Gas buyers switch to long term contracts to avoid volatile prices--The so-called green energy was a marketing hype. Fossil energy will be used beyond 2150
30/06/2022

5 thoughts on “Analyse-express : les systèmes d’armes israéliens surévalués par le marketing et la propagande marchande

  1. Il y avait peu de Merkava IV engagés en 2006. En supposant une réédition de ce conflit, il y aurait en plus maintenant les Namer. J’ignore combien Tsahal en a mais, au moins sur le principe, ils changeraient la méthode de Tsahal lors de combats urbains surtout envers les immeubles. Il faut que je fasse la recherche mais il me semble bien avoir vu passer sur Businessinsider que l’armée US avait commandé Iron Dome, ce qui est vexant pour les fabricants américains. De mémoire, c’est sur Strategika que j’ai lu que l’avionique des F35 israéliens avait été changée pour embarquer l’avionique israélienne et que les résultats de celle-ci étaient quasi extra-terrestres, sans que soit précisé ce que recouvrait exactement cette appréciation a priori fort élogieuse.

    1. @cosworth57200 : cette information est confidentielle et je n’y ai aucunement accès. J’en ai été informé par un opérateur qui les a aidé à mettre au point une nouvelle avionique. Il en est encore stupéfait.

    2. @cosworth57200,

      Je suis impatient d’en connaitre d’avantage sur les capacités du F35 upgradé façon “Golem” et pour cause:
      J’ai suivi de très près le programme F16 et les vautours ne laissent personne toucher aux machines et chaque modification coûte un pont, même si pas désirée par l’acheteur. C’est d’ailleurs l’immense privilège d’acheter US…

      Toucher à l’avionique sur ce type d’appareil, c’est déjà surnaturel en soi et, au vu des problèmes de mise au point, d’usure prématurée des surfaces et des bugs multiples, cela laisse rêveur.

      Donc, autant dire que si ces infos s’avéraient vrais, le F35 est devenu israélien!

      L’avantage avec les “Bibi’s boys” est que ce qui ne se voit pas, ne se détecte pas, n’existe peut-être pas…ou pas

      Bien à Vous,

      Marc Edmond

  2. Excellente synthèse : dans le marché de l’armement, en fait il faut toujours acheter l’acheteur car ce qu’on lui fourgue est généralement de la daube surpayée.

Leave a Comment/Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :