Washington vient de classer le Corps des Gardiens de la Révolution iranienne, un corps d’élite des forces armées de la République islamique d’Iran comme une organisation terroriste.

Cette escalade inédite aura des répercussions immédiates : Téhéran s’apprête à classer l’US Army dans sa propre liste des organisations terroristes.

L’installation d’une base militaire iranienne dans le Nord-Ouest de la Syrie et les efforts iraniens visant à expulser les forces US d’Irak et de Syrie orientale laissaient prévoir une telle décision, d’autant plus que Washington n’a plus les moyens de sa politique au Moyen-Orient.

En ce mois d’avril 2019, deux forces armées régulières se retrouvent sur une liste des organisations ou entités terroristes : le Corps des Gardiens de la Révolution iranienne (IRGC), l’une des forces les plus puissantes du Golfe arabo-persique et du Moyen-Orient, et l’Armée Américaine (US Army), l’une des principales branches de la plus puissante machine de guerre de la planète.

Publicités

10 commentaires



  1. Je pense que cette décision, si elle n’est pas retoqué par les parlementaires US dans les jours qui suivent, va être l’un des éléments déclencheur d’un conflit généraliser au moyen Orient dans un premier temps, mondial dans un deuxième temps proche.

    En effet, le CGRI ne rigole pas lorsqu’il assure vouloir et pouvoir cibler toutes les forces US dans la régions, et je pense même que l’etat d’alerte et les ordres sont déjà lancé pour que de tels oppérations débutent rapidement.

    Je vous laisse imaginé la suite des évènement au cas ou des premiers missiles tombent sur les différents bases US dans la région.

    Les jours et semaines à venir vont être décisif, mais je pense qu’il faut s’attendre dors et déjà à un conflit mondial généralisé.

    A moins que les Etats unis fassent marche arrière.

  2. Bonjour Strategika51, avez vous eu mon mail? Pouvez vous me dire si je suis comptée comme abonnée ici? Hier je me suis désabonnée, vous n’êtes plus dans ma liste sur WPress mais je peux mettre une étoile et commenter…

    1. Author

      Bonjour Dina !
      Pas encore. Un peu de patience et tout rentrera dans l’ordre.
      Merci

  3. Strategika51 écrit: « … D’ailleurs ils sont tous basés en Inde (Kerala) … » le seul état indien communiste! (les hackers travaillent généralement pour un état « pas forcément le plus offrant! », car le plus souvent ils sont tenus en laisse…)

  4. L’Iran a les moyens de sa politique ! Néanmoins en cas d’attaque américano-européenne, j’espère grandement que cela aura pour effet de sortir les peuples musulmans de leur torpeur, il est plus que temps de répondre à la racaille occidentale qui s’attaque au berceau de l’islam depuis 1991 !

  5. bravo et merci pour le retour du site !
    il y a 2 de pub sous l’article et sous chaque  » RELATED ARTICLES/ARTICLES LIÉS  » un lien j’aime qui peut faire penser qu’il s’agit de l’article du haut !

    1. Author

      Merci Roc !
      Le design du site n’est pas définitif.
      Je suis en train de me débarrasser de la pub (très invasive) et ce qui est assez ironique car d’un côté les annonceurs me fuient comme la peste et de l’autre ils m’envoient leur junk.
      Quelqu’un de malveillant s’est enregistré et a réussi a passer les filtres de sécurité de la plateforme. Il s’agit d’une équipe de petits rigolos qui ne cessent de m’envoyer des menaces de mort et tutti quanti…Ce sont apparament des hackers ukrainiens, turcs ou russes.
      J’avais une copie du site sans mise en forme au cas où la plateforme décide de le dégommer (c’est très courant et cela touche des dizaines de blogs et de sites à travers le monde) et finalement c’est des hackers qui tentent de le subtiliser.
      Je pense qu’ils ont trop compté sur la traduction automatique de Google et cela leur a joué un tour.

      Le service assistance de l’hébergeur n’a été d’aucun secours. D’ailleurs ils sont tous basés en Inde (Kerala) et dans des lieux fort exotiques (décentralisation oblige) et j’imagine qu’ils sont pas bien payés pour ce qu’ils font. C’est le dilemme des grandes corporations. La recherche sans fin des bas salaires dans un monde où l’inflation ne cesse d’augmenter est un pari perdu d’avance.

      Le design du site laisse pour l’instant à désirer. Je dois mettre la main à la pâte et tenter de le rendre lisible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.