Les théories du complot n’existent pas. C’est un petit concept fourre-tout crée par les bureaux d’intoxication psychologique des principales agences de renseignement du monde dit libre, c’est-à-dire soumis à la dictature de la NovLangue (restrictions linguistiques de ce que l’on appelle le politiquement correct) et interdiction de toute critique libre (crimes de la pensée, comme celui d’aborder quelques sujets forts marginaux et anecdotiques de l’histoire de la Seconde guerre mondiale, transformés par une certaine propagande en véritables rites sacrés et vérités métaphysique par opportunisme mercantile ou pour de gigantesques escroqueries financières)

Dans le cas de la Syrie, indépendamment du type du régime ou la nature du système politique en vigueur dans ce pays, on a toute de suite reconnu un type de guerre hybride déclenchée par les adversaires habituels de Damas dès les premiers coups de feu tirés à Derâa un certain 15 mars 2011. Ce qui fut présenté comme des manifestations pro-démocratie dans une région, le Sud de la Syrie, où l’équilibre tribal et clanique était l’une des bases de la paix sociale, n’était en fait que la continuation de la guerre techniquement en vigueur entre la République Arabe de Syrie et l’Etat d’Israël et ses nombreux alliés régionaux et internationaux. Le régime des Assad père et fils avait accumulé un nombre impressionnant d’ennemis à l’extérieur et beaucoup de ressentiment à l’intérieur et il ne restait qu’à attendre l’étincelle.

On peut reprocher beaucoup de choses au régime syrien sur le plan interne et dans les faits, les dirigeants syriens ou leur système politique n’ont jamais été réputés pour être des enfants de chœur. Les hommes politiques libanais qui ont osé bravé Damas durant la longue guerre civile libanaise de 1975 à 1989 en savent quelque chose. Cependant, aussi cruel que le régime syrien a pu être avec ses opposants de l’intérieur, on peut lui concédé d’avoir été constant dans ses convictions idéologiques ou dans sa posture stratégique. Il n’a jamais tourné de veste et n’a jamais fait de concessions secrètes avec ses ennemis. Il a frappé d’une main de fer ses opposants locaux et étrangers mais également les Etats-Unis, la France (attentats de Beyrouth de 1982-1983) et aussi bien les agents des puissances du Golfe que les forces supplétives d’Israël et ce dernier directement lors de la guerre civile libanaise puis lors de la fameuse guerre de juillet 2006 ayant opposé Israël au Liban et durant laquelle le Hezbollah libanais avait mis fin à l’hégémonie supposée des armes israéliennes au Moyen-Orient avec l’aide active de Damas.

L’effondrement du mythe surfait du char Merkava IV date de ce conflit et les israéliens ne se sont jamais remis totalement de cet épisode. Israël recherche sa revanche depuis lors. En 2007, les israéliens bombardent avec l’aide logistique des Etats-Unis d’Amérique un centre de recherche scientifique syrien à Deir Ezzor soupçonné d’abriter un réacteur nucléaire développé en coopération avec les nord-coréens. Les israéliens et surtout leurs alliés régionaux organisent un attentat terroriste en plein Damas contre le chef militaire du Hezbollah libanais. En 2009 et 2010, les réseaux d’espionnage israéliens pullulent en Syrie avec l’aide active des irakiens, des jordaniens et des turcs. En 2011, une sorte de révolution de couleur qui se transforme très vite en une guerre civile meurtrière s’étend à tout le pays. La Syrie est vite envahie par des dizaines de milliers de mercenaires recrutés parmi les populations pauvres et désespérées du monde dit arabe et musulman mais également des banlieues paumées d’Europe et des Amériques.

La très étrange ambassade US à Damas a joué avant, pendant et après les « événements » ayant abouti à la présente guerre généralisée au Levant un rôle de subversion de premier plan.

