En une seule décennie, la cadence de production de navires de surface et de submersible a dépassé celles de toutes les marines occidentales.

La Chine entame les essais en mer de son second porte-avions et accélère la conception et la production de tous les systèmes d’armes y afférant. Un troisième porte-avion est en cours d’achèvement et un quatrième est en chantier. Cependant, c’est le domaine des submersibles nucléaires qui intéresse prioritairement Beijing.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.