Russian Su57 redeployed in Syria
Le Sukhoï Su-57 est de retour en Syrie

Le redéploiement du plus récent avion de combat des forces aérospatiale russes en Syrie semble être une réponse au dernier assaut aérien israélo-US sur le gouvernorat d’Alep (27 mars 2019) et coïncide actuellement avec une solide attaque russe aux missiles de croisière Kalibr et à l’aviation visant des objectifs militaires dans le gouvernorat rebelle d’Idlib.

Publicités

5 commentaires

  1. Juste pour savoir. Est ce que le confidential a l acces du site vient de toi? Si c est pas le cas alors l on essaye toujours d empecher l acces a ton site

    1. Author

      J’essaie de déterminer comment j’ai été piraté. Il semble que c’est par le biais de l’abonnement. Je pense que les choses sont loin d’être stabilisées.

  2. Un petit lien qu’il faut avoir en tete montre toute une gamme de radars anti-stealth qui peuvent detecter un B-2 -le plus dur à repérer- à plus de 200 km, et enfin toute à la fin le radar portable 1L122 Harmon qui peut detecter des aéronefs, stealth ou non et guider des tirs à plus de 80 km. Trés utile pour l’artillerie anti aérienne.
    https://svpressa.ru/war21/article/229815/?utm_source=warfiles.ru
    Petite remarque au passage, parce que je la sens venir, il n’existe pas à l’heure actuelle des radars fiables qui peuvent voir dérrière les montagnes. Or le relief aux frontières de la Syrie avec le Golan, et le Liban -on en avait déja parlé- n’aide pas l’armée syrienne. S-300/400 où pas aussi longtemps que le ciel libanais sera ouvert aux avions occidentaux, ils peuvent en toute tranquilité tirer impunément sur des objectifs syriens Parce que les aéronefs ennemis sont protégés par les montagnes. Si vous ajoutez à cela qu’il existe de trés nombreuses taupes introduites dans l’armée syrienne, et qu’ils illuminent à terre des objectifs. Ainsi des S-300, comme des Pantsir peuvent etre détruits sans problème malgrés le brouillage russe. Il n’y a pas d’anti-dote. Je pense que c’est l’une des raisons qui fait que les russes ne laissent pas les S-300 au personnel syriens. Pour neutraliser les avions ennemis se cachant derrière les montagnes, la solution serait la vente d’ AWACS à l’armée de l’air syrienne, or ni les russes, ni les chinois ne le veulent pour l’instant.

    Sinon ce qui boulverse les combats aériens c’est l’arrivée du DIRCM (Directional Infrared Countermeasures System) . C’est un laser qui aveugle les missiles air-air, et pas seuleument les missiles à guidages infra-rouge. Ainsi l’US-Air Force n’a plus d’echappatoire. Tous ces elements reunis font que les américains ne peuvent pas renverser Assad comme ils l’ont fait avec Saddam et Khadaffi.

  3. Le bouddhisme rend stable le rapport maître-esclave.
    Texte de Michel Dakar, chercheur en politique globale, autonome, Villequier ex-France, province coloniale de l’Empire ex-mondial israélo-US nécrogène en voie de désagrégation rapide, le 9 avril 2019.

    http://www.aredam.net/le-bouddhisme-rend-stable-le-rapport-maitre-esclave.html

    Illustrations n° 1 : John Thomson, A window to the Orient.
    http://www.aredam.net/bouddhisme-esclavage.pdf

    Table des illustrations :
    1 – Drawing room at Halton, one of the great estates awned by the English branch of the Rothschild family, 1884.
    2 – Buddhist priests, Siam, 1865-66.
    3 – Bouddhist monks, Formosa, 1870-71.
    4 – Yuan-fu monastery, Formosa, 1870-71.
    5 – Beggars, Foochow, 1870-71.
    6 – Interior (courtyard) of a mandarin dwelling, Peking, 1871-72.
    7 – Prince Kung, Peking, 1871-72.
    8 – Chinese merchants in Singapore, 1864.
    9 – The cangue, 1871-72.

    Illustrations n° 2 :
    http://www.aredam.net/satyricon.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.