Compte Twitter de la mystérieuse ambassade US à Damas

Jusqu’à cette heure où nous écrivons, cette ambassade fait la promotion des rebelles et des factions terroristes combattant l’Etat syrien. Le niveau y est tellement bas que le staff de cette étrange représentation diplomatique au large est devenue une sorte de portail du gouvernement israélien et des multiples organisations terroristes activant en Syrie. Sa dernière sortie en date du 27 août 2019 a fait voler en éclat toute la rhétorique « onéreuse » de l’anti-complotisme en tentant de saboter une foire internationale commerciale organisée à Damas en menaçant tous les individus, les sociétés et les négociants de l’extérieur de la Syrie qui voudraient y participer.

De ce fait, non satisfait d’avoir recrutés des milliers de pauvres chômeurs tunisiens, libyens, marocains, soudanais, tchétchènes, ouïgours et envoyé des centaines d’agents de renseignement déguisés en volontaires ou de combattants indépendants (Pays-Bas, Canada, Allemagne, France, etc.) avant de finir par y envoyer des forces militaires et des milliers de tonnes d’armement dont les fameux missiles TOW, Washington se rabaisse jusqu’à s’offusquer de la tenue d’un événement commercial à Damas ou du retour à la vie normale dans la majorité du territoire syrien. Dans un monde normal, Damas, techniquement en guerre avec Israël depuis 1973, aurait du déclarer solennellement la guerre aux Etats-Unis depuis 2015 mais il n’a pas osé franchir ce pas qu’aucun pays visé par Washington n’a osé le faire non plus. Pas même l’Irak assiégé et sous blocus de Saddam Hussein entre 1992 jusqu’en 2003. Autre fait étrange, la Syrie ne s’est pas retirée de la Ligue Arabe dominé par l’Arabie Saoudite et l’Egypte et de laquelle elle en a non seulement été exclue mais désignée au lynchage international puisque la Ligue Arabe a transmis le dossier de la Syrie au Conseil de Sécurité des Nations Unies dans le cadre du chapitre 7 autorisant une intervention militaire contre ce pays. Or la logique voudrait que Damas mobilise sa diplomatie pour tenter de dissoudre cette Ligue Arabe créée par la Grande-Bretagne en 1945 et déclarer son intention de s’y retirer définitivement. De même, Damas n’a jamais osé rompre ses liens diplomatiques avec les pays du Golfe ayant financé l’apparition et l’implantation d’organisation terroristes comme DAECH à partir d’Irak sur le sol syrien avec tous les dégâts que cela a provoqué dans les infrastructures de base et le tissu urbain de ce pays.

La Syrie d’août 2019 a réussi à survivre. Ses forces militaires ont pu se réorganiser et un semblant de vie normale commence à reprendre son cours dans la totalité des zones contrôlées par le gouvernement syrien. Les dissensions apparues entre les adversaires de la Syrie et plus particulièrement entre l’Arabie Saoudite et le Qatar et la polarisation qui s’en est suivie avec l’émergence d’alliances et de contre-alliances (Arabie Saoudite-Emirats-Egypte VS Qatar + Turquie) ont permis à des pays résolument engagés dans la guerre syrienne à lâcher du lest et modifier leur postures selon la posture de l’adversaire qu’est devenu l’allié d’hier. Il ne reste donc sur la scène qu’Israël et ses alliés inconditionnels vs la Syrie mais également l’Irak, l’Iran, le Liban et tous les pays qu’il perçoit comme ennemi. C’est le retour des fondamentaux.

Ce qui se passe au Moyen-Orient n’a pas vraiment changé depuis plus de 70 ans. C’est toujours la poursuite d’une même et unique stratégie. Ou faut-il plutôt parler de complot. Washington ou plus précisément le caniveau Washingtonien est dominé par les tenants et partisans zélés de la politique étrangère israélienne basée elle même sur un nombre très limités d’objectifs aussi paranoïaques qu’irrationnels et dont la stratégie repose sur le maintien de l’hégémonie militaire et technologique sur le voisinage proche et lointain de cette base militaire qui refuse de dire son nom.

