Stats

  • 6 172 527 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
27/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Le raid israélo-US sur Alep vise l’usure des alliés de Damas

Israël a célébré à sa façon la reconnaissance par le président Donald Trump de ses prétentions sur le plateau occupé du Golan syrien en lançant une attaque aérienne combinée sur la province d’Alep (Nord de la Syrie).

En réalité, les israéliens n’étaient pas seuls sur ce coup. Ils ont été devancés par les Américains. Le raid d’hier sur Alep était israélo-US.

Les objectifs visés sont l’aéroport civil d’Alep, un dépôt de munitions, un centre d’écoutes, une station météorologique, un dépôt désaffecté et quelques immeubles.

Le dépôt de munitions fut touché par les missiles israéliens, de même que le centre d’écoutes et un radar.

Le commandement militaire syrien a affirmé que la défense aérienne syrienne a réussi à intercepter un certain nombre de missiles ennemis sans autres précision. Un autre communiqué militaire syrien laisse entendre que les systèmes de défense Sol-Air assurant la protection de Damas sont entrés en action pour contrer l’agression.

Aucun missile Sol-Air S-300 n’a été utilisé par Damas pour contrer les aéronefs et les missiles adverses.

Ce raid ne change rien à l’évolution de la guerre en Syrie mais revêt une symbolique : il n’y a plus de ligne rouge ni de droit international. Les cibles visées à Alep sont situées à un battement d’aile de bombardier de la base russe de Hmeimim et si Israël va encore une fois évoquer la menace iranienne (fourniture de missiles et d’armes de précision) pour justifier les frappes, personne n’est dupe sur son rôle crucial dans le prolongement forcé d’un conflit long de plus de huit ans afin de discréditer les armes syriennes et par dessus tout celle de ses alliés russe et iranien.

%d blogueurs aiment cette page :