Stats

  • 6 339 088 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
26/11/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Syrie septentrionale : des unités de l’Armée syrienne à moins de 500 m d’un des forts militaires turcs dénommés (par euphémisme) postes d’observation implantés au sud de la province rebelle d’Idleb

Des unités militaires syriennes ont pris le controle effectif de l’ensemble de la partie septentrionale de Hama et progressent dans le Sud de la province rebelle d’Idleb où ils sont en contact visuel avec les postes d’observation de l’Armée turque implantés en territoire syrien en violation du droit international.

Ces Forts militaires dénommés par euphémisme « postes d’observation » ont été mis en place par l’OTAN et servent de points de liaison et de contrôle pour l’approvisionnement logistique des groupes rebelles syriens regroupés à Idleb. Cette province rebelle est de facto sous protectorat turc mais ni la Turquie ni ses autres alliés de l’Alliance Atlantique n’ont pu y établir une zone d’exclusion aérienne puisque les avions de combat syriens et surtout russes survolent quotidiennement la province.

Le président turc Erdogan compte rencontrer dans les délais les plus brefs son homologue russe Vladimir Poutine pour négocier une trêve mais Damas semble plus déterminé que jamais à reprendre le contrôle par des moyens militaires de la dernière province rebelle et tête de pont de l’OTAN en Syrie septentrionale.

Après bientôt neuf années de guerre particulièrement destructrice, l’Armée syrienne a non seulement survécu à une annihilation totale mais est parvenue à remonter par les armes jusqu’aux confins syro-turcs où un vieux contentieux territorial oppose les deux pays (province turque du Hatay).

Ankara n’est pas prêt à évacuer Idleb car la chute de ce dernier bastion rebelle marquera la fin officielle de la guerre au Levant, ce qui laissera à Damas assez de latitude pour se venger de l’ensemble de ses ennemis et ils sont nombreux en les excluant du titanesque marché de la reconstruction de la Syrie.

%d blogueurs aiment cette page :