L’Armée Nationale Populaire (ANP), appellation officielle de l’Armée algérienne vient d’activer ses capacités de cyberguerre dans un contexte de conflit réel aux contours forts flous après avoir constaté l’entrée en jeu de nouveaux acteurs dans la crise politique secouant l’Algérie depuis un mois.

La riposte est pour l’instant timide mais ordonnée et graduée. Fait nouveau, l’état-major militaire fait face à deux fronts : le premier, interne, est constitué par les anciens réseaux de l’ex-DRS (Direction du Renseignement et de la Sécurité), l’ancien nom de la police politique qui a manipulé la rue algérienne avant que le mouvement ne lui échappe partiellement. Ces derniers ne sont pas seuls et seraient soutenus par les services spéciaux US. Le second front, plus difficile à identifier commence à prendre forme et il annonce une sorte de guerre hybride d’une nature totalement nouvelle.

Des avions de combat F-16C/D block 72 Viper viennent d’être débloqués par le Congrès US à destination du Maroc et ce feu vert inclut la mise à niveau des F-16 Block 52 de l’Armée de l’Air marocaine au standard block 72 afin de parer au danger éventuel résultant de la prise de contrôle des Sukhoï Su-30 Algériens par des éléments non-étatiques. Un scénario farfelu établi par la Rand Corporation mais qui en dit assez sur les motivations de certains cercles du Congrès US.

Jusqu’ici, le mouvement populaire de contestation populaire en Algérie demeure pacifique et se poursuit souvent dans une ambiance bon enfant. Très peu d’Algériens semblent vraiment conscients du formidable piège qui va se refermer sur leur pays. Dans certains endroits du pays, les gens voient les manifestations comme une sorte de kermesse populaire ou de fête foraine où l’aspect commercial n’est guère absent et où les femmes et des enfants se pavanent.

Premier signe de risque : l’acceptation rapide du terme étranger « Hirak » d’origine américaine et importé pour la première fois au Maroc lors de la contestation sociale de la région du Rif. Ce terme est complètement étranger à l’Arabe Algérien et n’a jamais été utilisé jusqu’au 22 fevrier 2019.

Deuxième signe de risque : le sort du président Bouteflika n’est plus un enjeu, même secondaire et les factions au sein de l’État profond Algérien sont parasités par des hommes d’affaires aux allégeances fort diverses mais disposant d’assez de puissance pour se doter rapidement de véritables armées ou milices privées.

Troisième signe de risque : la manipulation des populations par de tierces parties demeure aisée et très efficace, notamment par le biais des réseaux sociaux où les dérapages sont fort nombreux. Une armée électronique algérienne a été mise sur place pour contenir les attaques émanant de Libye et de Chypre mais son action demeure jusqu’ici fort limitée.

Sur le plan politique, les clans se déchirent à la lame et certaines lignes rouges ont été franchies.

L’évaluation du risque par l’Armée algérienne a été jugée extrêmement grave pour mobiliser pour la première fois ses bataillon de guerre cybernétique.

Objectif immédiat : éviter un scénario catastrophe à la syrienne qu’une faction du pouvoir veut provoquer par tous les moyens possibles.

Publicités

41 commentaires

  1. espece imbecile de pédéraste de fis « Strategika51 » tu est un toutou suceur de ton maitre ali belhadj

    1. Pourquoi tu ne vas pas utiliser ta langue d’élevage dans ton bled, au lieu de venir nous étaler ici ta culture de bougnouls.

      1. Author

        J’ai du faire mouche quelque part.
        La période post-législatives 1991 ayant conduit à la guerre civile demeure très peu connue mais s’insère dans les épisodes cyclique de la lutte entre les présidents pantins et l’État-DRS.
        Chadli, Zeroual et Bouteflika ont fait de la résistance et ont tenté de s’affranchir de cette pieuvre. Chadli et Zeroual furent forcés à démissionner un pistolet sur la tempe. Bouteflika leur a joué un tour de magie et a utilisé la corruption généralisée pour les éliminer mais ils reviennent pour une revanche. Seul problème, le peuple s’est réveillé et demande à ce que tous le système, l’État-DRS criminel, dégage à grands coups de pieds au c.. !
        C’est une révolution qu’il serait fort dommage que ces parasites détournent encore une fois.

