La Mongolie sera le point de transit d’un des plus grands projets énergétiques du 21ème siècle dans le cadre d’un très ambitieux programme énergétique conjoint entre la République populaire de Chine et la Fédération de Russie.

Il s’agit dans une première phase du projet d’un méga gazoduc devant relier la Russie à la Chine via la Mongolie au coeur de l’Eurasie, loin de toute interférence exogène et dans le cadre d’une nouvelle stratégie énergétique indépendante à vocation universelle.

Ces projets font suite à la création en 2018 d’un corridor économique entre la Chine, la Mongolie et la Russie.

La Russie fournira le gaz naturel depuis l’Altai, Blagoveshchensk et Vladivostok à la Chine via un gazoduc de 3000 kilomètres transitant à travers la Mongolie.

Publicités

2 commentaires

  1. Extrait du registre mis à jour :
    http://www.aredam.net/selection-restreinte-d-autres-sites-internet.html

    https://lundi.am/ ZAD, Zones à Défendre, depuis celles françaises, celles d’dIlib, de l’Émirat islamique au Levant, du Rojava et autres, djihadistes religieux musulmans, extrêmes-gauchistes européens, néo-nazis ukrainiens, antifa, identitaires, LGBT, véganohystériques, le recrutement des supplétifs israélo-otaniens peut sembler en apparence paradoxal et contradictoire, un catalogue à la Prévert, mais il y existe une cohérence. Ce qui est commun à tous ces secteurs c’est qu’ils attirent des « croyants » donc des êtres manipulables, qui ont abandonné tout esprit critique (du latin credere, avoir confiance), tout point de vue personnel, des sacrifiables qui donnent leurs vies pour des mirages et certains sont même prêts à payer pour mourir. Les ZAD européennes sont des viviers de manipulation et de recrutement pour les services spéciaux occidentaux qui les organisent. C’est la reconstitution des réserves d’indiens du temps de la « conquête » de l’Amérique du nord par les européens, ou encore des réserves de chasse de victimes à sacrifier par milliers en leur arrachant le cœur des Aztèques lors des « guerres fleuries ». Les ZAD sont d’ailleurs très probablement la création d’un service très spécial, non-répertorié, que rien ne documente encore, comme ce site mis en lien « lundi.am ».
    Un exemple récent (4 septembre 2019) de la production de ce service :
    http://www.aredam.net/andre-hebert-ancien-volontaire-du-rojava-repond.html

  2. « Ces projets font suite à la création en 2018 d’un corridor économique entre la Chine, la Mongolie et la Russie. »

    Comme t’as pu le voir, et le constater juste avant la réunion du G-7, Macron avait invité de façon trés ostentatoire Vladimir Poutine. Macron et son adminstration avait pour mission de détacher la Russie de la Chine. Le pire c’est que Macron y a cru à son role. A mon avis ils ont du déchanter trés rapidement, parce que le CR-929 dont le vol était prévu pour 2025 va voler 2022 et la production de masse devrait commencer plus rapidement que prévu
    https://iz.ru/914827/2019-08-27/pervyi-polet-rossiisko-kitaiskogo-cr929-nametili-na-2023-god?utm_source=yxnews&utm_medium=desktop&utm_referrer=https%3A%2F%2Fyandex.ru%2Fnews
    l’avion chinois volera avec des moteurs russes PD-14, ce qui laisse supposer que russes et chinois accelèrent leur coopérations à trés hauts niveaux. Il en va de meme poour le Comac C-919 qui volera avec des moteurs russes.
    Boeing et Airbus ont du soucis à se faire, et Macron n’y pourra pas grand chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.