Analysis

Guerre au Levant : échec total du second raid aérien israélien sur Damas en 2019

Les défenses anti-aériennes syriennes ont totalement mis en échec une énième attaque aérienne israélienne, la deuxième en 2019, ayant visé l’aéroport international de Damas et le Sud-Ouest de la capitale syrienne.

Aucun missile ou projectile hostile n’a pu atteindre le sol. Les Pantsir S1 et les Buk de la défense aérienne syrienne ont intercepté et détruit en vol les sept missiles tirés depuis des F-16 au large de la Méditerranée.

L’aéroport international de Damas venait juste d’être rénové par les Russes et une société chinoise.

Selon des informations fournies par le Ministère Russe de la défense, quatre F-16 des forces aériennes israéliennes volant à très grande vitesse au dessus de la Méditerranée ont tiré une salve de missiles guidés visant l’aéroport international de Damas.

Ces missiles ont été interceptés par des S-200 dans la phase d’entrée dans l’espace aérien puis par des Pantsir S-1 dans la phase d’approche finale.

Il y eut deux explosions dans le pourtour de l’aérodrome mais des sources syriennes les attribuent à des attaques d’obus de mortier.

Côté israélien, c’est le silence radio comme d’habitude mais l’état-major a annoncé l’interception par la défense anti-missile (ABM) d’un projectile en provenance de Syrie au dessus du plateau contesté du Golan.

De par le passé récent, les syriens ont tiré des missiles SAM sur des avions israéliens fuyant l’espace aérien libanais vers Israël après un raid sur la Syrie. Quatre ou cinq missiles SAM S-200 sont tombés en différents endroits à l’intérieur d’Israël.

Ce nouveau raid israélien sur la Syrie prouve que malgré l’essai de nouvelles techniques d’attaques aériennes par les israéliens, le résultat est de plus en plus décevant et cette fois-ci, aucun projectile n’a pu toucher le sol. Cette situation nouvelle a déclenché un débat houleux au sein des experts militaires israéliens pour lesquels il est désormais clair que les missiles, incluant les missiles de croisière et les bombes guidés Air-Sol disposent d’une vélocité trop lente pour ne pas être facilement interceptés par une défense aérienne doté d’un système d’alerte et de détection assez performant.

L’équilibre stratégique n’est plus en faveur d’Israël dans le conflit au Levant et jusqu’ici les nombreuses tentatives israeliennes de percer la bulle de défense aérienne au dessus du grand Damas n’obtiennent aucun résultat encourageant.

La fin de la suprématie aérienne israélienne au Moyen-Orient est vécue comme un drame national en Israël. C’est l’un des résultats les plus inattendus de l’échec du “printemps arabe”.

Publicités

Catégories :Analysis

19 réponses »

  1. Tant et aussi longtemps que vous n’appliquez pas l’idée du général russe: Détruire tous missiles, porteurs aériens-terrestres-maritimes. Les avions partent-ils à partir d’une base? terestres ou portes avions, alors, détruisez les sources (tanières) des serpents aux langues bifides fourchues, sinon la reine pondra toujours des guéppes ou serpents pour vous attaquer avec leurs vieux matériels et vous utilisez les meilleurs anti-missiles pour les abattre, dans le but de gaspiler vos bons anti-missiles. Envoyez 200-300 missiles bons marchés à la base aérienne de leur départ d’origine des avions. Quand les Hesbola et iraniens lancent des roquettes, les gens d’en face n’interceptent pas vos roquettes , mais les bases de leurs sources. Si vous ne suivez pas la recette du général russe, alors restez dans vos couches sales au lieu de pleurnicher.

  2. Si je comprends bien et si je calcul bien, c’est tout les 10 jours qu’ils lancent des attaquent aeriennes sur Damas et ses environs, donc la prochaine a venir est a prevoir aux alentours du 29 et 30 janvier. Amis Syriens, tenez bon c’est une resistance heroique que vous tenez la

    • Il s’agit d’une attaque massive (en plusieurs vagues) effectuée depuis le ciel libanais, ou de la Galilée ou d’au-dessus le lac Tibériade avec des missiles air-sol ou sol-sol. Les syriens disent avoir détruit des dizaines de cibles ennemies. Ces forcenés semblent avoir perdu la raison.

      • 38 missiles détruits par la DCA syrienne selon Sputnik citant une source militaire syrienne. Il semble que l’attaque d’hier matin était pour târer le pouls des défenses anti-aériennes syriennes en vue de cette seconde agression massive en quatre vagues et d’une durée de près d’une heure. Les syriens s’y attendaient et étaients prêts. Les israéliens ont revendiqué l’agression en prétendant cibler les iraniens, ils pourraient tout aussi bien viser le diable en Syrie, l’agression n’en serait pas moins une violation flagrante du droit international, mais qui s’en soucie ? Rien n’est vrai, tout est permis : de cet ex-ministre réclamant que la police tire sur les gueux jaunes à cet autre ministre qui n’a jamais observé de violence policière. Si ce n’est pas la fin des temps, dites-moi ce que c’est. Rira bien celui qui rira le dernier.

        • Pour eux et les ricains avec leurs autres valets, il n’y a pas de violation internationales pour eux. Les lois sont pour punir les bons.