La Syrie aurait pu être un pays prospère et riche, son régime choyé par les régimes occidentaux si ses dirigeants avaient choisi de prendre leurs distances avec l’Iran et abandonné le Hezbollah libanais. Mais en matière de stratégie, les syriens se sont toujours montrés supérieurs et leurs alliances le prouvent. C’est d’ailleurs grâce à ces alliances avec la Russie ressuscitée et l’Iran que la Syrie tient toujours le coup. Il est vrai que sa chute programmée depuis longtemps aurait balisé le terrain à une invasion ou un changement de régime en Iran puis au démantèlement de la Russie.

Le complot syrien est assez ancien. Sa poursuite pourrait vite aboutir à une guerre mondiale qui est en cours alors que la majorité de l’humanité continue ses rituels consuméristes et coule sous les dettes.

Nous avons tous été intoxiqués. La guerre en Syrie a fait tomber tous les masques. Le faiseur de marionnettes est nu.

Le Grand Jeu finira dans la poussière.

Publicités

29 commentaires

  1. Je voulais à l’occasion de cet excellent article, écrire un post relatif à la novlangue et la néotrad , en suivant par exemple cette pente : complot-conspiration-conjuration, ou bien celle-ci : affront-insulte-outrage-avanie, qu’il convient de distinguer de injures-invectives.Mais il se fait tard et quoique le bourgogne coule encore à flots (il s’agit ce jour de ces hautes côtes de nuits que j’estime un peu lourds), Bartleby,sage comme un pirate, rejoignit sa couche en vous souhaitant le bon soir.

  2. Ah j’ai bien compris le message de Bartleby concernant le discours du « diable’… et ceci vient de tomber sur l’AFP :
    Le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a affirmé samedi que son mouvement avait «décidé» d’une riposte à l’«attaque» de drone survenue la semaine dernière contre son fief à Beyrouth et attribuée à Israël.
    Israël doit «payer le prix» de cette attaque et il s’agit pour le Hezbollah d’«établir des règles d’engagement et […] une logique de protection pour le pays», a affirmé Hassan Nasrallah dans un discours télévisé. L’armée israélienne n’avait pas confirmé cette attaque après les accusations du Hezbollah.
    (Ce jour, vers 21h heure de Paris)

    1. En fait les règles d’engagement qui sont le résultat de la déroute sioniste de 2006, viennent d’être violées pour la première fois par l’AI (l’Armée Invincible) depuis treize ans. Le Sioniste voudrait ainsi signifier qu’il peut agresser impunément le Liban, comme il le fait en Syrie et en Irak. Mais le Diable ne mange pas de ce pain là et tout le monde sait, que pour souper avec icelui, il vous faut une longue cuillère, c’est à dire des hommes, ce dont le Sioniste ne dispose pas. Il possède bien des armes produits par la meilleure technologie possible selon les experts militaires les plus médiatiques, mais point d’hommes, zéro.
      Donc, la réponse du Diable, qui sera terrible et surprenante, non seulement rétablira les anciens règles d’engagement, mais en introduira d’autres, comme par exemple l’interdiction du viol du ciel libanais par des drones sionistes sous peine de destruction. La CSA et CSP sont en passe de franchir les portes du brasier allumé par leur propre mains. Elles n’y survivront passe que tout homme de bien ne peut que souhaiter.

  3. Les rats quitteraient la Syrie ?, pour un retour en force en Europe ?

    1. Ils feraient bien de quitter ce site aussi.

      Cravan, Ô mon ami
      Je lance une bouteille à cette mauvaise mer
      Virtuelle, me souvenant de celles réelles
      De bourgogne ou vodka, que nous avons expédié au ciel
      Il est loin le temps
      Où nous insultions à tour de bras
      Ces modernes ingrats
      Qui ne connaissent pas
      L’Aimée, dont nous sommes pour rien
      Les Chevaliers servants
      Son nom, je ne l’ignore pas
      Il est doux et sonore
      Et le rencontrer est un bonheur
      Il est l’amour
      Qui anime toujours
      Ceux qui marchent sans détours
      Vers le paradis obscur
      De notre enfance et notre mort
      Donc, artiste à ta manière spéciale
      Ecout la façon d’agir bestiale
      De cette rocaille
      Et de cette haine sortie des entrailles
      De cet individu pour ainsi dire global
      Bartleby parla du Sioniste
      Mais la rocaille l’interrogea comme s’il il était un caviste
      Buvant du soir au matin comme un papiste
      Devant un tel délire digne d’un mauvais pugiliste
      Bartleby a insulté le mauvais pseudo-marxiste
      Je passe pour un populiste
      Aux yeux de tous ces nhilistes
      Que m’importe la réaction de ces cuistres
      Un baiser de l’Aimée et sa suite
      Comme un beau bébé hiruste
      Suffit aux gueux de ma sorte

