Stats

  • 6 335 242 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
24/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Un second ressortissant Canadien enlevé au Burkina Faso ou comment la politique étrangère belliciste d’Ottawa est en train de porter atteinte à l’image du Canada

De toute évidence, les actions clandestines du gouvernement canadien en faveur de la stratégie de la tension permanente et la guerre sans fin commencent à avoir un effet inattendu.

Cette fois-ci au Sahel où le Canada a déployé des forces spéciales. Un second ressortissant canadien vient d’être enlevé d’un site proche d’une mine d’or au Burkina Faso, non loin de la frontière avec le Niger.

Le ministre de la sécurité du Niger a confirmé l’enlèvement par des hommes armé d’un ressortissant canadien près des frontières de son pays.

Le ressortissant Canadien travaillait (sous couverture/officiellement) pour la société « Progress Minerals » basée à Vancouver. Cette entité semble avoir un site Web en construction à l’adresse URL suivante: http://www.progressminerals.com

Ce qui suggère que cette entité n’est qu’une autre des dizaines de milliers de sociétés-écran crées par les agences de renseignement pour activer légalement ou sous couverture légale dans des pays ravagés par la guerre mais disposant de richesses minières ou fossiles.

A ce stade, ce n’est qu’une supposition émanant d’une certaine expérience, notamment en Afrique de l’Ouest, en Afrique Australe et fort évidemment au Soudan.

Il s’agit du second canadien enlevé par un groupe armé au Burkina Faso.

En décembre 2018, une humanitaire canadienne ainsi qu’un ressortissant italien sont portés disparus au Burkina Faso.

Le Burkina Faso fait face à une guérilla de plus en plus expérimentée et forte malgré une répression des plus brutales avec le soutien de forces étrangères et il semble que les groupes armés mobiles se déplaçant entre le Mali, le Niger, le Burkina Faso et le Nord du Nigéria aient acquis une formidable capacité à s’adapter et à se battre comme l’a illustré l’embuscade que l’un de ces groupes avait tendu à un convoi militaire au Niger et au cours de laquelle des membres d’une unité d’élite des forces spéciales US ont perdu la vie sans même pouvoir voir leurs assaillants surgis de nulle part.

Le gouvernement canadien poursuit une politique très agressive en Afrique, en y déployant des forces spéciales en soutien aux opérations françaises et onusiennes. L’agressivité et l’arrogance des militaires canadiens déployés dans ces contrées parmi les plus pauvres du monde sont en train de porter un immense préjudice à l’image du Canada, pays qui n’a jamais été considéré comme « colonialiste » mais dont les agissements scandaleux de ses « femmes ambassadeurs », (souvent hystériques et d’une méchanceté sans pareil et sans aucune forme de retenue quand il s’agit d’insulter leurs interlocuteurs « médusés »), ainsi que le dédain de certains de ses militaires pour les populations locales, choquent au plus haut point leurs « partenaires » africains.

Au point où des observateurs africains affirment qu’ils préféraient infiniment les français, car au moins avec eux, aucune chance de tomber sur des « folles » hurlant à tout va et se prenant pour des représentantes d’un empire colonial tout-puissant!

%d blogueurs aiment cette page :