Stats

  • 6 348 880 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
28/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Des avions français bombardent des civils à l’extrême Est de la Syrie

Depuis quelques jours, des avions de la coalition bombardent en aveugle des zones peuplées de civils près de la localité d’Aboukamal dans la province de Deir Ezzor dans l’extrême est de la Syrie, à la frontière avec l’Irak.

Ces raids aériens se caractérisent par une cruauté délibérée en prenant pour cible exclusivement les populations civiles syriennes ayant manifesté un certain soutien à Damas.

Ce qui exclut de facto l’US Air Force.

Les avions de la coalition menant de tels raids aveugles ne portent pas la marque habituelle de l’aviation américaine et longent la frontière irakienne en provenance de Jordanie, balancent leurs munitions et repartent aussi vite que possible en Irak.

Les bombardements de deux derniers jours intervenaient pour dégager des militaires français « enbedded » au sein d’une force rebelle locale opérant à partir d’Irak (confirmant par la même occasion l’existence d’Accords secrets avec le gouvernement de Baghdad sur des facilités de transit et de siège) mais le second bombardement ayant visé un village a causé la mort d’une vingtaine de civils dont des femmes et des enfants (bilan officiel syrien partiel) serait intervenu en réaction à un rassemblement de quelques dizaines de personnes ayant protesté contre la présence militaire française en brûlant des drapeaux artisanaux français en papier journal et en refusant obstinément l’entrée du village à des combattants rebelles locaux soutenus par les français.

Vous l’avez deviné, c’est Macron !

Ces civils d’un patelin rural pauvre et perdu dans un pays exsangue et où l’aide de l’État n’a pu leur parvenir depuis presque une décennie ont eu droit de gros et coûteux missiles Air-Sol (à 164 000 € l’unité) sur la tête.

Une nouvelle forme d’aide internationale mise en pratique par Paris.

Ces images proviennent de la télévision syrienne (diffusées aujourd’hui 12/02/2019) et montrent un Dassault Mirage 2000D en train de larguer une grosse munition Air-Sol guidée (AASM ? ) au dessus du désert syrien.

A noter que tous les avions de la coalition internationale ne prennent aucun risque possible et opèrent très loin de la Syrie occidentale où les systèmes de la défense aérienne syrienne et russe risquent de les abattre.

Bref les Gilets jaunes ne savent pas la chance qu’ils ont, eux qui se plaignent de gaz CS, d’avoir à éviter-pour le moment-une bombe volante de 340 kilogrammes coûtant 164 000 € la pièce, qui vous tombe subitement du ciel pour avoir mis en doute les foudres de Jupiter!

%d blogueurs aiment cette page :