Stats

  • 6 167 044 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
24/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Algérie : malade et amoindri, Bouteflika manoeuvre serré et élimine ses adversaires en moins de quatre heures

Il faut reconnaître la Virtue dans la pure acception machiavélienne d’un vieux de la vieille en politique et le président Algérien Abdelaziz Bouteflika en fait partie.

Avec sa riche expérience de plus de 60 ans de manigances et de manoeuvres, il a pu, en dépit de sa maladie et son état amoindri, neutraliser ses adversaires au sein du pouvoir réel Algérien, écarter ceux du sérail et clouer le bec momentanément à ses détracteurs ainsi qu’à la majorité de l’opinion en débarquant en Algérie et en prenant une série de contremesures afin de stabiliser une situation menaçante puis en neutralisant ses adversaires.

Qu’aurait-il pu faire s’il avait toute sa force d’antan ?

Par dessus tout, Bouteflika, très fragilisé biologiquement, vient de neutraliser les généraux des services de renseignement qui lui sont hostiles en supprimant l’objet et le vecteur de leur manipulations.

Le report des élections présidentielleset l’extension du mandat actuel du président pour une durée indéterminée tout en conditionnant la tenue de prochaines présidentielles par la préparation, la mise en place et la réunion d’une Commission nationale « inclusive » (un long processus pouvant s’étaler sur des années) pour accoucher d’une nouvelle constitution n’est pas une surprise puisque les observateurs les plus avertis de la scène politique de ce pays le savaient depuis l’été 2018.

C’est la manipulation du pouvoir ayant réussi à faire sortir les populations dans la rue qui étonne sur les capacités extrêmes du pouvoir Algérien en matière de guerre psychologique.

La majorité de l’opinion veut sincèrement un changement total du système politique et économique tenant l’Algérie en otage depuis le 03 juillet 1962.

Paris qui est obligé de soutenir, par pure realpolitik, Alger contre vents et marées (ses médias font de la manipulation de l’opinion aussi bien en France qu’en Algérie en faveur du régime), applaudit des deux mains et des pieds et se sent un peu soulagé car la bombe algérienne pourrait emporter non seulement la 5ème République mais l’ensemble de ce qui reste du pré-carré africain.

Très dur de cerner quoi que ce soit dans les sables mouvants de la politique de ce pays hautement stratégique d’Afrique du Nord et de la Mediterannée occidentale.

%d blogueurs aiment cette page :