Stats

  • 6 166 081 Hits
360TotalSecurity WW
Paradox [CPS] WW
Paradox [CPS] WW
23/09/2020

Strategika 51

 Πάντα ῥεῖ…

Syrie: « Nous avons le choix entre l’extermination de notre peuple ou de très douloureuses concessions à Damas et Moscou » affirme le Chef des FDS

Il semble qu’il y a bien eu négociation et conclusion d’un Accord secret entre Damas et Ankara par l’intermédiaire de Moscou pour mettre fin au problème posé par la question kurde.

Première réaction à chaud du Chef des Forces Démocratiques Syriennes ou FDS après avoir reçu des propositions émanant du gouvernement syrien et de Moscou, visant à sauver la vie de millions de civils: « Nous n’avons plus le choix qu’entre l’extermination de notre peuple ou de douloureuses concessions à Damas et à Moscou ».

Sur le terrain, les kurdes se retrouvent totalement piégés. Abandonnés par les Américains, ils sont désormais confrontés au rouleau compresseur turc dont les forces sont extrêmement motivées pour « casser les séparatistes kurdes ».

Côté européen, Berlin et Paris se sont contentés de faire semblant de décréter un embargo sur les armes à destination de la Turquie, une mesure symbolique qui n’aura aucun impact sur la poursuite des opérations turques en Syrie et en Irak. Cette mesure en trompe l’œil n’affecte aucun intérêt industriel puisque le gros des affaires se fait avec les pays Arabes du Golfe.

Washington pour sa part ne voit pas du tout d’un mauvais oeil la réduction des velléités kurdes, y compris leurs auxiliaires armés qu’ils ont utilisés dans la guerre fictive contre Daech. Washington s’est toujours débarrassé d’une façon ou d’une autre de leurs auxiliaires après un changement de stratégie ou la fin d’une mission. Le cas de Benladen est assez significatif à ce propos.

Pour revenir au Levant, Damas et Moscou tout comme Téhéran semblent avoir des points de convergence avec Ankara concernant la nécessité d’éliminer Cassad et les autres milices kurdes en Syrie.

%d blogueurs aiment cette page :