  4. cher  » Un Passant  »
    je me suis effectivement rendu sur votre site sur lequel j’ai renoncé depuis quelque jour a y déposer suite a votre ton déplaisant des commentaires !
    je ne prêtant certes pas être parfait mais ; je vous met au défit de mettre ici quelque liens que ce soit démontrant ce que vous avancez !

    1. le commentaire en question :
      UN PASSANT
      29 août 2019 / 9 09 27 08278
      Je pense que je vais finir par faire comme les anars et te bloquer mais eux pour des raisons non valables car ne pouvant entendre des objections intelligibles dans leurs oreilles bouchées tandis que toi c’est un ramassis de conneries et surtout d’attaques stupides et stériles d’égos, pauvre type t’en es encore là ? Et si au moins tu pouvais t’exprimer ds un français correct, je pense me souvenir que Bartleby t’avait ridiculisé en public mais tu es tellement narcissique que tu t’en es pas aperçu, allez retourne à tes copier-coller dans « Deepl Traducteur » qu’on ose appeler « traduction », je vais d’ailleurs un jour ou l’autre transmettre ton dossier à S51 et lui demander d’arrêter avec ce « merci Roc » tous les 5 com qui pue la connerie sur un forum qui n’est déjà pas aussi excellent qu’il a la grande faiblesse de s’imaginer.
      Vous avez aimé
      ici : https://lecirqueautourducirque.wordpress.com/2019/08/28/une-petite-pluie-a-madrid-hier-connards-de-climatosceptiques/

    2. Lamentable petit pervers narcissique qui nie ses propres merdes et les projette sur autrui. Le commentaire soi-disant en question est ma réponse à tes sournoiseries déposées plusieurs fois malgré mes avertissements patients sur des billets précédents ! Tu es encore plus tordu et pervers manipulateur et bien sûr totalement crétin que je ne l’avais constaté. L’ambiance dans les commentaires était excellente jusqu’à ce que tu viennes y déposer tes malsaines considérations et j’ai des témoins. Bon vent et je plains S51 d’avoir une telle vicieuse parmi ses fans. Point final.

    3. Point final mais j’oubliais… puisque le petit manipulateur me « met au défit de mettre ici quelque liens que ce soit démontrant ce que vous avancez ! »
      Et bien, exemple : alors que n’ai pas de télé ni de bedon et que rien ne démontre que je ressemble à ceux que je critique, monsieur qui passe toute sa vie sur son ordi à donner des leçons à 2 balles me sort soudain : « arrête de te droguer avec ta télé tu prend du bide et commence a ressembler a ceux que tu critique ! » … sur un billet pourtant très anodin. Il y en a eu d’autres mais je ne vais pas envahir ce forum avec des liens « démontrant ce que j’avance » au pauvre innocent qui n’a rien fait (typique des PN).
      https://lecirqueautourducirque.wordpress.com/2019/08/09/ces-deputes-larem-sont-decidement-nuls-a-chier/comment-page-1/#comment-4221
      Point final donc.

  5. Très bel et pertinent article Strategika, comme d’hab.
    Assurément, les États les plus respectables de part le monde sont ceux qui ont de la constance. Une qualité plus que rare de nos jours, que ce soit au niveau micro-social que macro.

