Analysis

Washington ordonne le départ de certains personnels de son ambassade à Caracas en dépit de l’expulsion de l’ensemble du staff par le pays hôte

Publicités

Catégories :Analysis

3 réponses »

  1. À l’expiration du delai alloué, Comme disait un blogueur d’un site, il suffit de couper l’eau, l’electricité, entourer la bàtisse d’un périmètre d’interdiction de passer absolu, par terrestre et par air.. Les gros lards seront au régime amaigrissant bon pour les cholestérols et le diabète. Mais le plus urgent, c’est d’acquerir des S-300/400. Exercices militaires dans le Golf du Mexique avec Cuba, Russie, Chine, Iran.

  2. l’évacuation précipité du personnel ne permettant pas de nettoyer l’ambassade il y laisse quelques personnes en espérant que cela dissuade les services Vénézuélien d’y pénétrer et d’y découvrir le stock d’armes qui pourrait s’y trouver !

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.