Analysis

Cachemire: la décision irréfléchie de New Delhi risque de prolonger d’un siècle un conflit susceptible de déclencher une guerre nucléaire dans le Sous-Continent indien

La décision de New Delhi de mettre fin à sept décennies d’autonomie au Cachemire est probablement l’un des actes les plus irréfléchis jamais envisagés par un gouvernement indien. Il jette non seulement du kérosène sur un brasier brûlant mais accroît de 200% le risque d’une quatrième guerre dans le Sous-continent et donc une guerre nucléaire. Dans tous les cas, la décision démagogique du gouvernement de Narendra Modi risque fort de prolonger d’un siècle toute solution à ce conflit fort complexe.

Cette décision satisfait la base ultra-nationaliste hindoue mais occulte l’existence d’un puissant nationalisme Cachemiri indépendamment de la rivalité stratégique et géopolitique entre l’Inde et le Pakistan.

Le Pakistan a déjà abaissé son niveau de représentation avec son immense rival indien et on peut d’attendre à une radicalisation du conflit.

Apparemment rien ne vas plus dans les Himalayas.

Publicités

26 Replies to “Cachemire: la décision irréfléchie de New Delhi risque de prolonger d’un siècle un conflit susceptible de déclencher une guerre nucléaire dans le Sous-Continent indien

  1. Bonjour Strategika51, vous parlez de Confucius, et ce qui me gêne c’est qu’il est clairement dit dans certains circuits officiels, que lui ou Loa Tseu seraient des « personnages fictifs », et là, ça ne passe vraiment pas! Je vous écrivais il y a déjà pas mal de temps, lorsque le (notre) site subissait pour la énième fois des attaques plus ou moins musclées, (pour ne pas dire presque fatales), je vous écrivais que j’avais tiré le Yi King pour vous (Confucius aurait usé trois rouleaux du Yi King), et qu’il n’y avait là, rien de vraiment de fatal… je vous salue très respectueusement cher Strategika51

  2. @strategika.
    L’opération que j’évoque était censée me laisser tranquille pendant 10 ans. Cela fait 47 ans que la pathologie l’ayant justifiée me fout la paix. Donc ma prise d’opium médical n »zqr pas récente mais elle m’a laissé un souvenir ému.

    1. La santé est un luxe pour nous autres organismes biologiques hautement évolués doués d’une conscience. La machine est presque parfaite mais elle est programmée pour devenir obsolescente à partir d’un certain seuil (les facteurs environmentaux y jouent rôle majeur)
      L’opium médical est introuvable de nos jours, hélas !

  3. A l’exception de l’eau qui sera une grande richesse dans le cadre du réchauffement climatique ou des emplacements stratégiques pour lancement de missiles du fait de l’altitude de la zone, je me demande bien ce que ces 2 pays peuvent trouver d’intéressant dans le coin.

  4. Il y a une bonne vingtaine d’années en passant au Salon du Livre de Bruxelles, j’écoutais une mini-conférence de l’écrivain Jean d’Ormesson. La seule chose dont je me souvienne de son discours est de mémoire à peu près ceci : « Ça fera quand même un drôle de choc quand on va se réveiller un matin en apprenant que l’Inde et le Pakistan se sont envoyés mutuellement une bombe atomique causant des dizaines de millions de morts ! »

    1. « …l’Inde et le Pakistan se sont envoyés mutuellement une bombe atomique causant des dizaines de millions de morts ! »
      Pour s’ « échanger des missiles nucléaires » encore faut il etre de forces égales, ou à peu prés. Comme je l’ai dit plus bas, la différence de potentiel militaire entre l’Inde et le Pakistan est tel qu’honnetement l’Inde n’en a pas besoin. Il est meme peu probable que l’armée indienne y ait recours. Je dira meme plus, contrairement à ce qu’on pourrait croire les extremistes les + enragés ne sont pas qu’à Dehli. Ceux qui seraient tentés d’usiter l’arme nucléaire c’est bien le régime pakistanais. De plus l’Inde n’a d’autres choix que d’exercer de la fermeté sur le Cachemire, sans quoi c’est toute l’union indienne qui se désintegre.

