Stats

  • 6 335 422 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
24/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

La franc-maçonnerie est un phénomène sectaire non sanctionné par la loi

Suite à un article évoquant la franc-maçonnerie, et afin d’éviter de verser dans toute interprétation pseudo-conspirationniste, voici une définition en langue française, fort en vogue et aseptisée du terme:

Franc-maçonnerie 
nom féminin
  1. 1.
    Association internationale, de caractère mutualiste et philanthropique, de nature initiatique et ésotérique.
  2. 2.
    PÉJORATIF
    Alliance secrète entre personnes de même profession, de mêmes idées. Synonyme: coterie.

Cette définition est effrayante à plus d’un titre même si ses auteurs ont fourni un effort appréciable de normalisation et d’atténuation. Comme telle, elle ne diffère guère du phénomène sectaire que par quelques petits arrangements sémantiques.

Voyons maintenant quelques membres de cette grande association internationale ou transnationale de personnes fort éclairées et illuminées, travaillant sans relâche pour notre-être à tous, puisqu’ils affirment œuvrer à bâtir un nouveau monde forcément meilleur:

Vous êtes prêts? Respirez un bon coup. Parfait! Glissez le regard ci-dessous pour voir quelques noms de cette bande de bons copains unis pour le meilleur et pour le pire pour servir la philanthropie:

  • Plus d’un tiers,  soit 1/3,  des 45 présidents des États-Unis d’Amérique: George Washington, James Monroe, Andrew Jackson, James Polk, James Buchanan, Andrew Johnson, James Garfield, William McKinley, Theodore Roosevelt, William Howard Taft, Warren G. Harding, Francklin D. Roosevelt, Harry S. Truman, Gerald Ford, George Bush Senior, George W. Bush Junior, Barak Obama;
  • Winston Churchill, Premier ministre britannique (loge de Studholme n°1591);
  • Mustafa Kemal Atatürk, fondateur de la République de Turquie;
  • J. Edgar Hoover, le créateur du FBI;
  • Earl Warren, juge suprême des Etats-Unis de 1953 à  1969 et président de la fameuse commission Warren ayant enquêté sur l’assassinat du président John F. Kennedy en 1963;
  • Le richissime John Jacob Astor, « liquidé » par ses pairs et rivaux dans le « naufrage » du Titanic en 1912;
  • Le richissime Nathan Myer Rothschild, qui n’est plus à présenter…;
  • Sir William Forbes;
  • Léon Gambetta;
  • Henri Grégoire;
  • Jules Grévy, président de la République Française (IIIème République); François Hollande, Nicholas Sarkozy, présidents de la Vème République;
  • Josèphe Guillotin, inventeur de la Guillotine, un instrument d’exécution par décapitation, utilisé en France jusqu’à la fin des années 70;
  • Et un peu plus de six millions de joyeux membres et affiliés dont une élite de l’élite seulement, celle prétendant jouir du 33ème ordre, est initiée aux véritables objectifs de cette secte.

Revenons aux faits fondamentaux. Quelle est cette secte au dessus des lois positives et dont les membres se recrutent parmi les élites? Une fraternité arborant les idéaux de l’Armée du Salut et se bousculant à servir la soupe chaude aux plus démunis? Voyons un peu!

Au membres d’une certaine loge qui veulent nous ester pour diffamation (va falloir la chercher cette diffamation) pour avoir assimilé la franc-maçonnerie au satanisme et au phénomène sectaire, votre accusation ne tient point devant un très long dossier à charge remontant au Moyen-âge et à ces fameux siècle des « lumières », un « sobriquet » inventé par les mentors de cette secte en vérité fort étrange et bizarre. Plus on cherche à comprendre l’ésotérisme affiché de cette secte et plus on se rend compte de l’étrangeté absolue de ce phénomène sectaire dans son rapport au monde et à nous.

On a un grand respect pour les maçons et les constructeurs, les vrais, ceux qui suent au travail et qui travaillent dur, souvent dans des conditions assez difficiles sinon hasardeuses.

A l’opposé, les franc-maçon sont membre d’une sorte de club du farniente et de la cocagne. En un sens ce sont des escrocs escomptant un bon retour en investissement en terme de carrière ou d’ambitions personnelle dans les échelons bas et intermédiaires. Ceux des échelons supérieurs suivent une autre logique et maintiennent les autres membres dans l’ignorance absolue en leur faisant adhérer à une doxa acceptable et humaniste.

Une secte avec des rites d’initiation secrets ou peu connus est toujours une secte extrémiste et dangereuse. Cela n’a rien à voir avec le bizutage. Encore une fois sans verser dans le conspirationnisme (cette accusation vous discrédite d’office dans certains pays et vos adversaires ne s’en privent jamais d’autant plus s’ils constatent que l’on tient à l’anonymat, ce qui est un autre facteur aggravant), la franc-maçonnerie a toujours été associée plus ou moins à des actes de pédophilie, de meurtres suspects et d’autres abominations du genre.

Pour terminer, un peu plus de transparence dans le fonctionnement et le programme réel de cette secte aurait probablement un effet positif sur son image fortement dégradée. Ce n’est pas à nous de demander des comptes. C’est à vos supérieurs. Ce qui est impossible vu que la secte qui promeut des valeurs proches de celle de la démocratie n’y croit nullement et par dessus tout ne la pratique nullement dans son fonctionnement.

Il n’y a aucune haine ou passion dans notre description. Nous sommes des observateurs d’un monde que nous comprenons de moins en moins. Nous observons fort souvent des ombres, des mirages et des effets de contre-miroir et nous en tirons des conclusions souvent fort erronées mais notre sens scientifique ou le plus souvent le bon vieux sens commun  nous permettent de tout remettre en cause en permanence et c’est comme cela que l’on avance en tâtonnant empiriquement dans un monde empli de ténèbres. Un monde que vous, membres conscients et inconscients d’une secte anachronique, initiatique et faussement ésotérique, avez contribué à rendre plus laid.

Que nos lecteurs excusent cette digression. Certaines choses méritent d’être dites haut et fort. La vérité finira toujours par triompher.

%d blogueurs aiment cette page :