  3. Les Russes avaient prévenu vendredi les arriérés talmudiques qu’il serait préférable d’arrêter leurs frappes aériennes sur l’aéroport de Damas, deux jours plus tard ils recommencent…J’aime bien, car je sens que les Russes ne vont pas tarder à perdre patience, il est plus que temps que nos amis juifs prennent une bonne correction militaire 🙂

    • Non seulement ils ont perdu la raison, mais ils ont egalement perdu la partie. GAME OVER!

  4. quand mathématiquement la déflagration sera inévitable et hélas , elle le sera , il y aura plusieurs puissance atomique qui se feront la guerre en nbc et oui eux aussi ces pays auront leurs option de survie et leurs pays est plus vaste .
    mais pendant ce temps courage au peuple palestiniens , du yémen et d’autre en afrique et ailleurs dans le monde et en arabie et qui sont opprimés et persécuté , bientot ce sera la fin de cette hideuse cohorte du mal sous ordre de satan ou d’iblis et ces armées ainsi que du dajjal le faux messie et qui attend ce faux messie , tout le monde le sait .
    les armées de l’imam al mahdi ( p ) issu de la descendance de fatima ( aks ) et du christ (p ) , et de dhul’qarnayn ( p ) sont fin pret dans des temps que dieu seul sait et ceux à qui il a donné cette science , les imams infaillible des alh ul beyt ( p ) et du dernier des prophètes , muhammad ( p ) .
    un jour auprès de dieu est comme 1000 ans d’après votre calcul du temps et chaque jour allah est dans une oeuvre .
    c’est pour cela que le paradis est rapproché et l’enfer est atisé .
    la pleine lune d’actuel est un signe terrible .

  5. sans ironie les operateurs du s200 , pantsir S1 ainsi que le Buk M1 / 2 deviennent de plus en plus performant avec la confiance en plus , en arrière plan le S200 modernisé n’est pas encore has been malgre l utilisation du nec plus ultra des missiles de croisière a faible signature , pour finir le S300 se fait toujour attendre ? par excès de confiance ou l attente d une attaque massive pour le déclencher ainsi dévoiler ses capacité de combat .

    • ” pour finir le S300 se fait toujour attendre ? ”
      j’ai comme un doute a ce sujet .
      en effet les contre mesure de l’armée Syrienne sont devenues, depuis que l’avion Russe a été abattus, vraiment très efficace .
      je ne serait pas étonné que le système radar des S300 y soit pour quelque chose !

  6. A noter que cet l’Etat n’hésite devant aucune infâmie : prendre pour cible de ses raids aériens un aéroport civil en plein jour (d’habitude, il le faisait de nuit où le trafic aérien est moins intense), RT en arabe rapporte quer que la presse isrélienne a écrit qu’un avion civil iranien a du rebrousser chemin alors qu’il était à quelques kilomètres de Damas (cf. la vidéo dans l’article de RT cidessous :

    https://arabic.rt.com/world/995977-تقارير-طائرة-إيرانية-تلغي-الهبوط-في-مطار-دمشق-بسبب-الغارة-الإسرائيلية/

    ).

    Donc lorsque’on ne s’abrite pas derrière un avion de renseignement russe ou des avions civils nuitamment, on agit au grand jour. Cette panique et cette démesure, ce mépris total du droit et des lois de la guerre et même de la simple décence, ce sentiment d’impunité absolue, n’annoncent rien de bon pour l’avenir de cette entité, le silense du Hezbollah — sur lequel la presse israélienne n’arrête pas de gloser — non plus.

  7. L’utilisation par l’auteur de l’expression « du plateau contesté du Golan » n’est certainement pas intentionnelle. Elle prouve d’autant mieux à quel point nous sommes envahis par un vocabulaire volontairement falsifié, et qui est destiné à formater nos pensées. Lutter à chaque instant, et le plus souvent en nous-mêmes par une vigilance de chaque instant, est devenu une condition absolue de notre liberté de penser et de notre autonomie intellectuelle.
    On est en train de tenter de nous transformer en troupeaux de moutons inoffensifs par une multitude de moyens. L’altération du langage en est un.
    Une foule d’autres moyens, tels que la destruction de nos appartenances religieuses, familiales, nationales (1); ainsi que la propagation du règne de la confusion des genres dans toutes sortes de domaines sont utilisés dans le même but.
    Demandons-nous bêtement quelle différence il y a entre un loup et un chien. Le chien est DOMESTIQUÉ parce qu’il n’appartient plus à une meute organisée comme il le fut jadis quand il était encore loup.
    (1) Si les abus commis au sein des Églises, des familles et des États sont incontestables, il faut peut-être éviter de jeter le bébé avec l’eau du bain. Réformer constamment nos institutions garantes de nos libertés, plutôt que de les balancer purement et simplement.

    • Entièrement d’accord d’avec vous. Votre excellent commentaire mérite une longue réponse — non pour le contester, mais pour l’illustrer –, mais je n’ai malheuresement pas le temps ce soir.
      Bien à vous.

  8. Excellent article à un détail près : « du plateau contesté du Golan. », Non,il n’est pas contesté — ou disputé comme disent les sionistes — mais illégalement occupé par Israél, c’est le droit international qui le dit et non votre serviteur. La conclusion : « La fin de la suprématie aérienne israélienne au Moyen-Orient est vécue comme un drame national en Israël. C’est l’un des résultats les plus inattendus de l’échec du « printemps arabe ». » est mmagnifique, et ce n’est que le début, attendons la suite qui promet d’être encore plus surprenante et certainement désastreuse pour l’armée invincible et la plus morale du monde.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.