      1. @Foxterrier Encore une fois ta haine du musulman t’aveugle et te force à mentir aux gens ! En février dernier, quand tes attardés d’indou ont voulu tester la puissance musulmane, leurs avions dernier cri sont tomber comme des mouches 🙂

        1. Une critique ce n’est pas la Haine.

          Dire par exemple que Mahomet avait épousé une fillette de six ans c’est dire la vérité !

          Ne vous en déplaise.
          Dire aussi que le département le plus violent vis à vis des femmes est le 93…

          Il y a une réalité, et puis il y a le fantasme.
          Le fantasme, par exemple est de s’imaginer que la pédophilie est un acte divin, autorisé dans certain cas par Dieu.

          1. « Dire par exemple que Mahomet avait épousé une fillette de six ans c’est dire la vérité ! »
            Du fait de mes opinions politiques j’ai pas mal potassé sur le sujet, avec des tonnes de litératures, il apparait qu’il n’existe aucune preuve.

            « Dire aussi que le département le plus violent vis à vis des femmes est le 93… »
            Oui et là pareil, dans l’ere du temps on s’en prend toujours aux memes, parce que le système fait tout pour. Juste pour info, on a les chiffres du 93, parce que c’est la ville, c’est la région parisienne, avec des cellules féministes accéssibles presque partout. Ce qui n’est pas le cas au fin fond des campagnes françaises, ou là …ben y a pas de chiffres accéssibles. J’ai grandi dans un village, c’était il y a plus de 40 ans, et ce que je voyais trés souvent c’était beaucoups de femmes avec des yeux au beurre noir. Tu sais en Angleterre, il y a pas trés longtemps une loi avait été abolie, elle disait que tu pouvais frappé ta femme, seuleument avec un baton, et eviter le visage. Tu sais en la matière je pense qu’on a pas de leçon à donner aux autres.

            « Une critique ce n’est pas la Haine. »
            Entièrement d’accord avec toi, à condition que cette critique soit fondée, avec des faits, constructive et bienveillante. Dire que le Maroc, l’Egypte, le Pakistan, le Bengladesh …sont parmi les + grands bordels pédophiles à ciel ouvert de cette terre, OK. Sauf que…sauf que l’Ukraine, la Thailand, le Brésil, le Mexique, etc… en ce moment c’est pas bien beau, je me souviens qu’au lendemain de la chute de l’URSS, les autorités polonaises avait saisi un bus…plein de femmes blondes à destination de…. l’Occident, et ces femmes avaient été achetés à je ne sais plus « combien dollar l’unité » donc à destination du « paradis » capitaliste. De plus concernant la pédophilie, ou la pédocriminalité chez nous…ben y en a qui font le boulot, et meme chez nous ça craint! Ce site est suffisament parlant :
            http://dondevamos.canalblog.com/

          2. Petit Salopiaud, d’où tenez-vous que Mohammed a épousé une fillette de six ans ?
            Par ailleurs, l’Islam n’existe pas en France, ni au 93 ni ailleurs, il y existe en revanche un salapisme propagé et financé par vos amis wahabbites, c’est à dire la Saoudie et le Qatar.
            Démon précoce, évitez de parler de ce que vous ignorez. Misère de merdre.

          3. Non, il faut éviter ce genre d’amalgame entretenu par certains.
            Tout comme pour Confucius, Jésus, Moïse, Pythagore, Socrate, Aristote, Ahura-Mazda, on connaît très peu de choses sur la vie du prophète de l’islam, qui affirme qu’il n’a rien ramené de nouveau sous le soleil mais qu’il parachevait un monothéisme primordial fort ancien. Pour les musulmans, les vrais, et ils sont peu nombreux, l’islam est le monothéisme 3.0 et la dernière mise à jour d’une religion universelle et primordiale unique qui s’était altérée avec le temps.

