Publicités

17 commentaires


    1. Author

      Quand on veut brosser dans le sens du poil otanien, on se met à chercher des poux là où il n’y a rien. Bon notre gars est hypocondriaque et n’a pu voir que la presse mainstream en parle.
      Bufale du Sarde ou l’autre hollandais ainsi qu’une immense foule de journalistes en France veulent une ascension sociale par la brosse ou la lèche. C’est facile et ça rapporte souvent. Mais ça se bousculent au portillon et ça ne fait plus vivre.
      Ahhh la maladie du politiquement correct!

    1. et oui, il fait pas bon pour lui!!! C’est grave. En espérant que l’on ne le retrouve pas « suicidé » dans sa cellule…

      1. Author

        Passer 7 ans enfermé dans une ambassade où les rapports avec le personnel était exécrable, parfois violent, dans une atmosphère d’hostilité jusqu’à la dépression puis un début de démence, pour se retrouver entre les mains des Anglais et leur système criminel, c’est vraiment pas de chance pour Assange !
        « Personne n’est au dessus de la loi !  » (sic)…ouais la mafia anglo-saxonne est toujours au dessus de toutes les lois !

        1. Je ne sais plus si c’est ici que l’on avait parlé de Juan Blanco, avocat d’un porte parole gilet jaune, de Mélanchon mais aussi de Julian Assange et qui a écrit Crépuscule que l’on peut trouver gratuitement en PDF… Voici une vidéo de son intervention sur RTL il y a quelques heures… Pas rassurante

  1. Belle image de synthèse, belle vue d’artiste, belle interprétation…belle propagande!

    A mettre en perspective avec la découverte de la « particule de dieu » pour justifier un investissement…. qui parfois est en état de fonctionner.

    Mon dieu, que ne faut-il pas faire pour essayer de justifier l’immense trou-noir du détournement de subventions étatiques!

  2. Nous sommes tous avant toute création, avant toute manifestation, des absolus, et en absolu, la lumière est noire. Un trou noir est la porte d’entrée dans le non-manifesté, et chaque homme, en son Cœur, en sa poitrine, à son « propre trou noir » lorsqu’il sort de la création ou lorsqu’il sort d’une création, et inversement, lorsque qu’à partir de l’absolu, il entreprend de pénétrer dans une création ou d’en créer une, le trou noir devient une « porte des étoiles »où il entre, où il explore, expérimente, les systèmes, les mondes, les dimensions, ainsi que les véhicules de manifestation ou d’exploration des différents plans et compositions de cette création X,Y,Z! Les créations sont infinis!

    Présentement, notre création, ainsi que tous les hommes y expérimentant cette création précise, est en voie d’être réabsorber par un trou noir, par notre propre Cœur, où nous retournerons dans le non-manifesté. Notre création est en train d’être réabsorbée.

    C’est comme notre respiration, il y a l’expiration dans le manifesté, dans la création manifestée, et un point zéro, que nous vivrons tous bientôt, où nous rentrerons tous en stase pendant 72 heures, et en ensuite, l’inspiration, où nous seront réabsorbés ou aspirés en absolu, dans le non-manifesté!

    Mais ce n’est pas la fin, mais uniquement la fin de cette histoire, de cette création, de ce mirage, de cette matrice…

    Tout ça est parfaitement naturel!

    Le personnage du Christ ne fut qu’un archétype qui tenta de nous expliquer ce processus à travers sa résurrection, où pendant trois jours et trois nuits il entra en stase dans une grotte, avant de réintégrer son nouveau corps de lumière blanche, dernier portail avant de se retrouver en Absolu!

      1. Merci Strategika51!

        Je me suis absenté du net, je devais mettre de l’ordre autour de moi, ce que j’ai fais pendant les trois derniers mois!

        Heureux de vous relire à nouveau!

        1. Author

          Tout individu a parfois besoin d’une solitude sonore. Cette soledad sonora est le bruit de notre univers intérieur.
          Bienvenue !

  3. ces trou du cul de  » scientifique  » ont photographié un endroit de forme circulaire n’émettant aucune lumière .
    rien ne saurait laisser a penser qu’il y règne une gravité infinie !

  4. J’en avais déjà vu un en vrai, de trou noir. On appelle ça une urne électorale… Ça avale tout, les bulletins de votes, les idées lumineuses, les principes, les oppositions et à la sortie, contrairement à son homonyme spatial, il recrache quelque chose. En général, un trou du Q… En fait, on reste dans le trou noir… 🙂

    Salutations à toutes et à tous…
    portez-vous bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.