Analysis

L’Allemagne exclut le F-35 pour le remplacement de ses Tornado

La République fédérale Allemande vient d’exclure le F-35 Américain de sa liste finale (shortlist) pour le remplacement de ses vieux Panavia Tornado de la Luftwaffe et de la Marineflieger.

L’avion de combat furtif de cinquième génération Lockheed Martin F-35 Joint Strike Fighter n’est donc pas finaliste pour le remplacement d’un parc Allemand estimé à 90 unités.

Berlin semble partagé entre le l’EuroTyphoon et le F/A-18 Hornet US mais des sources bien informées affirment que les Allemand souhaitent mettre à niveau leur Tornado GR4 à un format supérieur pour garder la possibilité et la capacité d’emporter des armes nucléaires US, ce qui est pour l’instant impossible s’ils optent pour le Typhoon, car il leur faudra négocier une nouvelle certification nucléaire avec Washington.
De toutes façons, le gouvernement Allemand à toujours été très frileux d’évoquer ce sujet hautement sensible en public. Et il faut dire que l’image d’un bombardier Allemand emportant des bombes atomiques US dans le cadre d’une mission de l’OTAN  n’est franchement pas belle du tout et est susceptible de rappeler de très mauvais souvenirs.

Pour revenir au sujet, Berlin a probablement voulu privilégier des constructeurs européens et ménager sa lune de miel ou son OPA avec Paris au risque d’enrager le président US Donald Trump qui ne cesse de maudire cet Otan incapable de payer pour sa défense.

Pour le moment, c’est Lockheed Martin qui ouvre le feu en rappelant les qualités quasi-légendaires et parfaites de leur produit nec-plus ultra aux Teutons et que si ces derniers rechignent à le choisir, c’est qu’il y a quelque chose qui cloche dans la tête de ces Frisons !

Déjà que la relation entre Trump et Merkel est franchement mauvaise…

En cas de pression US, les Allemands pourraient alors considérer l’achat du Hornet Américain et du Typhoon européen. Ils gardent dans ce cas la certification nucléaire. Seul problème :  ils vont devoir doubler toute la logistique et la chaîne d’approvisionnement et les coûts vont décoller bien plus vite que des jets. Donc un mélange de complications et de dépenses sans fin. Que voulez-vous y faire, le gouvernement Allemand n’est qu’un vassal un peu trop arrogant mais il est vite remis à sa place face à la force brute. La seule chose que les Allemands comprennent in fine.

Bref, cela nous amène ici à évoquer un sujet caché :  combien de civils sont morts sous les bombes Allemandes au Proche et Moyen-Orient depuis 2015 ? 

En Syrie et au Yémen en particulier. Motus. Promis on en parle plus. Ou peut-être si dès qu’on aura confirmation des pilotes et des jets  empruntés à la coalition internationale en Syrie ou à celle Arabe oeuvrant au Yémen.

  

Publicités

Catégories :Analysis

3 réponses »

  1. Merci Strategika51 de nous rappeler la vassalité des membres du bras armé US. Il faut toujours un peu de temps pour voir la remontrance arriver lorsqu’un des membres de “l’Alliance” sort une oreille du rang. Allez, un peu de patience…

    Bien à vous et aux vôtres

    Marc Edmond

  2. Avant on pensait que les Européens sont indépendants malheureusement ce n’est pas le cas seul trois pays sont plus ou moins indépendants à savoir EU ,Russie et la Chine

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.