Publicités

20 commentaires

  1. Réponse @ Benjman
    Oui j’ai bien compris que tout cela c’est réellement passé.
    Sachez que je ne permettrai pas de vous prendre en dérision où en moqueries ça n’est pas ma tasse de thé.
    Il faut aller voir vers les mouvements des personnel d’embassade étrangères pour obtenir la réponse à vos questions.
    Le point de départ de ces espionnage s’effectuent par le billet de matériels volants non identifiés par le ciel et ont la particularités de ciblées des installations stratégiques.
    Ce n’est certainement pas le fruit du hasard.
    Survolé des bases et lieu regroupant une mine d’OR d’informations sensibles à toujours eu lieu.
    Dans se domaine le seul interdit , est de ne pas se faire prendre.
    Le vol d’informations par des moyens de plud en plus sophistiqué n’est pas à exclure.
    Les drones en questions servaient d’antennes relais à l’intérieur de la bulle de sécurité ou se trouvent c’est zones classées sensibles.
    Les responsables peuvent être aussi des pays « ennemis » comme amis , aucun des deux cité n’hésitera à utiliser des moyens illégaux pour obtenir des renseignements sensibles pour des raisons multiples axées sur le leadership en liens dans des domaines scientifiques militaires etc….
    Le GEPAN chargé d’enquêter sur ces graves violations permet de donner un aperçu de la gravité de ces événements et le sérieux sur ces incidents.
    Des moyens de captages électronique et numérique d’informations à distance existent.
    Il faut savoir que la science n’est pas figé qu’elle est une course perpétuelle entre plusieurs leaders sur l’échiquier, désirant tous être les premiers sur la plus haute marche du podium.
    Ce qui aura l’avantage de supplanter les concurrents à la fois économiquement géopolitiquement militairement.

    1. Autant pour moi,
      mais quand je vois des commentateurs « Anonyme », j’ai tendance à prendre la discussion comme un troll.
      C’est régulièrement le cas.

      Effectivement, ces survols sont inquiétants et pris très au sérieux, d’autant plus qu’ils sont maintenant placés sous silence et même classés confidentiels pour ceux concernant des sites militaires. (Toulon, Brest, Cherbourg, pour ceux dont j’ai entendu (ou lu) parler…)

      1. Mon ami Benjman
        même que je prendrais un pseudonyme.
        Cela fera toujours de moi un anonyme.
        Tant que nous ne mettront pas un visage au pseudo.
        Où que nous trinquions un verre entre nous tous dans un endroit public.
        L’essentiel est le sujet abordé et ce qu’il représente pour chacun d’entre nous.

        1. Si tu traine un peu par ici, tu verra des pseudo récurrents.
          On se connait sans ce connaitre, après plusieurs mois, années passées ici.

          Demain, une autre personne que l’original poste des messages sous un pseudo connu ici, rapidement nous comprendrons que ce n’est pas la même personne qui écrit.
          Champ lexical, ponctuation, expression, localisation, heure de commentaires, etc, etc.

          On peut discuter, être en accord, en complet désaccord, le principal est de savoir qui dit quoi. Et « Anonyme », ce type traine partout sur le site, mais souvent il n’a rien de bien intelligent à dire… (Exemple de Cosworth, commentateur régulier ici. Pro-sioniste, il ne rencontre pas grand monde ici qui va dans son sens. Et pourtant, discuter avec lui est instructif, toujours dans le respect… c’est un exemple, mais ici la liberté d’expression est de mise, et c’est très bien ainsi.)

          Alors quand on trouve un anonyme, respectueux, qui sait discuter et dialoguer, qui argumente, essaye de comprendre, bref, faire avancer le schmilblick, on aimerais pouvoir le discerner des autres « anonymes ».

          Salutations et au plaisir de mettre un pseudo, qui reviendra régulièrement en commentaire ici; suite à cette discussion !
          😉

          1. Je me laisse donc persuader.
            Mon pseudo sera dorénavant celui ci.
            157

  2. Demandez donc plutôt aux militaires ce qui a survolé l’ensemble de nos installations nucléaires civiles en France, le centre de contrôle de la Marine de Saint-Assise, le site de SNLE de l’Ile-Longue et plus encore en 2015, l’aéroport de Gatewick en GB cette année par exemple. Des drones civils ? vraiment ?

    1. Pour les centres nucléaires à mon humble avis cela doit être le mouvements greenpeace.
      Leurs buts étaient d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur les défaillances sécuritaires des centrales nucléaires afin de leur faire prendre conscience des lacunes et que ceux ci pallient à ces carences.
      En prenant à témoins le grand public.
      Et pour tous les autres cas , cela doit être des jeunes inconscients qui ont voulut se prouver à eux mêmes à la recherche d’adrénaline qu’ils étaient capables d’exploit en franchissant des interdits.
      D’où depuis les pouvoirs publics ont légiféré par des lois très rigoureuse par une réglementation draconienne sur la possession de ces joujoux et de ce qui est permis d’en faire.
      Ce qui était possible hier par mégarde ne l’est plus aujourd’hui.
      Si toutefois ce que vous avancer est vrai !!!
      Oui je pencherai effectivement vers des drones civils.
      Avec la sécurité nationale et civil la plaisanterie n’a pas sa place.
      Vous en conviendrez.