        1. Zeroual garde encore une bonne image il reste mon préféré de tous les présidents qui se sont succédé en Algérie.
          Le problème des Algériens c’est qu’il parle beaucoup de politique mais très peu la comprenne vraiment ce mouvement sent mauvais depuis le début et cette ambiance de fête ne me dit rien qui vaille.

          Petit rappel pour ceux qui n’ont pas vécu cette période.

          https://youtu.be/HKUdxXlmsEA

  2. Ce sont des articles rédigés par les mangeurs de cachir pour discréditer le mouvement populaire qui exige le départ de tout le système sans référence a aucune idéologie ni personnalité ou partis politiques. Les zélés plumitifs payés par al içaba tirent leurs dernières cartouches contre un peuple qui n’a pas cessé de manger son pain depuis l’indépendance détournée par les soumis aux revanchards de la France coloniale.

    1. Author

      Je vais essayer d’y répondre :
      1. La population est enfin sortie de sa longue et profonde torpeur, ce qui est louable en soi, mais aurait du le faire en 2009 et en 2014. Or elle ne l’a pas fait. Pourquoi ?
      Qui a fait sortir les gens dans la rue ? Les mêmes qui ont organisé de fausses manifestations en 1991 exigeant l’annulation des législatives et le « sauvetage de l’Algérie ». Jusque là, vous me suivez.

      Qui gouverne réellement en Algérie ? Nul ne peut répondre à cette question ardue.

      Le système c’est l’État profond et il est à la manoeuvre puisqu’il a infiltré ce que vous appelez le « hirak » et l’oriente selon ses intérêts.

      Pour la Russie et les Émirats, ce ne sont pas les pays qui jouent actuellement sur la scène algérienne.

      1. C’est ceux qui ont colonisés la France qui contôle l’Algérie ( Un secret pour personne !). De plus qui également ont fait sortir les Gilets Jaune ?????

        1. @ : Anonyme
          30/03/2019 à 13 h 16 min

          C’est toi qui est dans le vrai
          La France depuis 1962 est toujours rester et dirigé l’Algérie.
          HÉLAS pour ceux qui s’imaginaient le contraire et croyaient êtres un pays indépendant.
          Trop long à expliquer les pourquoi du comment.

      2. nov 2009, le facteur qualification combiné can, coupe du monde.
        juin 2014, coupe du monde aussi.

  3. Quelles sont vos sources, vous écrivez n’importe quoi. Les seuls attaques viennent des Emirates et de la Russie, car notre chèr pouvoir a demandé de l’aide des ces deux pays pour infiltrer le Hirak populaire via les réseaux sociaux, ensuite le manipuler, mais le peuple algérien n’est pas naïf, il a une expérience de plus de 10 ans de massacre orchestré par l’ennemi intérieur.

  4. Bonjour

    Alors le terme « hirak » serait d’origine américaine : première nouvelle !
    Ce terme est tout ce qu’il a de plus arabe il veut dire mouvement. En arabe il faut toujours revenir à la racine du mot et ici la racine est « haraka » qui veut dire mouvement.
    C’est une vue de l’esprit que de croire que ce terme puisse avoir quelque chose d’américain. A bon entendeur …

    1. Author

      Son apparition dans le vocabulaire technique arabe date de quand ?
      Où a t-il été utilisé la première fois ?
      Est-ce que ce terme était utilisé dans le parler Algérien vernaculaire avant avril 2018 ?
      Je souligne que je n’ai pas dit que le mot « Hirak » soit d’origine anglaise US mais vient de l’Arabe technique utilisé par les services spéciaux US et britanniques et inspiré de ce qu’ils croient être le corpus du monde musulman : Hirak, Aamaq, Khilafa, Khorasan, Jund, Thawra, Tahrir, Maidan, etc.

    2. Author

      Et un correspondant me fait juste remarquer que les termes Hirak et Haraka sont fort différents en termes d’acceptions dans le domaine socio-politique.
      “Haraka” veut dire mouvement tandis que Hirak est plus proche de la notion d’agitation.
      C’est en étudiant les textes narrateurs apocryphes et les discours d’Al-Qaïda qu’on a découvert l’Arabe Américain de l’école de Vermont. En réalité c’est l’oeuvre d’experts Sepharades. Ce qui amusant dans les textes Arabes de ce type est qu’ils sont remplis d’ironies et de pointes d’humour quasiment indicibles.
      Des boites de communication londoniennes sont très spécialisés en ce domaine (cf. Les termes apparus en Libye après 2011 ou plus tard en Syrie)
      Les slogans en Arabe se vendent cher ces derniers temps.