            Pour revenir aux accusations autour du mariage de Mahomet/Mohammed avec Aïcha quand elle avait 9 ans, on ne sait rien des modalités matrimoniales de l’époque et encore moins les moeurs d’une époque fort mal connue. Juger une époque selon des critères anachroniques fausse la carte.
            Ce que l’on sait la-dessus vient de la Sira et des traditions recueillies (un peu comme les Analectes de Confucius).
            Que dirions-nous alors de l’amour fou de l’empereur Hadrien pour le très jeune Antinoüs au point qu’il a finit par le diviniser sur toute l’étendue de l’empire romain après sa noyade (accidentelle?) dans le Nil?

            Des fausses accusations portées contre Socrate émanant des marchands corrompus?
            J’ai tendance a éviter tout jugement moral sur les grands personnages de l’histoire.

            Pour les femmes, je ne connais pas le 93 mais j’ai vu des russes cogner leur femmes, des espagnols defenestrer les leurs et en Italie, j’ai vu quelque chose de honteux: des dizaines de jeunes et belles femmes (Europe de l’est, Grèce, Russie, Tahiti, etc.) Tenues enfermées dans des sous-sols glauques et surveillées de près par des hommes armés à la mine patibulaire. C’est un esclavage moderne atroce. Les populations originaires de pays musulmans établies en France sont imprégnées du consumérisme et du libéralisme et cela a eu un impact sur leurs codes, lesquelles n’ont que très peu de choses à voir avec l’islam.

          4. cher Strategika 51, ce dément sénile veut découvrir un pédophile hypothétique sans vouloir voir les véritables pédophiles sous ses yeux, tel cet Epstein. Cela suffit à caractériser l’endroit d’où il parle.
            Sinon, une guerre inévitable entre le Pakistan et l’Inde aura lieu, qui aboutira à la destruction de ces deux pays par Chine interposée. Tout indique que nous nous dirigeons vers une guerre mondiale dont le théâtre sera l’Europe.

          5. Effectivement, tout indique que l’Europe sera le prochain théâtre d’une guerre. Les néoconservateurs US y tiennent car ils veulent se débarrasser de leurs alliés par scélératesse stratégique. Moscou ne s’y opposera pas tant que la destruction demeurera assez éloignée de la Volga et de l’Oural. Pour le Pakistan et l’Inde, se sera apocalyptique et cela aura des conséquences directe sur l’ économie mondiale.

  5.  » accroît de 200% le risque d’une quatrième guerre dans le Sous-continent et donc une guerre nucléaire  »
    une guerre certes nucléaire peut être mais contre qui le Pakistan ou . . . la Chine ?

    1. « une guerre certes nucléaire peut être mais contre qui le Pakistan ou . . . la Chine ?  »
      Strategika voulait dire entre l’Inde et le Pakistan. A la différence du Pakistan, l’Inde ne peut pas s’en prendre à la Chine pour plusieurs raisons.
      Sinon Inde-Pakistan c’est le poids lourd, contre le poids plume. En gros l’Allemagne contre le Luxembourg ou un truc du genre.
      Il faut le savoir le gap entre l’Inde et le Pakistan est tel qu’une guerre de mon point de vue est peu concevable, à moins que les américains soient dérrière le regime à Karachi comme ils l’ont toujours été. Juste pour info, l’armée indienne peut traverser tout le Pakistan en quelques jours grand maximum, et face à ça l’armée pakistanaise ne peut pas faire grand chose, et les leaders pakistanais le savent trés bien. Simplement il serait douteux que les USA -qui ont avec le UK créer le Pakistan – laissent faire. La décision de l’aile extremiste indienne -c’est ça les extremes droites du monde entier, ils n’ont rien dans le crane-, est de tout faire pour justement de casser le grand projet de route de la soie initié par la Chine. Et ça fait les affaires de personne, sauf ceux des USA.