      1. Bonjour,
        Au sujet des survoles de centrales nucléaires et de site militaires par des objets volant non-identifiés, il y a des enquêtes ouverte au GEPAN, en gendarmerie et chez les militaires.
        Certains survoles ont été fait par des drones civiles, par Greenpeace, ou plaisantins, peut importe.

        D’autres ne l’ont pas été par des drones civiles et sans doutes pas non plus par des drones militaires conventionnels.
        Un cas particulier d’un drone survolant une centrale, par temps pluvieux et avec du vent, qui sème une Gazelle de la gendarmerie. Survole et poursuite ont durés plus de 20 minutes, d’après les gendarmes.
        Donc, je veux bien que l’on parle de drone civile pour certains cas, mais ce ne sont pas la majorités des résultats des enquêtes ouvertes au GEPAN.

        1. L’armée française à pu concevoir un drone ultra sophistiqué don l’invention doit rester
          hautement confidentiel secret d’état.
          Une mission préparer à l’insu de la gendarmerie donc des militaires , le haut commandement militaire ont essayer les capacités de se drone en le signalant à une unité d’intervention pour les lancer a sa poursuite par une équipe de militaires chevronnée et le mettre hors d’état de nuire sans dommage collatéraux civils dans sa neutralisation.
          Ce qui donc n’aurait jamais permi de le détruire mais juste de le pourchassé et renseigner le Q.G des déroulement .
          En tant de guerre l’effet surprise permet de gagner de moitié une guerre et l’autre moitié par la préparation des opérations et de la détermination des militaires.
          Alors se drone méga sophistiqué il peut être français où étrangers.
          Sa presence au dessus centrale peut avoir plusieurs raisons selon les cas de figures.
          Et sil il était étranger et qu’il a été mis hors état de nuire où capturé.
          Ce n’est pas bon pour l’image de l’armée de faire connaître cette affaire aux publics.
          Le prestige de l’armée française doit paraître et être infaillible.
          Les hypothèses sont nombreuses.
          Mais pour les OVNIS ce n’est pas possible.
          Desolé.

          1. Le prestige de l’armée française lol

          2. Ha ha le prestige de l’armée marocaine qui n’arrive pas à chasser les étrangers en son sol que son Ceuta et Melilla

          3. Toujours la pour dire de la merde

          4. A Anonyme du 26/09/2019 à 1814 : « Mais pour les OVNIS ce n’est pas possible. »

            Je vous parle d’enquêtes officielles du GEPAN sur les OVNI, ce qui signifie Objet Volant Non Identifié. Ces enquêtes sont confiées au GEPAN par les Gendarmes…
            Je n’ai nullement parlé d’extra-terrestres ou de martiens, ou autres.

            Vous avez vous même fait un raccourcis, couramment usité par les médias afin de discréditer toute recherche ou discutions sur ces phénomènes, qu’ils soient expliqués par la science, l’armée, ou les ptits hommes verts.

      2. Non seulement ce que je vous relate est vérifiable par vos soins dans la presse, mais c’est loin d’être l’entièreté de l’information à ce sujet. Aucun personnel n’a témoigné avoir vu un drone. Ça c’est la version de l’AFP. Le seul témoin à avoir parlé à l’époque de cette « vague » de survols (on a certainement intimé le silence aux autres) a déclaré avoir vu un OVNI. Un détail qui a son importance toutefois : Il s’agit du directeur de la centrale du Blayais. (Source : journal Sud-Ouest).
        Je suis droniste amateur, astronome amateur depuis fort longtemps avec quelques entrées passées et présentes au CNES et au CNRS, je vous assure que le sujet est pris plus au sérieux que ce que relatent les médias qui montrent en illustration des images de drones DJI bien incapables des prestations constatées et a fortiori lorsque les drones commerciaux n’existaient pas encore ! Bonne recherche si le sujet vous intéresse.

        1. Je ne doute pas de ce que vous dite.
          Vous avez l’air de très bien connaître le sujet.
          Contrairement à moi , je ne fais que des suppositions en recoupant des faits divers et les liant aux cas dont vous relatez .
          Mais effectivement il y a des incohérences qui soulèvent pas de questions.
          Il faut avoir une base de données sur le sujet et travailler dessus chronologiquement et méthodiquement sur les questions intrigante et volontairement non résolu.
          Pour cela il faut être armé de patience et passionné sur les objets non identifié .
          Pour ma part j’en n’ai pas l’envie ni la volonté.
          Vous n’êtes pas le seul qui vibre pour ces questions mystérieuse .
          De nombreuses personnes suivent sérieusement les questions sur tous ces faits divers sans détour.
          Aux États Unis vous avez le mythe des extraterrestres de la zone 51 qui demeure entier .
          Cette base militaire situé dans le Nevada est toujours sources de fantasmes pour de nombreux passionnés sur tous les secrets qu’elle renferme.
          Mais hélas je pense que nous resterons tous sur nôtres faim .

  3. Je n’ai jamais cru aux extraterrestres .
    Car aucun livre bibliques n’en fait mention.
    Aucun théologien n’a jamais évoqué où abordé se sujet.

  4. Reste plus qu’à savoir si c’est humain, extra-terrestres où Extra dimensionnel.

    1. La question est plutôt avionique où guerre électro-magnétique ?

      1. Pour moi les ovnis sont de nature humaine pour la plupart il peuvent être de nature Extra dimensionnel mais je ne pense pas qu’elle soit de nature extraterrestre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.