    3. Author

      Et plus trivialement, la salutation « Happy Friday » devenue « Jomoaa Mobaraka » est apparue subitement, initialement comme un signe de ralliement d’agents sur le net dans le monde arabe, puis comme une salutation de geeks arabes influencés par les canaux saoudiens pro-US, est ce que l’on appelle l’Arabe de Vermont.

      1. @Strategika 51
        Vous avez parfaitemenr raison, il s’agit d’une langue arabe qui ne l’est pas. Ce Hirak n’a pas été choisi au hasard par les manipulateurs. Vous l’expliquez très bien en parlant de ce hirak au nord du Maroc, dont les buts sonts clairs (division du Maroc entre berbères et arabes) et dont les commanditaires sont les mêmes que ceux qui ont coupé le Soudan en deux. Ce mot de hirak, effectivement bizarre, sorte de néologisme tout droit sorti du mot haraka. Il faut savoir que le Harakat Chaebia (idem est le Mouvement Populaire) est un vieux parti politique marocain berbériste. Donc les mauvais stratèges savent ce qu’ils fabriquent et préparent présentement une révolution en colorée en Algérie.Tous les les ingrédients y sont, du vocabulaire, aux slogans, aux modes opératoires…

        1. Author

          Effectivement c’est un des néologismes novlangue adaptée au contexte régional ou local. J’ai consulté une dizaine d’experts en linguistique, issus des cinq pays du Maghreb et tous m’ont assuré que l’usage du terme « Hirak » est apparu comme par magie sur les réseaux sociaux lors de l’agitation dans le Rif alors qu’il était inconnu auparavant.
          Il y avait le terme Haraka, haraki (d’où le terme Harki) et Harakia (ce dernier est rendu par dynamique dans le sens social) mais jamais de Hirak.
          Votre commentaire et votre parallèle avec les tentatives de partition ou du moins la création de clivages ou leur renforcement est fort pertinente Bartleby !

  5. Il n’y aura pas de scénario à la syrienne, si les choses venaient à devenir incontrôlable, le royaume du Maroc s’emparerait de l’Algérie pour pacifier le maghreb et éviter un déferlement migratoire sur l’Europe.

    1. La seule chose dont je suis d’accord avec toi, est qu’il n’y aura pas de scenario a la Syrienne mais ca s’arrete la. Quant a l’intervention des FAR pour s’emparer de l’Algerie, c’est mal connaitre les Algeriens, t’es Marocain tu devrais nous connaitre!
      Peut etre que tu t’es inspire de la serie « Madam the Secretary », justement l’episode ou il y avait des troubles en Algerie, et ou les armees marocaines et tunisiennes etaient pretes a intervenir, chacunes dans sa region d’appatenance (l’une a l’ouest, l’autre a l’est), et bien etendu les armees francaises et americaines.
      @Strategika51 Le scenario etait ecrit d’avance et facilite grandemant par la pourriture et la pegre au pouvoir a Alger

      1. Author

        Je n’ai pas vu cette série bidon mais j’en ai entendu parler via des jeunes branchés au net 24/24 et qui ne semblent pas connaître beaucoup de choses en dehors de l’éco-système artificiel Google.
        J’avais sous la main un plan complet estampillé « factice » et « For Drill Only » établi pour une simulation de guerre concernant l’Afrique du Nord et le Maghreb.
        Sur les 7 simulations à variables différents, tous les jeux de guerre impliquant des forces bleues contre une Algérie rouge incluent un usage par proxy du Maroc et de la Libye.
        Le scénario : le pouvoir politique est investi en Algérie par une force politique militariste et ultranationaliste, alliée à l’islamisme international et aidant ouvertement les groupes terroristes dans le monde entier. Un gouvernement en exil sollicite l’aide de la communauté internationale pour prendre le pouvoir.