      1. Les ultranationalistes hindous rêvent d’une guerre avec la Chine aussi. C’est nouveau. Ils sont fortement influencés par l’idéologie des néoconservateurs US et le Likud israélien.

        1. C’était la belle époque. Les gens y étaient bien plus évolués et il n’y avait aucune forme l’extrémisme religieux (inventé par les services spéciaux de qui vous savez). L’opium ne me dit rien. La mescaline est plus intéressante pour la recherche d’autres réalités paralleles.

          1. Le seul opium que j’ai connu, c’est de l’opium médical suite à une intervention chirurgicale (rabotage de phalanges de pouces de doigt de pied pour cause d’ongles très incarnés avec infections à répétition) aux séquelles temporaires douloureuses. Excellent, dommage que le toubib n’avait donné qu’une demi-dose.

      1. « L’Inde et le Pakistan. Je connais …le coin. »
        Pas que l’Inde et le Pakistan, j’ai été subjugué par tes articles sur la Corée du Nord, les pays arabes, l’Afrique, outre l’Asie, le continent américain. Et notamment le dernier billet sur la guerre du Golfe sur le générale iranien. Tu ne verras surement pas ça sur les cannaux occidentaux et surtout pas français. Sincerement tu mérites bien plus d’etre invité sur les plateaux de France 5, et Arte que les autres Tertrais, Moisi, et le Mister Heisbourg -qui se sent plus sur terre- et & cie. Parmi les plus pathétiques, et les + nuls figurent entre autres Chritian Malard, mais aussi Bernard Guetta, et Alexandre Adler. Surtout quand ces deux derniers gusses s’essayent à l’ « analyse », et l' »anticipation ». Sans etre mechant, meme une femme de ménage ferait mieux, quand tu penses l’argent qu’ils grattent du service public pour qu’ils racontent leur conneries.
        Nos prétendus « experts » quand ils sont invités pour parler de géopolitique voilà en gros ce qu’ils disent pour résumer :
        Corée du Nord —> le dictateur de la Corée du Nord qui veut détruire l’Occident.
        Irak—-> le dictateur irakien qui veut détruire l’Occident et tuer son peuple.
        Libye—-> le dictateur libyen qui veut détruire l’Occident et tuer son peuple.
        Quand à leurs opinions sur Poutine et la Chine tu connais la partition. On en est là en Occident. T’imagines le résultat devastateur pour le public qui les regarde. A mon avis prochain acte, ils vont tout faire pour censurer Internet, cependant avec des résultats trés limités.

        Pour en revenir à l’Inde et au Pakistan, les extremistes qu’il y a à Karachi n’ont rien à envier au parti de Modi.
        En tout cas je le dis encore et encore, grand merci pour ton boulot. Je ne parle pas que pour moi, mais ton blog devient de + en + précieux.

        1. je vous prie de bien vouloir écouter la chronique de bernard ‘clown’ guetta du vendredi 13 janvier 2017, dont le titre n’est rien de moins que:

          LE BASCULEMENT D’UN MONDE! 🙂

          https://www.franceinter.fr/emissions/geopolitique/geopolitique-13-janvier-2017

          Plus qu’une semaine. C’est vendredi prochain que Donald Trump devient président des Etats-Unis et, à l’approche de cette échéance, le pire n’est pas qu’on ignore si cet homme est ou non tenu par les services russes. 🙂

          Ce point n’est pas précisément négligeable mais au moins y a-t-il doute 🙂 , peut-être que oui 🙂 , peut-être que non 🙂 , alors qu’il n’y en a pas sur le foutoir qu’est son équipe – pardon de cette grossièreté mais quel autre mot employer alors que les ministres qu’il a désignés et que le Congrès passe en ce moment sur le grill disent très exactement le contraire de ce qu’il dit ?

