Stats

  • 6 166 166 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
23/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Guerre du Yémen: les rebelles Houthis diffusent des images de leurs opérations à Najrane et affirment avoir capturé 2000 soldats de la coalition saoudienne

La guerre du Yémen est en train de se transformer en un véritable naufrage pour la coalition militaire menée par Ryad.

Après une impressionnante attaque de drones et de missiles de croisière ayant ciblé des installations vitales du géant mondial ARAMCO causant l’interruption de près de la moitié de la capacité de production de brut saoudien, les rebelles Houthis du Yémen se répandent au sud du Royaume et mènent des embuscades spectaculaires contre des convois blindés à l’aide d’armes antichar de fabrication nord-coréenne et iranienne.

Les rebelles yéménites ont publié de nouvelles images d’embuscades contre des convois blindés de la coalition menée par Ryad et ont affirmé avoir détruit trois brigades saoudiennes et capturé près de 2000 prisonniers de guerre. Ces affirmations sont démenties par le commandement de la coalition.

Ce que l’on peut retenir est que la coalition et ses alliés se montrent non seulement incapables de protéger les infrastructures les plus stratégiques du Royaume, lesquels sont le cœur du dispositif énergétique fossile mondial, mais également de protéger le territoire saoudien d’incursions massives de rebelles yéménites dotés d’armes antichar et de missiles guidés.

Le système de défense aérienne du Royaume, basé sur des équipements du complexe militaro-industriel US, a démontré son inefficacité totale à protéger le Royaume et cela explique pourquoi Ryad se tourne déjà vers la Chine et pourrait même recourir à la Russie pour la remise à niveau complète de ses systèmes de défense aérienne en dépit de renforts militaires US (des batteries de Patriot et leurs opérateurs).

Cette défaillance n’est pas la seule. Aussi paradoxalement que cela puisse paraître, une milice de rudes montagnards d’un des pays les plus pauvres et déshérités au monde en arrive à envahir une partie du territoire d’un des plus riches pays au monde doté des meilleurs systèmes d’armes occidentaux et soutenus par les États-Unis et l’Otan.

Les bases militaires US comme celles d’Al-Adid au Qatar ou encore les bases britanniques et françaises, respectivement à Oman et aux Émirats Arabes Unis, ont été incapables de détecter et encore moins d’intercepter les attaques balistiques des rebelles yéménites en direction du centre de la péninsule arabique. Un porte-parole de la base US au Qatar s’est même contenté de dire que les forces US ne peuvent surveiller partout à la fois et cela indique une défaillance de l’ensemble du dispositif de défense occidental dont les capacités réelles gonflées par le marketing et les médias n’ont cessé de décliner.

Le naufrage saoudien au Yémen est d’une ampleur escatologique. Une ancienne prophétie de la région évoque d’ailleurs le commencement de la fin des temps par l’extension d’un feu en provenance du Yémen.

Ce naufrage est moins celui de l’Arabie Saoudite que de l’ensemble de ce que l’on appelle par convention non unanime l’Occident.

%d blogueurs aiment cette page :