Les deux attaques à l’explosif ayant ciblé un meeting électoral du président Afghan Ashraf Ghani à Parwan et l’ambassade américaine à Kaboul aurait causé la mort de plus de 128 personnes. L’attaque de Parwan au nord de Kaboul visait précisément l’actuel président d’un pays en guerre totale et aurait étéContinue Reading/Continuer à lire

Publicités

Les attaques sans précédent contre les installations pétrolières saoudiennes à Abqaiq et Khurais auraient déclenché par escalade un conflit thermonucléaire global s’il s’était produit au milieu des années 80 ou au début des années 90. En 2019, la structure de la géostratégie est tellement floue et incertaine que ces attaquesContinue Reading/Continuer à lire