        La Tunisie offre son Golfe de Sousse aux groupes de l’aéronavale US tandis que des forces de déploiement rapides US/Otan prennent position au Maroc, en Mauritanie et au Mali/Niger.

        Des sept jeux de simulations de guerre, tous et je dis bien tous, se terminent par un échec militaire complet des forces bleues et une propagation du chaos à l’ensemble du Maghreb avec le blocage du détroit de Gibraltar, l’invasion de la Sicile et l’irruption de très graves troubles en Andalousie.

        C’est ce que l’on simulait avant 2010…

    2. Author

      Avec quoi le Maroc peut-il arrêter le flux migratoire ? Avec quels moyens ?
      Lors d’exercices conjoints avec des Marines US, la plupart des analystes sont restés eberlués sur l’indigence et le manque en équipement criant de ce que l’on nous présentait comme des forces spéciales marocaines. A tel point qu’un commentateur marocain lucide a écrit : « voici le résultat de la corruption dans un Maroc qui s’offre des F-16 Block 52 et qui n’arrrive même pas à armer et vêtir correctement son infanterie ».
      Même phénomène repéré en Algérie.
      Dans ces deux pays, les soldats d’infanterie sont très faiblement équipés et très mal armés.
      Pour le reste, une déstabilisation de l’Algérie signifie la fin de l’ensemble du Maghreb car ce dernier est trop fragile et trop faible pour que son équilibre précaire puisse amortir une crise pareille.

      1. pour pousser la réflexion, voici l’analyse de bassam tahhan sur les relations us avec l’otan, les pays du golfe.

      2. @Strategika51 Une fois que les villes côtières algériennes seront contrôler par l’armée marocaine, il faudra organiser des patrouilles sur terre et mer pour dissuader ceux qui veulent profiter du chaos pour organiser un trafic d’être humains à destination de l’Europe comme en Libye.
        L’aviation était notre point faible, on est en train de révéler la tête c’est déjà bien, pour les vêtements militaire et les rangers, on verra ça après, les yemenites sont bien en train d’annexer le sud saoudien chausser en tongs, donc bon !

        1. mort de rire les clowns marocain sur le territoire Algérien dans vos rêves

        2. Author

          Les villes côtières d’Algérie c’est en gros le Rif marocain très étendu mais en plus peuplé et beaucoup mieux équipé avec à la prime certaines villes totalement imprenables ou historiquement inexpugnables.
          Même en scénario, ça ne marche pas.
          Les jeux de guerre concernant le littoral Algérien que j’ai consulté ne comportent pas de plan d’occupation du littoral Nord car il est considéré plus difficile que Gaza et Syracuse. Seul le Sahara compte et il semble possible d’y opérer. Mais qui peut y déployer plus de 2.5 millions d’hommes en permanence pendant plus de 20 ans sans se ruiner ?

          Aucun pays ne peut être occupé sans la coopération de ses habitants.

          Enfin j’ai saisi la part d’ironie : -)

    3. L’Almoravide,décidément tu dois avoir un super dealer qui doit te fourguer de la bombe type marocaine pour avoir des hallus de la sorte ,hahaha,nos S400 voir bientôt nos S500 suffirait à vous cracher une riposte qui ferait retourner votre roi en urgence au Maroc aprés son séjour jouissif dans les boîtes gays d’Amsterdam .

      1. Pendant ces 30 dernières années, ta super armée a passer plus de temps à se remplir les poches en détournant la rente pétrolière qu’à s’entrainer. Si jamais la situation tourne mal chez vous, car vous n’êtes pas capable de voter et de désigner un président sans vous entre tuez, alors nous serons le troisième pays après l’Empire Ottoman et la France, à venir vous éduquez !

        1. Commence à éduquer ta soeur et ta femme.
          mouches à merde.

        2. L’Almora-vide ,décidément tu persistes dans ta schizophrènie,je vais te rafraîchir la mémoire trou de balle ,armée algérienne Global Fire power 2019 ,25 eme armée au monde ,deuxième en Afrique et monde arabe après Égypte,Maroc hahaha 49eme,c’est avec ça que tu veux nous envahir,en string !deconne pas ,nous au moins on se soulève et on conteste ,on baise pas la main de nos dirigeants. Vous vendez vos enfants aux pédocriminels saoudiens et européens et tu viens nous faire la leçon ,la seule chose que sait faire votre armée c’est bombarder les pauvres yéménites pour obtenir quelques dollars des saoudiens . Vous êtes la honte des arabes vivant dans une monarchie moyenâgeuse qui ne vit que du trafic de drogue et du tourisme sexuel .

