Stats

  • 6 157 024 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
19/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Japanese Prime Minister Shinzo Abe (C) leaves after an inspection of a mock-up F35A fighter (rear) during a review ceremony at the Japan Air Self-Defense Force's Hyakuri air base at Omitama in Ibaraki prefecture on October 26, 2014. 80 military aircrafts, 25 vehicles and 740 troops participated in the air review. AFP PHOTO / KAZUHIRO NOGI (Photo credit should read KAZUHIRO NOGI/AFP/Getty Images)

F-35 : le Japon veut être un partenaire officiel du programme mais le Pentagone va refuser cette éventualité

Washington ne pemettra pas au Japon de devenir un partenaire officiel à part entière de l’avion de combat furtif de cinquième génération F-35 en dépit de la très importante commande niponne : Tokyo s’est en effet engagé à acquérir 105 F-35A et 42 F-35B.

La demande officielle japonaise a causé un certain malaise au sein du Pentagone et du complexe militaro-industriel US.

Pourtant la demande du Japon tombait au moment optimal puisque le retrait turc du programme F-35 laisse une place vacante. Officiellement le Pentagone estime que la demande niponne pourrait ouvrir la voie à d’autres demandes émanant d’autres partenaires mais en réalité Washington est terrifiée à l’idée que le Japon maîtrise très rapidement une partie de la chaîne de production du F-35 et exploite le programme pour développer son propre avion de combat de 5ème ou même de 6ème génération en se basant sur les excellents modèles de Mitsubishi dont le developpement est sévèrement bridé par Washington.

Le souvenir du Mitsubishi Zéro semble encore hanter l’inconscient collectif de l’aéronavale US.

Le poids et l’ombre de la guerre du Pacifique de 1941-1945 pèsent donc encore sur les choix stratégiques de Washington vis-à-vis du Japon qui est pourtant un très fidèle allié depuis 1945. Washington ne fait pas confiance à Tokyo et la plupart de la classe politique niponne le sait mais se tait du fait car la nature de la relation avec les États-Unis et du système politique en vigueur dans l’Empire du Japon sont érigés en tabous sacrés.

Les japonais n’ont d’autres choix que d’acheter des F-35A et B à prix d’or en attendant de pouvoir revenir à la charge.

Il est à rappeler que le Japon a perdu un F-35A dans le Pacifique dans des conditions qui sont loin d’être claires.

%d blogueurs aiment cette page :