  6. Dans l’histoire écrite d’homo sapiens, les complots sont courants, mais ils concernaient la sphère du pouvoir. De nos jours, les complots sont devenus en somme le mode normal de gestion des sociétés modernes, de sorte que cette terrible réalité, niée par les média mais belle et bien existante — le 11/9, l’alunissage et l’assassinat de Kennedy en sont les exemples les plus fameux — a du produire sa conscience inversée puisque nous vivons dans un monde à l’envers : idem est cette théorie dite du complot , qui n’est que la manifestation phénoménologique hic et nunc de cette conscience malheureuse, c’est à dire qui refuse de voir ce qu’elle est effectivement : du pur mensonge.
    Mais revenons sur cette pauvre planète.
    Les sionistes ont disparu (sous terre ?) de la frontière d’avec le Liban. Hier, un journaliste d’Al-Mayadeen s’est permis de transmettre son reportage en direct depuis la Palestine occupée, chose qui pouvait vous valoir une balle dans le ventre ; un journaliste d’Al-Mana a photographié des engins sionistes qui ont des poupées en habit militaire en guise de conducteurs ; les sionistes ont aussi construit une seconde frontière, distante de six kilomètres de la dite ligne bleue, où ils se tiennent sous terre. Les colons sont invisibles, mais les libanais vaquent à leurs affaires quotidiennes.
    Certes, cela est beau mais où est la réponse ou la riposte du Hizb ?
    La réponse est déjà contenue dans cet effroi, cette peur, cette terreur …qui règnent parmi les sionistes, qu’il convient de faire durer quelque peu avant la réponse ferme et sévère qui ne tardera pas à se produire.
    Selon mes calculs peu sûrs, cette réponse se produira la nuit de ce samedi à dimanche.

    1.  » Selon mes calculs peu sûrs, cette réponse se produira la nuit de ce samedi à dimanche.  »
      ainsi parla Bartleby ou in vino véritas !

      1. Bon, pour éviter que les divers services ne s’intéressent à ma modeste personne, je vais donner mes mauvais calculs, qui sont au nombre de deux :
        1) Les sionistes ont agressé la banlieue-sud dans la nuit d e samedi à dimanche derniers ;
        2) Dimanche prochain est le premier jour de Mouharram, qui marque le premier jour de Hachourra, où les musulmans célèbrent le martyr de l’Imam Hosseine.
        Quant au vin, je ne comprends pas bien vos allusions malsaines, je déclare ici que Bartleby aime le vin en général et le bourgogne en particulier, qu’il en boit quotidiennement sans se référer aux normes des modernes .

        1. Merdre, il fallait ici citer le compte de Lautréament :
          « Beau comme le tremblement des mains dans l »alcoolisme »
          Je fais cette citation de mémoire afin d’instruire le public de son inanité. Misère.

          1. Roc est venu 2 ou 3 fois sur mon miniblog me signifier en substance que je deviens du moins à l’occasion de plus en plus con. Comme ça soudain et sans raison particulièrement valable. Ce n’est pas que ce soit dans l’absolu non prouvé mais enfin qui est-il pour se permettre de le déterminer et de l’asséner de façon en effet assez malsaine ? Bref, Roc est un drôle de coco… Merci Roc !

          2. Bonjour Strategika51
            je ne sais ce qui s’est passé ce jour de merdre, mais tout semble marcher de travers. Je n’ai rien à vous expliquer puisque vos avez lu tous les posts. Sauf à juger que la médiocrité est devenue la règle.Roc débloque et je n’y suis pour rien, moi, je suis un palestinien. Et je veux prendre le large pour toujours, afin de fuir ce monde de vautours.

          3. Author

            Hé oui ! Il y a des jours comme ça. Bref je n’ai pas tout lu (douleurs diffuses) mais ça marche !