    4. Le maroc s’emparerait de l’Algérie.
      J’aimerais tellement que t’es rêve soit réalités.
      Nous n’attendons que cela pour vous faire payer une très lourde ardoise .
      Et surtout vient avec tout t’es protecteur de la coalition atlantiques et d’Europe.
      Nous allons vous montrée ce que sont des vrais guerriers algériens aguerris à toutes les situations périlleuse.
      Les 42 millions d’algériens vous attendent impatiemment pour vous faire bouffer la poussière.
      Venez s’il vous plaît venez avec vos rose boeufs yankees et autres caniches laquais de l’oncle Sam.
      Depuis l’indépendance nous nous préparons à ce jour.

      1. C’est epuisable heureusement, a condition de ne pas retorquer!
        Les chiens aboient, la caravane passe

    5. Même pas en rêve on ne veut pas d’un maghreb Marocain, l’Algérie suffit aux Algériens, va manipuler ailleur !

  6. Le peuple est avec son armée pour le pire où pour le meilleur.
    Les anciens du DRS et leurs réseaux sont sous contrôle
    Le USA essais de leurs venir en appuis en vain .
    Les clans mafieux paient des paumés et opportunistes pour mettre le feu au poudre par des perturbateurs des casseurs des provocateurs au sein des manifestations.
    Le peuple joue son rôle en permanence par des mise en garde contre les complot des clans mafieux à travers les réseaux sociaux.
    Ces clans savent que une Fitna en algérie les sauvera de de la vindicte.
    Car ils vont devoir rendre des comptes aux fisc , le trésor public sur tout leurs biens mal acquis.
    Personne à par Dieu peut désolidariser le peuple.
    Comme un seul homme le peuple est au côté de l’armée l’ANP ensemble ils sont invincibles.
    Le peuple est au conscient d’un dérapage par des ennemis de l’intérieur et de l’extérieur .
    Et pour cela il reste constamment mobilisés par des avertissement contre tous les plans de subversion .

  7. La lettre de Gaid Saleh pour l activation de l article 102 de la constitution a fait éclater la furie des leaders d opinion du mouvement contestataire repris en coeur par la majorité des sondés dans la rue  » c est une manipe inacceptable a un mois de la fin du 4 emme mandat du Président sortant « , bcp ont fait la meme réflexion en disant qu il fallait le faire en 2013 ou 2014 pas a ce moment précis ( l article impose 45 et 90 jours ou l addition des 2 de prolongation entre les mains du president du conseil un autre pauvre type du serail impopulaire) la Rue réclame le départ du clan au pouvoir le 28 avril et les généraux qui ont maintenu ce pouvoir depuis 1962 , la transmission aux civils le sort du pays pour une transition et la sanction du vote pour elire un nouveau president , ainsi sont exclue du jeux les militaires de la politique et le clan de Bouteflika , l un sans l autre ne contentera pas les manifestants , pour terminer le Vice ministre de l etat major feint de n avoir pas compris cela en déclarant que l armée répond aux aspirations du peuple Algerien en garantissant l unité et la securité du pays et le blabla de rigueur dont la majorité des citoyens Algeriens n en na rien a foutre , et vu la situation peu glorieuse de l etat socio économique de l Algérie on comprend qu une minorité contrôle tout et la majorité n a rien a perdre puisque ils n ont rien et c est l unique occasion de prendre sa revanche

    1. T’as bien resume la situation! Ma plus grande inquietude, va vers les interventions etrangeres, a ce qu’il parait les Emirats et la Turquie d’erdogan commencent a s’en meler chacun de son cote

      1. Author

        Les interventions étrangères ont commencé. Ce qui m’inquiète le plus et ce qui m’a carrément choqué est que malgré la vaccination relative d’une large proportion de la population algérienne vis à vis de toute intervention étrangère, vu l’immense sacrifice en vies humaines, beaucoup ont suivi tête la première et se font manipuler sans qu’ils puissent le voir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.