose que l’admission de la République fédérale de l’Allemagne en tant que membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies est une priorité de la diplomatie ‘franco’-allemande

        il n’y a pas 10 solutions pour donner un siège permanent aux casques-à-pointes: partager avec la prusse le siège permanent de la ‘france’ au conseil de sécurité de l’onu.

        l’accord est entendu: l’usurpateur vend la souveraineté de la ‘france’ à berlin, en échange, berlin nommera l’usurpateur président de l’union européenne lorsqu’il aura fini son mandat ou ses 2 mandats comme ‘dirigeant’ de la ‘france’.

        un pays d’esclaves qui nous donnent des leçons d’anti-complotisme..


  4. « Le président Trump sait que l’OTAN n’a jamais servi réellement à la défense de l’Europe contre une éventuelle agression ou invasion soviétique ou russe mais que cette organisation surannée, dépassée, budgétivore et corrompue sert des intérêts privés. »

    Tout comme l’ONU, d’ailleurs, créée sous l’impulsion de la tribu Rockefeller pour protéger leurs intérêts financiers sur la planète. Si eux n’étaient pas à San Francisco autour de la table des négociations en 1945 (ça aurait paru suspect), 2 de leurs avocats y étaient, par contre. Qu’est-ce que des privés viennent foutre dans une réunion concernant les Etats ?

  5. certes l’OTAN coûte cher au USA mais leurs dépenses militaire sont le fer de lance de leur industrie !
    leurs dépenses militaire ne sont faites que de produit US !
    comment pourra t il contenter sont lobby militaro-industriel s’il quitte l’OTAN ?
    certes l’OTAN plombe les chance des USA de se redresser économiquement mais en sortir les priveraient des prébendes que les US s’octroient sur l’Europe et ses autre membres qui pourraient se demander pourquoi achèteraient ils des F35 et d’autre matériel US ?
    cette histoire de sortie des USA de l’OTAN me semble plus être un gros CHIFFON ROUGE !

    1. Cela ne coûte finalement rien aux USA, puisque la création monétaire, réalisée par la dette qu’il émettent, est achetée par l’étranger !

      Les US ont tous les avantages pas l’inconvénient car ils peuvent faire défaut sur le remboursement, de façons perverses : d’abord en émettant davantage de dette monétisée tout en forçant les autres à continuer à l’acheter ; à défaut gel des avoirs étrangers en collant une étiquette « terroriste » ; en dernier lieu en dévaluant leur monnaie, etc… « le dollar est notre monnaie mais c’est votre problème ». Je ne suis pas sur que ce « privilège exorbitant » cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.