          4. « Les mythes aborigènes de la création parlent d’êtres totémiques légendaires qui auraient parcouru tout le continent au Temps du Rêve. Et c’est en chantant le nom de tout ce qu’ils avaient croisé en chemin — oiseaux, animaux, plantes, rochers, trous d’eau — qu’ils avaient fait venir le monde à l’existence. » (Bruce Châtain, Le chant des pistes, livre dont je conseille la lecture à tous les amoureux de la poésie et de la … marche à pied)
            Vous ne pouviez mieux dire, cher Passant, la poésie est en effet intimement liée à la marche à pied. Les ânes croient que l’une une activité physique, alors que l’autre est une activité intellectuelle, et bien sûr ils se trompent. Notre espèce, dans son effort pour connaître le monde, n’a eu d’autre choix que d’utiliser ses jambes pour marcher et la poésie rythmée et rimée pour transmettre les connaissances acquises aux générations futures (en l’absence d’écriture, cela est un excellent moyen car facilement retenu parla mémoire). Mais le Diable en personne fait un discours en ce moment, donc je déclare forfait.

          5. Author

            La marche à pied est une activité intellectuelle. Aristote le savait.

        2. Cher Passant,
          En attendant Godot, j’ai sommairement décrit la situation au Sud-Liban et au nord de la colonie sioniste en Palestine, et voilà que ce pseudo-chevalier à la triste figure, piqué par je ne sais quelle mouche, vient polluer le débat par ses insinuations envieuses. Cet non-esprit étroit et obtus, envieux et rancunier, n’aime ni ne comprend des choses qui le dépassent, car, comme l’époque, il préfère la copie à l’original, l’image à la réalité ; ce genre de quidam est le résumé exact et suffisant de notre temps où tout est faux, factice, artificiel, fallacieux, insidieux, trompeur et faussement séducteur. Que penser d’un energumène qui croit que Marx parle par vidéo interposée au lieu de lire Das Kapital ? Certes, la chose est ardue, mais de mémoire de marcheur, on n’a jamais vu quelqu’un atteindre un sommet facilement. Mais laissons là ce triste sire et revenons à nos moutons, c’est à dire à cet axe de la résistance que les petits professeurs appellent faussement l’arc chiite (en Syrie, les trois-quarts de la population est sunnite, au Liban, tout jeune homme peut rejoindre le Hezbollah, une partie notable des chrétiens, des druzes, des sunnites appartient à cet axe diabolique).
          Tout semble indiquer que le Verbe de Nasrallah est plus puissant et dissuasif que les Merkava et F-35 réunis des sionistes : toute ronde à pied ou motorisée de l’armée invincible a disparu le long de la frontière de l’entité d’avec le Liban, les colonies proches de la ligne bleue sont devenues des termitières (je m’excuse auprès des termites de les avoir mêlées aux choses qui ne concernent qu’homo sapiens, je vais réparer cette faute en citant La vie des termites de l’excellent auteur et traducteur belge Maurice Maeterlinck : « Je suis resté au principe qui m’a guidé dans l’oeuvre précédente, qui n’est de ne jamais céder à la tentation d’ajouter un merveilleux imaginé ou complaisant au merveilleux réel. Etant moins jeune, il m’est plus facile de résister à cette tentation, car les années apprennent peu à peu, à tout homme, que la vérité seule est merveilleuse. »). Pendant ce temps, un grand festival d’Amal, se déroule aujourd’hui à Nabatiya, sise au sud du Liban, à l’occasion du quarante-unième anniversaire de la disparition du fondateur du mouvement Moussa Sadr en Libye (c’est une faute impardonnable de Khaddafi, par ailleurs, c’est une troisième raison qui explique que la réponse certaine du Hezbollah ne soit pas encore advenue), et les libanais vaquent à leur occupations sous le soleil. L’armée invincible est ainsi retranchée sous terre et en état d’alerte maximale depuis une semaine. Bien plus, plusieurs aéroports civils ont été fermés et les forces marines sont en état d’alerte.
          Selon Wiame Wahhab, homme politique libanais de confession druze et ancien ministre, généralement très informé et appartenant à l’ADM (Axe Du Mal), les américains ont chargé Saad Hariri de transmettre ce message au PDMA (Parti Du Mal Absolu) : « Renoncez à votre riposte, sinon nous infligerons de nouvelles sanctions économiques. » Naturellement, le Diable a envoyé promener ce pauvre Hariri, et les premières sanctions sont tombés sur une banque libanaise et d’autres suivront certainement. La CSA (Colonie Sioniste en Amérique) joue avec le feu en Irak comme au Liban et en Syrie : c’est elle d’abord qui payera au comptant, c’est à dire au prix du sang, les folies de Bibi, qui non content de jouer avec le sang des arabes pour gagner les élections et échapper aux poursuites judiciaires, y ajoute maintenant le sang de ses propres citoyens si je puis dire ; il est dans la merdre et Dieu fasse qu’il y reste.
          Cela devient décidément drôle : j’apprends à l’instant que les sionistes ont offert à la résistance une liste de cibles admissibles qu’elle peut viser à loisir ! Le courage de l’armée la plus morale du monde a des secrets que le secret ignore.