          Prenons le général Mattis, James Mattis, désigné pour prendre la tête du Pentagone, du secrétariat à la Défense, par un président élu qui n’a jamais adressé une critique à Vladimir Poutine et pourfend en public les services de renseignements américains. En moins coloré, le général Mattis devrait logiquement faire entendre la même musique mais non, pas du tout

          Pour lui, le président russe essaie de « casser l’Otan » et la Russie a choisi d’être « un rival stratégique des Etats-Unis » auquel ils doivent « être capables de s’opposer (…) si leurs intérêts sont menacés ». Juste ou faux, ce n’est pas du Trump et voilà ce que dit le général des services américains : « J’ai un très haut degré de confiance dans notre communauté du renseignement » avec laquelle « j’ai eu une relation étroite dans toutes mes années de service ».

          Avec le Pentagone, il y aura de la friture en ligne mais ce n’est rien à côté de ce qui s’annonce avec le département d’Etat, le ministère des Affaires étrangères. Pour occuper ce poste, Donald Trump a choisi le patron du groupe pétrolier ExxonMobil, Rex Tillerson, un ami personnel 🙂 de Vladimir Poutine dont on aurait donc attendu qu’il soit sur la même longueur d’ondes que le président élu.

          Eh bien non, pas du tout. Aux yeux de M. Tillerson, la Russie est « un danger dont nos alliés de l’Otan ont raison de s’inquiéter ». Non, il ne prône en conséquence pas la levée des sanctions économiques prises contre Moscou après l’annexion de la Crimée mais bien plutôt de « maintenir le statu quo jusqu’à ce que nous soyons capables de mieux comprendre les intentions de la Russie ».

          L’armement atomique du Japon auquel Donald Trump avait dit ne pas voir d’inconvénient ? « Je ne suis pas d’accord », répond M. Tillerson. Un registre des musulmans auxquels M. Trump voudrait interdire l’accès des Etats-Unis ? Non il n’y est pas non plus favorable car il ne faut pas viser de groupe particulier. L’accord de libre-échange trans-Pacifique auquel le président élu est opposé ? Eh bien non, lui n’est pas contre et dans le même registre, le futur patron de la CIA considère, lui, que la capitale d’Israël est Tel-Aviv alors que Donald Trump entend transférer l’ambassade américaine à Jérusalem.

          Comment expliquer alors, l’ampleur et la publicité de ces désaccords ?

          A défaut de pouvoir le faire, on constatera l’inexplicable mais disons soit que les responsables choisis par le président élu n’ont pas voulu risquer d’être rejetés par le Congrès soit qu’ils ont acté les fantaisies de leur patron et d’ores et déjà décidé de prendre les choses en mains. C’est assez neuf.

          1. « je vous prie de bien vouloir écouter la chronique… »
            Désolé Bernardo, j’en ai plus la force. Je me le suis farçi des années, et meme à l’époque je me rappelle, je zappais sur une autre chaine de radio. Dés que je le vois lui, ou Finkelkraut, Elisabeth Levy etc…Je zappe systématiquement. J’arrive plus à les regarder une seule fraction de seconde et encore moins les lire, parce que je ne les considere pas intellectuel, et en fait ils ne le sont pas. Quand je pense que le service public payait des fortunes pour nous le faire « écouter », de grés ou de force, et en prime acheter ses productions à la con. Je me rappelle de cette merde qu’était « Le grand jeu USA-URSS » pour « éduquer » le jeune public dont je faisais parti. Heureusement à l’époque le PCF meme morribond avait du repondant, avant 90. Dans ce pseudo documentaire B. Guetta était soit le producteur, soit un « referent » -bonjour les dégats!-. T’as pas connu ça Bernardo, eh ben t’as eu de la chance! C’était la triste époque d’avant Internet, et surtout l’horrible décennie de merde des 90’s. Une fois l’Internet arrivé, c’était et c’est fini pour eux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.