          1. Cher Bartleby,
            Alors comme ça les affreux sionistes et autres bibi-le-chacal s’apprêtent à ramasser une sacrée déculottée ou à tout le moins sont dans la crainte de… ? Dans ce cas, comme l’aurait dit l’inimitable Samuel : Oh les beaux jours 😉
            Nous avons donc en commun outre le goût pour la Poésie celui de la Marche ! Je m’apprête justement à en faire une, dès-lors je forumerai sans doute moins mais grâce à cette maudite invention moderne qu’est le smartphone et ce non-moins maudit Wi-Fi, j’aurai au moins le plaisir de continuer à jeter un œil toujours intéressé sur le blog ci-présent… Hasta la vista todos !

          2. Bien que la « randonnée » soit devenue une mode moderne (que voulez-vous, même les idiots ont le droit de se prendre pour Hemingway), il est rare dans la vie réelle, et ne parlons même pas de ce pauvre internet, de rencontrer quelqu’un qui a compris car l’ayant vécu, il n’y a pas moyen autrement, que la marche au long cours est de la Poésie pure – bon, pas à chaque seconde de celle-là mais pour l’essentiel et surtout dans ses quelques moments de grâce…
            Au très grand plaisir.

      2. Donc, gredin à points d’exclamations, avorton semi-marxiste, débile mental qui ne sait pas quoi écrire, qui cache sa nullité dérrière des traductions automatiques qui ne valent rien, dont l’orthographe est lamentable et la logique nulle, tu viens toi, petit salop, me faire la morale sur le vin ? Le monde dans lequel nous vivons est du aux gens tels que vous, et tu viens me faire la morale petite prostituée ? Va ailleurs, toi et tes points d’exclamation, misère de merdre, Bartleby te crache à la gueule. misère.
        Naturellement, ce post s’adresse à cette racaille qui s’appelle Roc.

        1. môsieur Bartleby vos flatterie n’y feront rien je maintiens toutes mes positions !

          1. Décidément, vous ne comprenez pas le français. Je vous ai traité de gredin, d’avorton, de débile mental, de petit salop, de petite prostituée, de racaille, il s’agit donc d’injures et non de flatteries (ni d’insultes), Bartleby n’est pas un intellectuel, en général, il casse la gueule aux stupides de ton genre. Fume.

          2. Author

            📵🚫🔞⛔ @ tous : vos chamailleries subites sont sans aucun fondement. Ce forum est ce qu’il est. En dépit de nos différences, nous sommes sur le même bateau et rien ne pourra changer ce fait.
            Le petit problème entre Roc et Un Passant est sans aucune gravité même sur un plan purement perso.

            @Bartleby : vous demarrez au quart du quart de tour et les insultes sur un sujet aussi trivial ne sont pas justifiées.

            Un peu de tenue les gars ! Cordialement !

  7. Pour comprendre la paranoïa légitime des alaouites, et le subtil pacte de gouvernance entre les différentes ethnies et religions qui constituent la Syrie, un peu comme au liban d’aujourd’hui, vous devriez replonger dans vos livres d’histoire.
    Les alaouites ont longtemps été persécutés par les sunnites jusqu’à l’arrivée des français.ils ont profité du protectorat français pour, par leur études et diplômes, intégrer les plus hauts postes militaires, sécuritaires et de fonctionnaires …..etc…..


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.